Spider-Man Remastered : la meilleure version est sur PC

La Playstation 4 a pu profiter de l’homme araignée il y a plusieurs années, ensuite, la Playstation 5 avec une version remastérisée, maintenant, c’est au tour du PC d’accueillir Marvel’s Spider-Man Remastered. Après God of War ou Horizon Zero Dawn, Sony fait découvrir aux joueurs sur PC les joies d’incarner la petite araignée du quartier.

(Crédit images : Sony Interactive)

C’est pratiquement le même jeu

On ne vous fera pas l’affront de partir dans un grand résumé de l’histoire de Spider-Man Remastered, puisqu’il s’agit exactement du même jeu sorti en 2020 sur Playstation 5. L’unique différence se situant dans l’obtention des trois contenus téléchargeables, qui ajoutent quelques éléments d’histoire supplémentaires, avec notamment des super-vilains. 

La première chose à mettre de côté et qui ne ravira pas forcément tous les puristes du jeu sur PC, c’est que ce Remastered est compatible avec la Dual Sense, la manette de la Playstation 5. Et ce n’est clairement pas un luxe, car pas besoin de vous cacher qu’on sent tout de suite que le jeu a été pensé pour être joué sur console. Le clavier et la souris sont tout à fait reconnus et le jeu est jouable dans ces conditions, mais cela devient vraiment fastidieux au bout de quelque temps, surtout durant les combats. Il faut constamment jongler entre les touches et la souris pour réussir certains combos, ce qui nous fait vite revenir vers une manette classique.

Une manette Xbox fera tout aussi bien l’affaire, on vous rassure, mais si vous avez une Playstation 5 sous la main, vous aurez l’occasion de profiter des retours haptiques de sa manette, avec des vibrations de diverses intensités et des gâchettes se durcissant selon l’action. Pas de quoi ouvrir votre fenêtre en pleine nuit et réveiller vos voisins en criant au miracle, mais cela suffira pour augmenter un peu plus votre immersion dans le jeu.

Tout est sur le plan technique

Un portage vers le PC d’un jeu comme Spider-Man Remastered, c’est avant tout l’opportunité de profiter des graphismes qu’on n’aurait pas pu avoir sur les consoles de salon. En laissant de côté le débat de la supériorité du PC, il est vrai que l’on a devant nous un jeu de toute beauté. Il faut cependant rassurer les joueurs ayant une configuration plus modeste, même en mettant le jeu avec les options de qualité au minimum, il reste tout à fait jouable. Il y a évidemment un peu plus de flou et on ne profite pas au mieux de la distance d’affichage, mais cela reste tout à fait convenable. 

L’ajout le plus important reste tout de même celui du Ray Tracing sur PC, que l’on peut paramétrer de “Low” à “Very High”, et qui, couplé à une meilleure gestion des ombres, rend les promenades à Manhattan assez spectaculaires. Les graphismes sont vraiment époustouflants, et même si on connaît le jeu par cœur, on a vraiment l’impression de le redécouvrir sous un nouveau jour. Ce qui est en plus rehaussé par la prise en charge du DLSS 2.0 et le déblocage du framerate au-dessus de 60 FPS. Même si je vous conseille de le maintenir à une certaine hauteur selon votre configuration, afin de stabiliser votre expérience de jeu. Car en traversant certains quartiers de New York, notamment lorsqu’il y a des bâtiments avec beaucoup de fenêtres, on sent une grosse perte temporaire de rafraîchissement, ce qui peut vraiment être désagréable.

Que ce soit en 1440p ou en 4K, Spider-Man Remastered est de toute beauté. Le travail apporté sur ce portage est vraiment excellent et permet de profiter du jeu dans les meilleures conditions possibles. Il faut cependant relativiser et se dire que la différence entre cette version PC et celle sur Playstation 5 n’est pas révolutionnaire. La différence se joue sur les détails, en faveur de la version PC, mais c’est surtout car cette dernière gagne en fluidité grâce à la possibilité de dépasser les 60 FPS et la gestion des dernières technologies. Nixxes Software a vraiment réussi à sublimer le travail d’Insomniac Games et il n’a jamais été aussi jouissant de se prendre pour une araignée en collant moulant. 

À LIRE AUSSI: Cuphead The Delicious Last Course : Une extension pour le meilleur dessin animé du jeu vidéo

Verdict
Très bon 8/10
Commentez cet article