Rainbow Six Siege Pro League S9 : les champions du monde exclus des finales

L’équipe G2 Esports, champions en titre du dernier championnat du monde et de la huitième saison de la Pro League, fut incapable de se qualifier pour les finales de la neuvième saison.

Photo ci-dessous : G2 Esports soulevant le plus prestigieux trophée après leur victoire de 3-0 contre Team Empire aux championnats du monde 2019.

À la suite de quatorze semaines intensives de saison régulière, les finales de la neuvième saison de la Pro League se profilent à l’horizon. Le 18 mai prochain, les deux meilleures équipes de chaque région se réuniront à Milan en Italie. Elles s’affronteront avec comme objectif de remporter les grands honneurs de cette saison ainsi qu’une cagnotte considérable de 75,000 USD.

Cette fois-ci, avec grande surprise, ces finales se dérouleront sans le géant G2 Esports qui a été incapable de se qualifier pour les finales. Les vainqueurs de la dernière saison seront donc dans l’impossibilité de défendre leur prestigieux trône. Avec le mérite d’avoir devancé les géants scandinaves, la prodigieuse équipe russe Team Empire ainsi que les rois français de Rainbow Six Siege, LeStream Esports, représenteront la région européenne lors de l’étape ultime de la saison. Il est important de dénoter que Team Empire a obtenu le deuxième rang aux derniers Six Invitational et elle sera donc l’équipe favorite pour remporter la victoire.

À l’ouest de l’Europe, Evil Geniuses a su illustrer sa dominance sur la compétition en remportant un deuxième titre consécutif de saison régulière. Une performance qui devrait raviver le moral des troupes à la suite de leur courte escapade à la dernière coupe du monde.

Pour le second ticket disponible pour les finales de la région nord-américaine, nous avons été témoins d’une rude confrontation entre Reciprocity et DarkZero Esports. À la surprise de tous, le second droit de passage vers les finales fut remporté de trois minuscules points par DarkZero Esports. C’est donc avec un grand désarroi de ses admirateurs que l’équipe appartenant au carré d’as des derniers Six Invitational s’est vu se faire fermer les portes aux finales. On assistera alors au baptême de l’équipe texane DarkZero Esports, alors qu’il s’agira de leur première apparition lors d’une compétition majeure.

Étant la seule équipe n’ayant pas participé aux championnats du monde de février dernier dans ces finales, de fortes attentes seront dirigées vers la jeune équipe. Il reste à voir si les joueurs ne succomberont pas à la pression que cela pourrait générer lors de la dernière étape de la saison.

En Amérique du Sud, la suprématie de FaZe Clan ne s’est point estompée. La foudre de l’équipe brésilienne a encore une fois frappé sur ses adversaires. Pour une troisième année consécutive, FaZe Clan a ravagé la compétition en balayant toute résistance de ses opposants. Ils ont su se hisser au sommet à l’aide d’une fantastique fiche de dix victoires et seulement quatre défaites (10-0-4).

Bien que cette région soit l’une des plus faibles, elle a su nous tenir en haleine pour la détermination de leur second représentant. Dans une fin de saison exaltante, le suspense était à son comble alors que trois équipes luttaient pour obtenir leur billet pour Milan. Il n’a fallu que deux maigres points pour distinguer les trois équipes. Finalement, l’équipe Immortals est sortie vainqueur de ce duel surpassant les deux imposantes organisations Team Liquid et Ninjas in Pyjamas. L’Amérique latine sera donc représentée par un duo brésilien.

Du côté de l’Orient, nous avons eu le droit à une finale régionale entre les australiens Fnatic et les maîtres du pays du soleil levant, PET Nora-Rengo. Le duel entre les deux entités de cette région fut remporté par les puissants Fnatic. Malgré le fait que l’équipe nipponne ait succombé en finale de la région contre Fnatic, elle fera tout de même partie des huit équipes présentes en Italie.

La vendetta de Nora-Rengo contre Fnatic pourrait avoir lieu plus tôt que prévu, alors que les deux équipes s’affronteront lors du premier tour des finales. Tension, excitation et divertissement seront donc au rendez-vous lors du prochain match entre les deux rivaux de longue date.

Avec des finales qui se dérouleront sans deux équipes du carré d’as des derniers championnats mondiaux, cela donnera une chance à chacune des équipes de prouver leur valeur. Cet état d’esprit présent chez les équipes donnera lieu à des parties divertissantes et pleines de surprises.

Donc, avec un enjeu sans précédent, les finales promettent d’être hautes en couleur. Quelle région sortira maître de cette saison ? Quelle équipe réussira à proclamer le trône laissé vacant par G2 Esports ? Des questions qui seront éclaircies lorsque le choc des titans résonnera à Milan.

Une opportunité en or pour Team Empire

Avec l’absence des champions allemands, les aspirants au trône de Rainbow Six Siege auront une opportunité en or d’obtenir leur premier titre majeur. Couronné roi d’Europe de la saison neuf, Team Empire se présentera à Milan comme étant les favoris aux grands honneurs.

La tâche sera ardue pour l’équipe russe, car plusieurs redoutables opposants y seront présents. Ils devront en autre vaincre DarkZero Esports et les vainqueurs de l’affrontement de Fnatic contre Nora-Rengo avant d’atteindre les grandes finales. Après avoir fait face à la grande adversité de l’affrontement des demi-finales, ils devront livrer une dernière imposante performance en finale contre le second finaliste.

La route du succès sera éprouvante, mais ils possèdent amplement les capacités pour concrétiser. Il ne manque plus qu’à attendre pour savoir si Team Empire sera en mesure de saisir cette occasion.

Commentez cet article