podcast

Un Québécois termine 5e au Valorant Masters de Reykjavík

Le premier VALORANT Masters en personne a eu lieu à Reykjavík en Islande. Plusieurs équipes compétitionnaient pour des points de classements et une bourse de 600 000$. Loic « effys » Sauvageau et l’autre Canadien Erik « penny » Penny ont participé sous la bannière de Version1. Les Canadiens ont terminé en cinquième place du plus grand tournoi de VALORANT à ce jour.

Crédit photo couverture: Riot Games

Une structure plus officielle en 2021

Bien que VALORANT ne soit plus une complète nouveauté, le jeu reste encore tout jeune. Par conséquent, la scène compétitive n’en est qu’à ses débuts. Malgré cela, Riot Games a partagé son plan quant à sa scène esport en fin d’année 2020. Dans le communiqué du 24 novembre, Riot a annoncé le VALORANT CHAMPIONS TOUR.

À lire aussi: Philippe Laflamme conquiert League of Legends au Mid-Season Showdown

En bref, la compétition de VALORANT se déroule en trois échelons. D’abord, il y a les VALORANT Challengers, ensuite les VALORANT Masters et finalement les VALORANT Champions. Le tournoi hors-ligne de Reykjavík fait partie des VALORANT Masters. Ces derniers ne sont que trois événements au courant de l’année et il n’y a qu’un tournoi Champions qui conclura l’année en décembre.

Pour atteindre l’échelon Masters, une équipe doit se prouver dans un des trois événements Challengers précédents ledit Masters. C’est ce que le Québécois et son équipe ont fait pour accéder au tournoi de Reykjavík. En effet, Version1 a réussi à faire une « lower bracket run » lors des Challengers Finals pour affronter les Sentinels en Grande Finale. Avec leur deuxième place, l’équipe s’est sécurisée une place pour le premier événement hors-ligne de l’année. Il est important de mentionner que les événements sont régionaux à l’exception des Masters et Champions qui sont internationaux.

VALORANT

Crédit photo: Riot Games

Version1 termine au 5e rang

Après une performance de folie lors des Challengers Finals, Version1 a connu une élimination un peu plus rapide. Elle a débuté le tournoi contre Crazy Raccoon, les défaisant 2 à 1. Puis, effys et compagnie se sont fait un plaisir à envoyer Team Liquid dans l’arbre inférieur en complétant la série 2 à 1. C’est juste après, lors de la deuxième ronde que V1 s’est fait arrêter. L’équipe coréenne NUTURN Gaming a posé plus d’une embûche aux Canadiens et elle a fini par remporter la série 2 à 1.

De l’arbre inférieur, Version1 n’a pu recréer l’histoire des finales de Challengers. En effet, elle s’est fait promptement éliminer par Fnatic, une équipe européenne, 2 à 0. Ces derniers se sont rendus jusqu’en Grande Finale. Bien que ce fut la fin de l’aventure pour le Québécois, l’Amérique du Nord était encore dans la course grâce aux Sentinels.

L’équipe qui a vaincu V1 lors de la Grande Finale des Challengers Finals a aussi remporté ce VALORANT Masters. Peut-être que l’Amérique du Nord ne performe pas à League of Legends, mais au moins elle remporte l’autre univers de Riot Games. L’équipe se fait entraîner par un Canadien, soit Tyson « TenZ » Ngo, depuis le 11 mars dernier. Donc, les deux équipes ayant éliminé Version1 récemment sont celles qui se rendent à tout le moins en Grande Finale et, dans le cas des Sentinels, raflent le tout. Présentement, Version1 se trouve en deuxième place pour l’Amérique du Nord avec 200 points grâce au VALORANT MASTERS de Reykjavík.

Valorant

Crédit photo: Riot Games

Un succès fracassant

Le VALORANT Masters de Reykjavík fut le premier événement hors ligne de VALORANT pour 2021. Ce faisant, une grande pression était sur les épaules de ce tournoi pour voir s’il y avait bel et bien une audience pour ce jeu. Selon le site web Esports Charts, le tournoi aurait amassé une moyenne de plus de 480 000 spectateurs et s’est rendu jusqu’à un pic de plus d’un million lors de la Grande Finale.

Pour comparer, le Mid-Season Invitational de League of Legends a obtenu un pic d’audience de 1,8 million de spectateurs et une moyenne de 711 000. Le Dreamhack Masters Spring 2021 de Counter-Strike : Global Offensive a terminé avec une moyenne de 184 000 spectateurs et a atteint le sommet de 551 000. Évidemment, ces chiffres sont à prendre avec un grain de sel, mais ils permettent d’établir un ordre de grandeur.

Commentez cet article