nhl 21

On a essayé le nouveau mode Be a Pro dans NHL 21, enfin un mode histoire!

Les fans le demandent depuis des années et EA Sports a finalement écouté, il y aura un mode histoire dans NHL 21. Il s’agit en fait du mode Be a Pro qui se voit revampé pour inclure des éléments narratifs comme ils existent déjà dans d’autres franchises comme EA FIFA et NBA 2K. J’ai eu le plaisir de pouvoir l’essayé et voici mes impressions.

Vous êtes un prospect intéressant qui fait jaser agents et analystes alors que le repêchage approche. Avant, vous aurez à compléter quelques matchs d’un tournoi dans la ligue mineur de votre choix et votre performance déterminera votre rang au repêchage.

Ça, en tant que tel, c’est rien de nouveau. La différence, c’est qu’au lieu de simplement avoir un panneau avec du texte, votre joueur est mis en scène dans de courtes cinématiques où il interagit avec son agent, entraineur, directeur gérant, journalistes, autres joueurs, etc.

Joueur d’équipe ou vedette?

La majorité des interactions dans les cinématiques prennent la forme d’un dialogue où on peut choisir les réponses de notre joueur. Malheureusement, pas de doublage, tous les dialogues sont sous forme de textes. On a généralement deux ou trois choix de réponses par dialogue qui se classe sous les thèmes «Team», «Star» ou neutre.

Les réponses Team seront le genre de réponse d’un joueur d’équipe, qui met l’équipe en premier avant sa performance personnelle. Les réponses Star à l’inverse, sont généralement plus individuelles et font davantage référence à la performance individuelle et carrière de notre joueur qu’au statut de l’équipe.

Par exemple, vous avez eu un bon match en termes de point marqués par votre joueur, mais le match a été perdu. Vous pouvez choisir entre la réponse du genre « Je dois faire mieux pour aider l’équipe à gagner. » ou « Je suis content de ma performance. »

Les mini-cinématiques peuvent même arriver pendant un match, alors que votre entraineur vous interpelle personnellement pour provoquer quelque chose sur la glace.

Ça change quoi choisir des réponses Team ou Star? À la manière d’un RPG (jeu de rôle), notre joueur obtient des points d’expérience en jouant, mais les choix de dialogues vont avoir un impact sur sa réputation avec les fans, avec les dirigeants de son équipe, votre agent, etc. Le fait d’être une vedette peut potentiellement vous donner mauvaise réputation avec vos coéquipiers, mais vous donner de meilleurs contrats ou attirer des contrats publicitaires, par exemple. Toutes sortes de facteurs entrent en jeu, comme votre fanbase sur les réseaux sociaux qui peut monter ou descendre.

Ceci s’inscrit avec les thèmes de cette édition qui sont personnifiés par l’athlète qui fait la couverture : Alex Ovechkin. Ovechkin fait partie de ces joueurs qui ont changé l’image du hockey en étant une vedette autant sur la glace qu’à l’extérieur avec sa personnalité déjantée.

La quête du trophée Calder

Dans les premières séquences narratives de Be a Pro, beaucoup de références sont faites au trophée Calder. En fait, c’est que c’est première version plus narrative de Be a Pro a un arc narratif qui se concentre surtout sur la saison recrue du joueur dans la NHL. Évidemment, comme toujours, vous pouvez continuer votre carrière pendant plusieurs saisons, continuer de développer votre joueur et il va continuer d’y avoir des cinématiques et dialogues en lien avec votre carrière et performance.

Personnellement, j’ai eu du plaisir à découvrir ces nouveaux aspects de Be a Pro. Cependant, ils sont surtout plaisants de par leur nouveauté dans EA NHL, mais en comparant à d’autres franchises qui le faisaient déjà, c’est une nouveauté qui reste assez timide dans son approche. Ceux qui préfèrent les modes solo dans NHL seront toutefois heureux d’un peu de nouveauté!

Ne manquez pas de visionner la bande-annonce en début d’article pour d’autres détails.

Commentez cet article