Philippe Laflamme reconquis l’Amérique du Nord chez League of Legends

Philippe Laflamme conquiert League of Legends au Mid-Season Showdown

Le joueur québécois de support de League of Legends, Philippe « Vulcan » Laflamme, a reconquis l’Amérique du Nord avec sa victoire au Mid-Season Showdown de ce week-end. Lui et son équipe Cloud9 ont défait Team Liquid pour accéder au Mid-Season Invitational qui se déroulera en Islande du 6 mai au 22 mai 2021.

Crédit photo couverture: Riot Games

Un retour à la forme et les doutes écrasés

Le mois dernier, nous avions porté une attention particulière à la fin de la saison régulière de Cloud9. En effet, ce ne fut pas une fin dominante comme au printemps de la League of Legends Championship Series de 2020. Cloud9 a perdu plusieurs de ces parties importantes en fin de saison et cela poussait les gens à douter de leur capacité une fois au Mid-Season Showdown.

À lire aussi: Philippe « Vulcan » Laflamme termine encore premier en LCS

Dans les faits, rien de cela n’a affecté leur performance, au contraire. Cloud9 a performé un excellent parcours jusqu’à la grande finale d’hier soir où le Québécois et ses coéquipiers ont coupé le souffle à tous avec leur stratégie de la cinquième partie. Avant de s’y plonger, il est pertinent de mentionner que C9 a vaincu 100 Thieves 3 à 0 lors de la première ronde ainsi que Team Liquid 3 à 1 durant la deuxième ronde.

Team Liquid tente de prendre sa revanche

Après s’être fait envoyer dans l’arbre inférieur par Laflamme et compagnie, Team Liquid a dû affronter TSM pour avoir sa chance à la grande finale. Bien que le résultat final soit de 3 victoires pour TL et une seule partie remportée par TSM, les matchs furent serrés. Donc, ce fut la deuxième fois que TL bloquait le chemin aux blanc et noir.

Philippe Laflamme reconquis l’Amérique du Nord chez League of Legends

Crédit photo: Riot Games

Hormis la victoire décisive du blanc et bleu lors de la quatrième et dernière partie, TSM a donné du fil à retordre à la formation d’Alphari. Cette dernière a utilisé Armao à la place de Santorin tout au long du week-end, TL a réussi à performer à un haut niveau. Les deux premières parties auraient pu se conclure d’un côté comme de l’autre, mais chaque fois, TL a réussi à en sortir gagnant.

Pour ce qui est d’Armao, il a dû remplacer le joueur de jungle partant, car ce dernier a éprouvé de nombreuses migraines et ne pouvait pas jouer en fin de semaine. Tenant compte de cela, plusieurs analystes avaient discrédité TL, spécifiquement lors des analyses envers la rencontre contre Cloud9. Pourtant, Armao n’a pas été au centre de grosses bourdes provenant de la formation et l’équipe a donc performé mieux que les attentes incluant le substitut, mais pas au même niveau qui serait attendu avec la présence de Santorin.

Une cinquième partie à couper le souffle

La grande finale a livré toute une expérience. Vulcan et son équipe ont amassé deux victoires et les champions du Lock-In Tournament aussi. Cette cinquième et dernière partie fut à l’opposer de la précédente. En effet, al quatrième joute fut des plus passives. Le nombre d’éliminations fut très bas et il n’y a pas eu de grands moments durant les vingt premières minutes.

Philippe Laflamme reconquis l’Amérique du Nord chez League of Legends

Crédit photo: Riot Games

Toutefois, toute l’action absente de la quatrième partie s’est retrouvée dès le premier niveau de la rencontre ultime. Cloud9 a effectué l’une des plus belles stratégies de niveau 1 que nous avons vues depuis longtemps. Avec Fudge sur Sion et Blaber sur Udyr, leur stratégie a mis le substitut Armao ainsi qu’Alphari sur les talons dès le départ.

Blaber a débuté la partie sur le camp de jungle d’Armao, ainsi provoquant une situation de split map jungling. Cela veut dire que pour ne pas perdre son momentum, Armao devait se diriger dans la jungle de Blaber pour faire son bleu à lui. Cependant, Sion a fait la stratégie du suicide buff où il a fait le bleu et le gromp en mourant. Puisque cette stratégie nécessitait Fudge au bas de la carte, nous avons eu droit à un lane swap tout droit sorti des années 2010 où Zven et Vulcan ont obtenu la première élimination au haut de la carte. Bref, ils ont pris tout le monde par surprise.

Suivant cette initiative incroyable créée au niveau 1, Cloud9 a continué de mettre la pression sur Team Liquid et elle a dominé jusqu’à ce qu’elle décroche le trophée du Mid-Season Showdown.

Commentez cet article