PSG Esports remporte le troisième Dreamhack de Rocket League

Après un Championnat du Monde qui n’a pas très bien été pour eux, PSG Esports a remporté la troisième édition du Dreamhack Pro Circuit de Rocket League. Le tournoi a eu lieu ce week-end et comportait plusieurs équipes de haut calibre tel que NRG Esports.

Un bref rappel

Nous avons fait la couverture des deux autres tournois de la série qui ont déjà eu lieu. Tout d’abord, le Dreamhack Pro Circuit s’est dirigé à Leipzig en Allemagne. Par la suite, il s’est arrêté à Dallas aux États-Unis. La fin de semaine dernière, il s’est conclu à Valencia en Espagne! Le dernier arrêt de ce circuit sera ici même à Montréal lors du Dreamhack Montréal en début septembre.

Ces tournois sont de haut calibre contenant de bonnes bourses. Ils sont d’une importance capitale pour la solidité des fonds d’une équipe, pour son prestige ainsi que dans leur pouvoir de faire briller de nouvelles équipes grâce à un système de qualification complexe.

En bref, une équipe peut être invitée directement, se qualifier en ligne ou se qualifier sur place. Ce système donne accès à un tournoi de qualité aux équipes professionnelles ainsi qu’une chance pour les nouvelles équipes.

C’est de cette façon que plusieurs noms populaires d’aujourd’hui ont laissé leur trace. Notamment, Alexandre “AxB” Bellemare et l’équipe entière de Cloud9 auparavant appelé the Muffin Men.

Une première pour le nouveau PSG

Ce n’est pas le premier Dreamhack qui est remporté par PSG ESports. En effet, l’édition 2018 du Dreamhack Leipzig a été gagnée par l’équipe française. Toutefois, ce n’est plus la même équipe et c’est le premier tournoi majeur que cette formation remporte depuis le départ de Dan « Bluey » Bluett.

Il y a maintenant près d’un an que Bluey a été remplacé par Emil « fruity » Moselund et ils ont enfin obtenu un excellent résultat. Ce dernier joue aux côtés de Victor “Ferra” Francal et Thibault “Chausette45” Grzesiak sous les couleurs du Paris Saint-Germain.

Ils ont connu une bonne saison régulière au sein de la Rocket League Championship Series d’Europe en terminant troisièmes. Les seules équipes devant eux étaient FC Barcelona ainsi que Renault Vitality. Ces derniers ayant eux une saison incroyable auraient été difficiles à battre. Donc, une troisième position en Europe c’est loin d’être mauvais.

Alors, nous pouvons noter une amélioration de la formation qui avait terminé quatrième lors de la sixième saison des RLCS. Depuis, l’équipe a obtenu quelques top 8, quelques victoires en tournois mineures, mais rien qui a fait tourner les têtes. Jusqu’à dimanche dernier où ils ont défait NRG Esports en finale pour ramener un deuxième Dreamhack à l’organisation.

Le dernier tournoi de Fireburner

Jayson « Fireburner » Nunez est un vétéran de la scène esport de Rocket League. Il a été au coeur de l’environnement compétitif depuis le tout début avec son équipe Kings of Urban. Il a joué pendant plusieurs années aux côtés de Jacob « Jacob » McDowell et s’est fait signé par NRG Esports en fin de l’année 2016.

NRG Esports a connu une excellente septième saison dans la RLCS d’Amérique du Nord ne subissant aucune défaite pendant la saison régulière. L’équipe s’est placée deuxième dans le Dreamhack Pro Circuit de cette fin de semaine.

Il a annoncé sa retraite le 27 juin via un twitlonger dans lequel il explique que le jeu n’est plus aussi plaisant et que le stress était devenu insupportable. C’est aussi là qu’il a annoncé que le Dreamhack Pro Circuit de Valencia serait son dernier tournoi à vie. Toutefois, il compte rester au sein de la scène en prenant une position de coach pour une équipe des RLCS.

C’est un départ qui en surprit plus d’un et qui a rendu plusieurs admirateurs de longues dates émues. Malheureusement pour Fireburner, qui a connu une excellente carrière compétitive, NRG Esports a toujours eu de la difficulté dans les tournois en lan. L’équipe a toujours été dans les meilleures de la scène, mais les résultats hors saison ont souvent été en deçà des attentes. Espérons qu’il remporte un gros titre dans sa nouvelle position.

Les images sont une courtoisie de ZeeboDesigns

Commentez cet article