Netflix ajouterait des jeux vidéo à son catalogue au cours de l’année

La rumeur qui circulait déjà en mai dernier est maintenant détaillée par Bloomberg. Netflix ajouterait des jeux vidéo à son service d’abonnement au cours de la prochaine année.

Image à la une : Netflix

L’entreprise viserait un ajout des jeux vidéo dans son catalogue au cours de la prochaine année, mais le prix d’abonnement ne devrait pas changer, rapporte heureusement Bloomberg.

On apprend aussi que Netflix a engagé Mike Verdu, un ancien employé d’EA et de Facebook Oculus, en tant que vice-président du développement de jeux. Ceci sous-entend que Netflix souhaiterait créer ses propres IP, ses propres jeux plutôt que de licencier des jeux déjà connus seulement. Ceci pourrait-il être la naissance d’un grand studio de développement de jeux vidéo? Il faudra être patient pour le savoir. Cependant, comme pour les films sur Netflix, il y aura probablement un mélange de jeux déjà connus et de nouveautés signées Netflix surtout pour le lancement du projet.

Ce changement peut paraître soudain et quelque peu aléatoire, mais il fait plein de sens pour une entreprise comme Netflix. L’entreprise qui a fait son nom grâce à son service de films et de téléséries est en concurrence directe avec Amazon Prime, Disney Plus, mais aussi avec tout ce qui utilise du temps d’écoute sur la télévision, comme une console de jeux. 

Netflix a sans aucun doute vu la montée au succès de Microsoft avec son Cloud sur le Xbox Game Pass et cru bon de tenter de faire sa place dans le marché. Après les insuccès de Stadia et le lancement peu remarqué de Luna par Amazon, Netflix se dit qu’il peut faire mieux que ses compétiteurs et offrir un service agréable pour les abonnés et rentable pour l’entreprise.

Cette annonce pose toutefois une excellente question pour l’avenir de l’industrie du jeu vidéo. Les services basés sur un abonnement par mois commencent à être de plus en plus nombreux et bientôt il sera très dispendieux de s’abonner à tous ses services. De plus, dans une récente nouvelle publiée par Gamasutra, on apprend que Google commence à rémunérer ses développeurs en fonction du nombre de temps que les joueurs ont passé sur leur jeu. Si d’autres studios adoptent cette pratique, comme Netflix reconnu pour être très axé sur les chiffres, cela pourrait changer la façon de développer des jeux pour de bon. Cette pratique semble promouvoir la création de jeux comme Fortnite (qui se jouent en continue) au détriment d’aventures solo aux histoires profondément travaillées sur lesquelles les joueurs passent logiquement moins de temps au total.

Commentez cet article