top jeux video games 2019

Vaporum : on s’aventure à explorer un donjon steampunk

Initialement sorti en 2017 pour PC, Vaporum est maintenant arrivé sur consoles. Si vous ne connaissez pas encore ce titre de Fatbot Games, s. r. o., je vous conseille fortement de l’essayer, pour autant que vous soyez amateurs de dungeon crawler, tel Dungeon Master ou encore Legend of Grimrock, et d’univers steampunk.

Jeu de rôle, d’action et d’aventure à la première personne, Vaporum vous permet d’explorer plusieurs niveaux d’une tour métallique bondée d’ennemis, de pièges et de puzzles. Incarnant un personnage amnésique qui explore cette citadelle, l’Arx Vaporum, située au milieu de l’océan, on a rapidement une impression familière si l’on connaît Bioshock. Avec les notes, les journaux audio à dénicher ainsi qu’une combinaison technologiquement fortifiée (exo-rig), c’est avec autant d’excitation que d’appréhension que nous parcourons les corridors de cette inquiétante tour.

Scénario et narration

Puisque notre personnage ne se souvient pas de l’Arx Vaporum, nous avons comme objectif d’explorer la tour et d’en percer les secrets afin de nous rappeler les événements passés. Au fil des indices découverts par le biais de divers journaux ainsi que par la narration faite par notre protagoniste, nous découvrons ce qui se trame dans cet endroit lugubre.

J’ai trouvé le scénario de Vaporum plutôt mystérieux et l’intrigue très intéressante à découvrir. On en apprend un peu plus dans chaque zone de donjon, mais sans tout découvrir trop rapidement. En ce qui concerne la narration, je l’ai beaucoup aimé. Le jeu d’acteur est selon moi superbe et tout particulièrement celui du héros que nous incarnons. Personnellement, je me suis vite senti dans la peau du personnage et j’ai pris goût à l’exploration de cette sombre tour métallique.

Personnalisation et progression

Dès le début, nous avons un choix à faire : adopter une combinaison ou exo-rig permanente qui va orienter notre approche des combats. Plusieurs styles sont possibles dans Vaporum, selon que nous préférons miser sur l’endurance, les bonus de combat ou encore l’utilisation de gadgets permettant entre autres de foudroyer ou incinérer nos attaquants.

Ces derniers sont multiples et interchangeables tout comme les armes à notre disposition. Chaque ennemi terrassé nous procurera une certaine quantité de fumium, comparable à des points d’expérience, qui nous permet d’augmenter le niveau et la puissance de notre exo-rig. Ce gain de niveau se traduit en circuits et modules que nous activons sur notre combinaison allant de compétences passives telles qu’une meilleure précision des armes à la possibilité, par exemple, d’ajouter un effet de saignement à une épée octroyant des dégâts continuels à l’antagoniste.

Combat et stratégie

Les ennemis dans Vaporum sont parfois mécaniques, parfois humanoïdes et certains possèdent des capacités particulières dont celle de nous électrocuter ou de nous asperger d’acide. Il est donc judicieux d’opter pour les armes et les gadgets appropriés pour venir à bout de nos opposants, par exemple certaines armes contondantes sont parfaitement efficaces contre les araignées mécaniques.

Puisque nous nous déplaçons une case à la fois, il faut bien se positionner et user de stratégie si l’on désire infliger un maximum de dégâts tout en évitant, par exemple, de recevoir une balle de shotgun qui nous est destinée. Une fonction très utile lors de ces combats est la possibilité de geler le temps, ce qui nous permet de mieux réfléchir à nos mouvements et d’anticiper les attaques.

Exploration d’un donjon steampunk

L’exploration se fait bien sûr en cheminant à travers les couloirs et les salles de l’Arx Vaporum, mais aussi en fouillant les moindres recoins à la recherche d’objets pouvant nous être utiles comme des armes, des journaux, des clés, des trousses de réparation pour notre exo-rig, etc. Pour ce faire, nous n’avons qu’à faire apparaître un curseur et le déplacer d’un objet à l’autre jusqu’à ce qu’on en trouve un avec lequel nous pouvons interagir, à la manière d’un jeu pointer et cliquer.

L’atmosphère de Vaporum est sombre, mystérieuse et menaçante avec une bande sonore nous incitant à demeurer aux aguets. Le style steampunk du donjon est très intéressant et contraste avec le style fantasy classique d’un Donjons et Dragons. Les décors sont plutôt attrayants et les niveaux assez vastes. On se sent rapidement dans un labyrinthe avec ses couloirs aux multiples embranchements.

Pour les amateurs de défis, en plus des divers modes de difficulté du jeu, il est possible de jouer en Old School Mode ce qui désactive la carte et laisse ainsi le joueur s’orienter lui-même sans pouvoir connaître sa localisation exacte. Aussi l’Elite Mode empêche la sauvegarde manuelle durant les niveaux, ne laissant au joueur qu’une sauvegarde en début de zone.

Si les possibilités sont nombreuses afin d’augmenter la difficulté du jeu, il est tout aussi divertissant de jouer à Vaporum en mode normal puisque plusieurs puzzles parsèment les différents niveaux. Des leviers à activer, des caisses à pousser, des objets à retrouver, divers types de clés à dénicher, bref pas le temps de s’ennuyer. De plus, des interrupteurs dissimulés par-ci, par-là permettent d’accéder à des salles secrètes renfermant bien souvent des objets bien appréciés par le joueur.

Le titre de Fatbot Games, s.r.o., ne comporte selon moi que très peu d’éléments négatifs. Les combats peuvent s’avérer quelque peu répétitifs, mais plus nous progressons dans les niveaux, plus nous devons affronter de nouveaux types d’ennemis et en plus grand nombre, ce qui rajoute un peu de piquant aux affrontements. Également, une barre d’integrity (de santé) au-dessus des antagonistes aurait été un bon ajout, car lors des combats nous ne pouvons voir que les dégâts causés aux ennemis sans connaître leurs « points de vie ».

Pour les joueurs qui, comme moi, collectionnent tout ce qu’ils trouvent, un plus grand inventaire serait souhaitable, mais en se débarrassant des armes et armures de moindre qualité au fil du jeu nous nous en sortons très bien. C’est vrai que les commandes de la Switch peuvent être compliquées en début de partie et qu’il est sûrement plus intuitif d’y jouer sur PC, mais honnêtement j’ai adoré Vaporum, son style steampunk, son ambiance sinistre et la qualité du jeu d’acteur. Je considère que c’est un excellent jeu et qu’il est plus que prenant, car j’en suis vite devenu accro!

Verdict
Excellent
Commentez cet article