The Division 2, le tier 5 est là, mais Ubisoft n’ose pas assez!

Le vrai ending de The Division 2 est enfin sorti! Par contre, Ubisoft reste un peu trop classique et fait l’impasse sur l’overpower, trop timide ?

Trois semaines après sa sortie, le dernier tiers est enfin accessible aux joueurs. Bloqués jusqu’à maintenant au niveau 450 et au tier 4, nous avons enfin accès au vrai ending du jeu afin et aux nouveaux sets. Par contre, une certaine déception est de mise. Face aux high end, ces nouveaux sets sont plutôt timides. Les joueurs l’ont vite compris puisque si vous cherchez sur YouTube le set parfait de DPS pour le tier 5, vous ne verrez aucun build contenant plus de deux pièces de ces nouveaux sets au total, et encore c’est toujours le même qui revient, celui donne qui +15% de dégâts sur les élites . Pire, tous ces sets ont comme arme secondaire le Chatteborx décidément devenu incontournable. Autrement, les développeurs ont reconnu un problème d’agressivité des ennemis trop élevé et qui résulterait d’un bogue selon Ubisoft. Il n’empêche que cette suite est affublée du même défaut qu’au lancement de The Division, à savoir des ennemis à hard et challenging qui ont parfois bien trop de vie. Enfin, suite au bogue (corrigé dans l’urgence) trouvé cette fin de semaine et qui permettait de récupérer le loot à l’infini du même projet, les daily ont à nouveau disparu.

Du nouveau contenu

Aux défis quotidiens et hebdomadaires viennent s’ajouter des missions de la Black Tusks, ainsi que de nouveaux projets permettant de gagner du cosmétique et les fameux nouveaux équipements. On a également droit à de nouvelles armes exotiques dont il va falloir trouver les pièces dans les prochaines semaines. Il n’y a pas encore d’évènement mondial ou de mission légendaire avec loot exotique assuré chaque semaine. Nous sommes dans une période où l’on monte les builds, et tout dévoiler lasserait rapidement les joueurs de toute façon. Autre point important pour les amateurs de cosmétique, chaque niveau fait gagner plus de fragments de clés. On passe de 17-22 à 37-42 environ. Ubisoft ne donne plus aussi facilement de cosmétique que dans The Division, mais on est sûr d’en avoir en continuant de jouer, et à un bon rythme en plus.

Monter 500, une formalité, surtout en Dark Zone

Cinq missions sont à faire pour passer en tier 5, dont une nouvelle mission finale plutôt somptueuse en termes de jeu, d’intensité, et avec une mécanique de fin où le timing est important. Ensuite, il va falloir compter sur le loot pour monter. Par contre, c’est un peu long si l’on suit les contrats normaux ou à reprendre des points de contrôle en menace 3 ou 4. Le moyen le plus rapide a été d’aller en Dark zone et de farmer solide. En une heure, on peut prendre facilement entre 10 et 15 niveaux.

Pas vraiment overpower!

C’est le reproche que j’adresse à ces nouveaux sets. The Division avait commencé à suivre cette voie avec l’énorme nerf cette année du kit classifié de striker qui perdait alors une bonne partie de son intérêt. Plutôt que de créer des kits surpuissants, les développeurs ont sortis quelques sets plutôt timides côté dégâts. En fait, les ennemis ont bien trop de vie et faire les missions quotidiennes peut vite devenir un calvaire, enlevant ensuite toute envie de continuer ou d’en faire une autre. Une heure pour la mission challenging quotidienne avec trois joueurs random, c’est beaucoup trop! Surtout au regard du loot glané. Résultat, lorsqu’il s’agit de jouer les missions Black Tusks, on trouve plus facilement des parties à normal qu’à héroic ou challenging qui prennent bien trop de temps. Les ennemis sont bien trop résistants, surtout pour des défis quotidiens. Alors c’est sûr qu’une bonne équipe avec des sets critical hit – Shatterbox va aller bien plus vite, et c’est même encore plus rapide de faire les missions challenging à deux.  Encore faut-il que ses amis soient connectés, et il faut être non seulement très bon, mais  aussi avoir un équipement d’un seul type : tourné vers le plus gros DPS possible. Autre reproche, le nerf trop important de certaines armes excepté le buff des fusils de snipe. Le Vector est rendu à peine bon, et je parle de mon God roll, imaginez ceux qui ne le sont pas.

Crafting et reroll moins bon que dans le premier The Division

Ne pas pouvoir remplacer une perk d’électronique par du critical hit chance, voilà un des problèmes du reroll actuellement. Cela aide artificiellement à jouer pour avoir le bon loot, mais comparé à The Division qui l’autorisait c’est un peu dommage. Sans compter que ça demande beaucoup trop de matériaux. En fait, le crafting et le reroll de The Division étaient tout simplement parfaits. Dans The Division 2, on reroll un peu, puis l’on retourne farmer en masse pour chercher de nouveaux matériaux. Et encore, je ne parle pas de l’impossibilité de reroll les réplicas que l’on  crafte, obligeant à jouer encore plus. Je ne suis pas convaincu par ce procédé. Seuls les joueurs les plus hardcores et qui ont le temps s’en accommodent, voire en raffolent. J’en ai une coupe autour de moi, et invariablement, ils finissent toujours eux-mêmes par se lasser excepté les plus irréductibles, bref, une frange finalement minime des joueurs.

Alors heureusement, le loot est énorme dans ce jeu, et se monter un excellent équipement se fait en quelques jours. On tombe cependant dans une moindre mesure dans le travers de Destiny qui force à jouer parfois plus qu’énormément pour obtenir le fameux God Roll. D’un autre côté, obtenir ses équipements trop vite amène à lâcher un jeu plus rapidement lorsqu’on estime n’avoir plus rien à faire. Pourtant, The Division avait trouvé un certain équilibre à ce sujet. Peut être que l’absence des Phénix Coin y joue aussi, cette monnaie indispensable dans Division avait pourtant un rôle prépondérant. En ne gardant qu’une monnaie, on passe du principe de faire jouer et avoir du fun avec un équipement overpower pour pouvoir crafter encore mieux, à rendre les games plus difficiles avec un bon équipement. Pour ceux qui voulaient du difficile dans The Division, il y avait de toute façon les missions à légendaire avec leur cache exotique assuré (d’un autre côté avec l’ancien build striker j’ai solo Falcon Lost à Légendaire en rushant juste ce qu’il faut).

 Plus de fun serait bon

The Division 2 reste un jeu très bien pensé en termes de loot et qui assure un contenu encore plus énorme, mais je ne suis pas convaincu par le niveau de vie trop élevé des ennemis à normal ou hard. Des mobs un peu plus difficiles qu’en Dark Zone offriraient plus de fun. Massive est timide sur ce côté, mais il faudrait penser aux joueurs qui cherchent juste à s’amuser. Et puis tout le monde n’a pas la chance d’avoir d’excellents joueurs dans son entourage. Alors oui, les missions à défi dans The Division se faisaient facilement avec un bon set de strikers classifiés et des armes god roll, mais il y avait un fun qui ici s’efface à nouveau devant l’effet éponges à balles. Alors que la montée en niveau durant le solo offrait moins cet aspect, il est de retour avec le endgame. Heureusement, Ubisoft est à l’écoute des joueurs, et a déjà procédé à des modifications bienvenues comme l’IA moins agressive. On peut donc espérer des modifications et des ajouts dans les prochaines semaines.

Commentez cet article