Vous fermez votre Facebook? Dites adieu à votre compte Oculus Rift!

Et c’est valable aussi pour les premiers acheteurs.

Crédit Photo : Facebook

Facebook avait promis qu’il n’allait rien changer chez Oculus, mais les promesses n’engagent que ceux qui y croient. C’est en 2023 que devraient entrer en vigueur les nouvelles règles de Facebook, et l’une d’entre repérée par le site UploadVR risque de déplaire aux utilisateurs.

À partir du 1er janvier 2023, Facebook ne reconnaitra plus les comptes Oculus. Leurs utilisateurs devront obligatoirement lier leur Oculus Rift à Facebook. Encore mieux, si après cette date un utilisateur décide de supprimer son compte Facebook, cette action aura pour effet d’empêcher le  lancement de toute application, tandis que les crédits sur son compte seront perdus.

Vous fermez votre Facebook? Dites adieu à votre compte Oculus Rift!

Crédit Photo : UploadVR.com

Par cette action, Facebook surfe sur les limites de la loi. La vente liée n’est pas partout encadrée de la même manière, et en étant gratuit Facebook pense sûrement sortir de ce cadre. Si l’on regarde la loi canadienne, d’après le rapport d’Unionconsommateurs.ca :

En vertu de la Loi sur la concurrence, le Tribunal, pour rendre une ordonnance relative aux ventes liées, devra d’abord conclure à la présence des quatre éléments suivants: (1) l’existence de deux produits séparés; (2) l’existence d’une pratique qui consiste à lier deux produits; (3) l’usage de cette pratique par un fournisseur important («major supplier») ou étendu dans tout le marché et (4) la preuve d’effets anticoncurrentiels sensibles, soit la diminution substantielle, réelle ou vraisemblable, de la concurrence. À la lecture de l’article 77, on constate donc que la vente liée elle-même n’est pas en soi infraction à la Loi dans toutes les circonstances. Ce sera plutôt l’effet produit par la pratique de la vente liée, soit, par exemple, le fait de réduire la concurrence, qui constitue une infraction à l’article 77 et justifiera une intervention du Tribunal.

La pratique de Facebook pourrait donc être condamnée, à condition qu’une plainte soit déposée devant les tribunaux et que cela mène à un procès. Le fait que Facebook soit gratuit ne changerait donc pas grand-chose puisqu’au regard de la loi, Facebook entre dans le cadre des fournisseurs important et étendu dans tout le marché.

En offrant des casques VR de qualité à un prix inférieur à la concurrence, Facebook attire un nombre important d’acheteurs. En liant l’Oculus à son compte, c’est ensuite se garantir que les acheteurs resteront chez Oculus pour ne pas perdre leurs applications et leurs crédits virtuels.

Commentez cet article