megamigs

Infrastructure et services en ligne avec Marianne Barousse

Le MEGAMIGS est de retour le 12 et 13 novembre prochains pour son 2e volet de 2020! N’oublie pas de jeter un coup d’oeil à notre aperçu de la programmation grand public et de faire un tour à la billeterie.

En attendant, on poursuit notre série des entrevues sur les métiers du jeu vidéo au Québec. Aujourd’hui, on parle d’infratructure et services en ligne avec Marianne Barousse de chez Gameloft!

Quel est exactement ton métier et poste actuel?

Je suis directrice des équipes d’infrastructure, des services en ligne pour les jeux, des plateformes des services (ISOPS pour Infrastructure services et Online Platform solutions), ainsi que de tous les outils pour gérer la configuration en ligne des jeux et des équipes de sécurité chez Gameloft.

Notre équipe compte 140 membres, présents dans de nombreux studios de Gameloft, avec une forte présence dans notre studio de Montréal. On participe de près ou de loin à toutes les étapes de la création des jeux. Par exemple, l’équipe ISOPS offre notamment des outils corporatifs et de développement pour les équipes de la production, elle développe également une plateforme de services en ligne pour que les jeux puissent bénéficier de fonctionnalités uniques, elle s’assure que l’infrastructure est stable, performante et sécuritaire, etc.

En tant que directrice je dois m’assurer que notre stratégie est bien définie, comprise et suivie par tous les membres de l’équipe. Un peu comme un chef d’orchestre, qui n’est rien sans son orchestre, mais qui permet de donner le rythme et la direction.

megamigs

Mon travail consiste donc à assister à beaucoup de réunions, d’ateliers et de présentations! Ça peut être avec le comité exécutif au siège social, avec les différents gestionnaires de l’équipe, avec les directeurs techniques des équipes de jeux, avec nos partenaires.

Pour donner des exemples concrets, en mars dernier, mon équipe a permis aux quelque 4 000 employés partout dans le monde de travailler à distance et dans quelques mois nous lancerons mondialement un nouveau jeu avec l’équipe de production.

Quel est ton parcours académique et professionnel?

J’ai suivi des études en école de gestion, avec une spécialisation en dernière année sur la gestion des arts et de la culture. J’ai d’ailleurs ensuite travaillé 3 ans comme directrice administrative et financière d’une école d’arts en région parisienne.

Puis à 26 ans, j’ai voulu découvrir le monde et suis partie tenter ma chance à Buenos Aires, en Argentine. Après quelques mois d’apprentissage de la langue, j’ai trouvé du travail dans le studio de Gameloft de Buenos Aires. C’est donc un peu par hasard que je suis entrée dans le monde des jeux vidéo en 2007, mais je n’en suis jamais sortie depuis!

Chez Gameloft, j’ai eu la chance d’exercer de nombreux postes qui m’ont permis de toucher à beaucoup de facettes de l’industrie du jeu vidéo. En effet, avant de passer directrice des équipes ISOPS, j’ai été productrice pour des jeux pré-chargés dans les téléphones Java, coordinatrice d’équipe responsable de la distribution des jeux via des partenariats avec des opérateurs téléphoniques, directrice administrative et financière de studio et même gestionnaire d’un système complet de CRM (Customer Relationship management) qu’on a créé de toutes pièces et qui est maintenant un outil très puissant pour la rétention de nos joueurs.

As-tu eu un mentor/professeur qui a marqué ton parcours?

Je n’ai pas vraiment eu un mentor qui a marqué mon parcours, mais j’ai rencontré de nombreuses personnes qui m’ont inspirée, par leur passion, par leur expertise, par leur engagement.

Je pense que si on est curieux et qu’on prend le temps de parler avec ses collaborateurs, et de découvrir leurs forces, on a toujours de quoi apprendre!

Par exemple, l’implémentation efficace des méthodologies agiles m’est venue d’un collaborateur à Buenos Aires. La professionnalisation de l’équipe a été rendue possible grâce à notre gestionnaire PMO de Montréal. Mes connaissances actuelles en infrastructure me sont venues de toutes les discussions et questions que j’ai posées aux nombreux experts techniques des équipes, les exemples seraient très nombreux!

megamigs

Comment as-tu trouvé ton emploi actuel?

J’occupe le poste de Directrice ISOPS depuis juin 2017, mais je suis chez Gameloft depuis 13 ans.

Petit à petit, j’ai appris et compris le monde passionnant du développement d’outils web et de logiciels , puis les infrastructures en ligne, les différences entre les bases de données relationnelles ou orientées documents, les pare-feux, les switchs, les Containers, Kubernetes, et tous les nouveaux acronymes du Nuage, c’est sans fin…

À quoi ressemble une journée de travail typique pour toi?

En général, je commence la journée par des réunions, les matins sont donc souvent très occupés, car une grande partie des équipes de Gameloft sont en Europe et en Asie, et le siège social de l’entreprise est à Paris.

En parallèle, il faut rapidement scanner tous les courriels reçus pour voir s’il n’y a pas un imprévu ou une demande urgente qui demande de l’attention immédiate. On s’en doute, dans le monde des jeux vidéo, les imprévus sont fréquents!

L’après-midi est souvent plus calme et permet de travailler des sujets de fond et plus stratégiques. J’ai aussi pendant les après-midis des rencontres hebdomadaires avec chacun de mes gestionnaires d’équipes et experts techniques. C’est primordial pour garder une vue d’ensemble sur l’équipe, débloquer et anticiper les problèmes.

En fin d’après-midi, je vérifie l’état de ma liste de tâches du jour, et j’essaie d’en remettre le moins possible pour le lendemain!

megamigs

Quelle est la réalisation dont tu es la plus fière?

Il y en a beaucoup! Mais comme il faut choisir, je vais parler du CRM.

En effet, au moment où Gameloft passait d’un modèle Premium (jeu payant sans achat intégré) au modèle Freemium (jeu gratuit avec publicité et achat intégré), j’ai coordonné la création d’un outil de CRM (Customer Relationship Management).

Il fallait absolument adapter nos outils pour ce passage et offrir aux équipes de jeu une grande flexibilité pour mettre en place des promotions, des récompenses, des AB tests, des outils de communication in-game, etc. C’était un projet extrêmement ambitieux, qui nécessitait la collaboration entre de nombreuses équipes très différentes

Mon rôle a été de coordonner toutes ces équipes pour aboutir à une implémentation dans un jeu, qui s’est ensuite étendue à tous les jeux de Gameloft. 7 ans plus tard, l’outil, qui a évidemment évolué, est devenu un des plus puissants sur le marché!

Évidemment, cette réalisation, et d’autres qui me viennent en tête sont le fruit d’un travail d’équipe à chaque fois, ce sont souvent les aventures humaines qui résistent au passage des années et dont on garde les souvenirs les plus forts.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui voudrait pratiquer le même métier?

J’ai un parcours un peu atypique, mais je dirais : garder l’esprit ouvert, être curieux, poser des questions (il n’y a pas de mauvaise question), prendre du plaisir, apprendre, transmettre, donner du sens à ce que tu fais.

Commentez cet article