Sony va limiter à 6 millions le nombre de PS5 au lancement

On a hâte de voir les prix sur eBay!

crédit image à la une : Sony

Sony a déclaré à Bloomberg vouloir restreindre la production de PS5 à 6 millions d’unités de son lancement au 31 mars 2021, fin de l’année fiscale. Pour rappel, 7,5 millions de PS4 avaient trouvé preneur durant la même période lors de son lancement.

Plusieurs raisons viennent expliquer ce retard. Si le Covid-19 en fait également partie, ce4 sont ses conséquences sur l’industrie et les populations qui ont multiplié les écueils. Avec l’arrêt de chaines de production, des composants comme la mémoire ne vont pas baisser de prix par Go comme escompté. La Ps5 qui en utilise pour sa mémoire et son stockage va donc en payer les frais. Il en va de même pour son CPU et GPU made in AMD. La société aurait normalement déjà dû lancer ses nouvelles cartes graphiques RDNA2 que l’on va retrouver dans les futures PS5 et Xbox Series X et gravées selon un nouveau procédé 7nm+ EUV qui permet de gagner 20% d’efficacité par rapport au 7nm.

L’autre problème vient de la crise du chômage dû au Covid-19 et qui a entrainé des pertes d’emploi pour des millions de travailleurs dans le monde. Rien qu’au Canada, ce sont 3,1 millions de Canadiens qui se retrouvent au chômage. Même si l’état prend en charge durant 4 mois de nombreux salariés, pas tous n’y ont droit, et cela ne concerne pas ceux ayant perdu leur emploi avant la crise. Dans ces conditions, difficile d’avoir les moyens ou la tête à aller magasiner la dernière console.

Enfin, avec la fermeture de nombreuses enseignes, les ventes physiques en magasin vont également en souffrir. S’il est assuré que les généralistes tels Walmart la proposeront, les boutiques de jeux vidéo et enseignes spécialisées auront-elles rouvert à temps? À l’heure où l’on parle d’une deuxième vague de contaminations, l’avenir est totalement incertain.

Tous ces problèmes et retards cumulés ont un impact qui va drastiquement faire monter le coût de fabrication des consoles. Selon Bloomberg, elle devrait être vendue 499 à 549 US$ pour que Sony rentre dans ses frais. Cependant, Sony doit composer avec la Xbox Series X et rester en dessous, ne serait-ce que pour la communication.

Ce sont des questions de marketing, mais en plaçant sa console moins chère que chez Microsoft, Sony fait entrer dans l’esprit du public que sa console est la plus accessible. Peu importe qu’elle soit en rupture de stock, elle aura réussi à faire retenir dans l’esprit du public que c’est elle la moins dispendieuse.

Dans ces conditions, la meilleure option pour Sony reste de sortir sa console, mais dans des proportions limitées. La société peut ainsi amortir les coûts d’une vente à perte tout en lançant sa console dans les temps.

Commentez cet article