Take-Two investit dans le marché mobile et rachète Zynga pour 12.7 millards de dollars

Tout en étant un géant sur le marché des consoles et PC, Take-Two semble vouloir consolider son offre sur mobile. Dans ce sens, il a été annoncé le rachat de Zynga pour pas loin de 12,7 milliard de dollars. 

crédit images : Zynga

Il faut manger pour être grand

Le nom de Zynga ne vous dira peut-être pas grand-chose, pourtant c’était un nom qui était sur toutes les lèvres dans l’industrie, en tout cas dans les années 2000. La société a surtout connu un énorme succès avec Farmville sur Facebook. Ils ont cependant eu beaucoup de mal à rebondir ensuite, notamment avec le passage des joueurs sur les appareils mobiles.

Ils reviendront sur le devant de la scène dans les années suivantes, en exploitant des licences connues comme Harry Potter ou Game of Thrones, ainsi qu’avec des jeux comme Golf Rival, Zynga Poker ou Farmville 3. En 2020, Zynga a ainsi réussi à engendrer un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars, mais avec une perte de 430 millions. 

Take-Two investit dans le marché mobile et rachète Zynga pour 12.7 millards de dollars

Il pourrait être étonnant de se dire qu’un géant comme Take-Two essaye de se diversifier dans le marché mobile, mais il faut prendre en considération que d’autres concurrents l’ont déjà fait ces dernières années. En commençant par Electronic Arts qui a racheté plusieurs studios, comme Playdemic et Glu, pour respectivement 1,4 milliards et 2,4 milliards de dollars. Ainsi qu’Activision qui a fait l’acquisition de King en 2015 pour 5.9 milliards de dollars. Quand on sait que la seule licence de Take-Two ayant réussi à dépasser le milliard est Grand Theft Auto 5, l’acquisition de Zynga leur permettra donc d’agrandir leur catalogue.

Take-Two avec cet achat de 12.7 milliards a surtout l’envie de profiter du savoir-faire de Zynga, afin de migrer leurs licences vers le marché des jeux mobiles. L’idée étant de mettre en commun les ressources des deux sociétés afin d’améliorer la monétisation de leurs jeux, tout en profitant de Charboost, la plateforme publicitaire de Zynga.

À LIRE AUSSI : J’ai testé les 5 jeux les plus populaires de Facebook pour ne pas que vous aillez à le faire

Commentez cet article