Voilà pourquoi il n’y a pas eu de KoTOR 3!

Knight of the Old Republic, un nom mythique dans les jeux vidéo, et un troisième épisode qui n’a jamais vu le jour pour des questions de luttes internes.

Chris Avellone concepteur principal de KoTOR 2 chez Obsidian est revenu auprès de VG247 sur ce qu’aurait dû être KoTOR 3. Obsidian voyait la série comme une trilogie et les aventures de Revan allaient se conclure en poussant très loin dans l’univers Sith.

Le troisième jeu allait vous placer dans la peau d’un personnage à la poursuite de Revan, et allait se battre contre d’anciens seigneurs Sith bien plus terrifiants que les Darths que nous avons vu jusqu’ici. Ces types seraient juste des monstres. Ils auraient un niveau de pouvoir considérable, mais en même temps vous auriez eu l’occasion d’en apprendre plus sur leur psychologie, leur personnalité, leur histoire, mais aussi comment ils auraient traité avec le joueur, lui auraient parlé, les différents pouvoirs qu’ils ont cultivé et développés, et pour quelques-uns d’entre eux, les plus anciens, ils ne règnent pas seulement sur des systèmes solaires, mais s’étendent dans toutes les galaxies.

Le reste de l’interview nous apprend nombre d’autres détails sur les Sith, mais malheureusement tout cela n’a pas eu lieu. « Une équipe interne à Lucas Art voulait faire cette suite, ils ont donc eu la priorité sur Obsidiajn. De plus,Bioware a tenté plusieurs pitchs pour les convaincre, mais ils disaient « Hey, on va faire un troisième jeu, sans vraiment savoir où aller »

Et de conclure sur les ventes et que peut être « Ils n’en ont rien à faire d’un jeu uniquement solo. Je connais plein de gens qui voudraient y jouer, mais ils ne sont peut-être pas assez ou autre raison. »

Dommage, car même si le deuxième opus était très bien mais pas aussi bon que le premier, au aurait quand même adoré se plonger dans ce KoTOR 3. Si Star Wars Jedi : Fallen Order, sur lequel travaille également Chris Avellone connait le succès, peut être que cela aidera EA à reconsidérer l’intérêt d’un KoTOR 3 ?

Commentez cet article