Valorant

Valorant de Riot Games prend Twitch d’assaut

Un nouvel arrivant a frappé Twitch de plein fouet. Valorant, le nouveau jeu de tir de Riot Games, fait des vagues depuis l’arrivée de sa bêta fermée. Quel sera son impact sur le monde de l’esport? Parlons-en. Pour une version plus détaillée et dynamique, nos collaborateurs en ont parlé en long et en large sur la Mise à jour.

Project A

En octobre dernier, la communauté de League of Legends a célébré les dix ans de ce MOBA autant aimé que détesté. Au moment de cette annonce, tout était encore nouveau. Riot Games tenait à utiliser cet événement pour nous rappeler que le « s » de Games allait devenir plus réaliste.

Entre autres, Legends of Runeterra entrait en bêta, Teamfight Tactics mobile a été annoncé (aujourd’hui sortie) et un jeu de tir intitulé Project A a été brièvement mentionné. Aujourd’hui, nous savons que ce jeu est Valorant.

Depuis quelques jours, ce jeu domine Twitch. Selon le site web d’agrégation sullygnome.com, les heures regardées des 3 derniers jours de Valorant sont de plus de 70 millions. En deuxième position se trouve son cousin League of Legends avec seulement 13 millions. Cet écart massif peut être expliqué par trois facteurs principaux.

Valorant

Photo par Riot Games

Valorant au sommet de Twitch

D’abord, la nouveauté d’un jeu fera toujours son effet. Par exemple, PUBG a été très populaire alors que le genre des Battle Royales émergeait. Il n’était pas trop surprenant de le voir en tête d’affiche. Pour un jeu comme Valorant qui provient d’un développeur très connu, le sentiment d’air frais qu’amène un nouveau jeu est décuplé.

Ensuite, un système de clé de bêta est en vigueur. Riot Games utilise le même système qu’avec Legends of Runeterra. C’est-à-dire qu’il est possible d’obtenir l’accès au jeu en regardant des chaînes sur Twitch qui ont l’étiquette Drops Enabled dans la section Valorant. C’est une tactique utilisée par plusieurs jeux. Notamment, Rocket League utilise des drops pour des objets spéciaux lors d’événements esports. Somme toute, cela aide à avoir une audience plus garnie et surtout plus constante.

Valorant

Photo par Riot Games

Finalement, l’engouement général pour le jeu est bel et bien présent. Oui, il y a des clés et le jeu est nouveau, mais cela ne serait pas juste d’attribuer la popularité de ce jeu a seulement ces deux facteurs. Legends of Runeterra avait le même système, mais sa popularité n’a pas été près de celle de Valorant. Bien sûr, les jeux de tirs sont plus populaires, de nature, que les jeux de cartes, mais ce n’est pas tout. Valorant propose une formule encore inexplorée.

À regarder: Mise à Jour 1.06 – Valorant de Riot Games

Overwatch ou Counter-Strike?

Évidemment, aucun jeu n’échappe aux comparaisons. Valorant est souvent comparé à ses confrères Overwatch et Counter-Strike. A priori, ce premier semblait être plus près d’Overwatch avec son système d’agent, mais en découvrant son système d’économie et en voyant les parties progresser c’est faux. Valorant est beaucoup plus près de Counter-Strike, malgré l’aspect des « classes » et des compétences spéciales.

Le déroulement d’une partie est très similaire à Counter-Strike et la gestion d’économie est intéressante pour un jeu de ce type. Certaines compétences doivent être achetées ce qui crée un amalgame intrigant. Qui plus est, les habiletés des agents ne seront pas au centre de vos préoccupations. Par là, il est entendu que votre capacité à tirer sera la chose la plus importante.

Dans Overwatch, les joueurs ayant plus de difficulté avec cet aspect peuvent choisir des héros comme Reinhardt ou Winston. Pour Valorant, ce sera plus difficile. De plus, les habiletés vont souvent vous permettre de mieux utiliser vos armes au lieu de les remplacer.

Valorant

Photo par Riot Games

Le jeu est encore en bêta fermé et la date de sortie prévue est en été 2020. Comme mentionné précédemment, vous pourriez obtenir l’accès en regardant des streams de Valorant sur Twitch. Pour plus d’informations, visitez le site web de Valorant.

Commentez cet article