RLCS : un départ crève-coeur pour Alexandre Bellemare

Le départ de Spacestation Gaming dans la RLCS a eu lieu ce dernier week-end et ce ne fut pas le résultat espéré pour l’équipe d’Alexandre Bellemare et sa nouvelle organisation.

Le grand départ

Après des mois d’attentes, la RLCS est enfin débutée. La dernière rencontre de la première semaine fut Spacestation Gaming contre G2 Esports. SSG est maintenant l’organisation pour laquelle Alexandre “AxB” Bellemare joue. Ces deux équipes ont figuré sur notre liste des équipes à suivre en 2019.

En effet, l’addition de Reed « Chicago » Wilen au sein de G2 Esports a fait beaucoup parler. Depuis un moment, les analystes doutaient de la capacité à Cameron « Kronovi » Bills d’apporter l’organisation au sommet. Malgré que ce dernier est une légende au sein de la scène, G2 ne s’est pas laissé aveuglé par la nostalgie et a opté pour du nouveau sang.

Cette option leur a porté fruit durant la rencontre avec les six buts et cinq passes de Chicago au sein de la série. Tout cela, en plus de l’excellente pression qu’il a pu mettre.

Il est aussi important de mentionner que G2 Esports est communément inclus dans le Big 3 de l’Amérique du Nord. Ce trio inclut les champions du monde en titre Cloud9, NRG Esports et G2 Esports. Ces trois équipes sont considérées comme étant à un cran supérieur du reste de la division dû à leur historique de performance.

Un excellent début

Il ne fallut que 16 secondes pour que Spacestation Gaming s’inscrive au tableau sur un excellent 50/50 de Caden « Sypical » Pelleginqui donna un filet ouvert à son coéquipier Matthew « Satthew » Ackermann. Bellemare fut le marqueur du deuxième but, poinçonnant son premier but en carrière au sein de la RLCS! Ils se sont emparés de la première partie de leur saison avec une avance de deux buts.

AxB donna l’avance à Spacestation Gaming lors de la seconde rencontre après une minute et 15 secondes de jeu. Toutefois, G2 Esports a rétorqué avec deux buts. Après un autre but de SSG et un barrage incessant de G2, nous avons eu droit à une prolongation. Cette dernière a duré plus longtemps que la partie elle-même se terminant après presque sept minutes. Sypical a finalement trouvé le fond du filet, chose qui semblait quasi-impossible après les multiples tirs frappant la barre transversale.

Une finale qui fait mal

Malgré un bon départ de Spacestation Gaming, la RLCS se déroule en format Bo5. Il faut donc gagner trois parties au total. Encore une fois, ils furent les premiers à prendre l’avantage, mais la nouvelle addition de G2 Esports a pris sa revanche. Son partenaire Jacob « JKnaps » Knapman a réussi à clore le tout sur une belle passe de Chicago avec tout juste 22 secondes à l’horloge.

Étant encore sur le point de match, la tension ne pouvait être plus élevée alors que le tableau indiquait trois points de chaque côté et seulement 35 secondes à faire. Malheureusement pour Bellemare, JKnaps a encore été le héros de son équipe marquant avec un maigre deux secondes à faire.

Cela a donc mené à un cinquième et dernier affrontement qui se déroula sur Champions Field. G2 Esports a réussi à faire le reverse sweep en gagnant trois à un. Cependant, Spacestation Gaming a prouvé à tous qu’ils étaient bel et bien du calibre de la RLCS en amenant une équipe du Big 3 jusqu’à cinq parties et même d’en dominer quelques-unes.

Un des problèmes majeurs de SSG fut la précision de leurs frappes. Comme mentionnés plus haut, ils ont frappé la barre transversale à mainte reprise. Espérons qu’ils pourront corriger le tir d’ici samedi.

La suite en fin de semaine

Cette fois, ils affronteront Evil Geniuses qui est composé de Gabriel “CorruptedG” Vallozzi, Jason “Klassux” Klass et Matthew “Drippay” Den-Kaat. Samedi dernier, ils ont vaincu leurs adversaires, Rogue, mais en cinq matchs. C’est peut-être un indicateur que Spacestation Gaming a de bonnes chances d’y arriver, car ce sont deux équipes évaluées comme étant moins bonne que G2 Esports. Toutefois rien n’est garanti et le tout se déroulera sur les ondes de Rocket League ce samedi 13 avril à 17h00.

Commentez cet article