Les 30 pires pochettes de l’histoire des jeux vidéo (partie 1)

Les plus vieux gamers se souviendront de l’époque des clubs vidéo où nous devions choisir nos jeux un peu aléatoirement en nous basant sur un seul critère : le boitier sur la tablette.

Certains paraissaient tellement cools que même des jeux ordinaires étaient toujours loués : leur petit hexagone en plastique accroché avec un velcro n’était jamais là!

De nos jours, ces boitiers se sont transformés en petites icônes dans des services de boutiques en ligne, mais ils sont aussi accompagnés de bandes-annonces, ce qui n’existait pas à l’époque.

Aujourd’hui (et la prochaine fois que je vais vous parler), je vais classer les 30 pires pochettes de l’histoire de jeux vidéos. Commençons dès maintenant avec les positions 30 à 16!

30— Deal Or No Deal

Source: Mindscape

Connu au Québec sous le nom de Le BanquierDeal Or No Deal tente de nous aguicher en nous montrant un monsieur avec les yeux dans la graisse de bine portant une chemise qui semble avoir trouvé dans les vidanges d’un vieux Croteau.

Sur cette pochette, on ne retrouve rien du glamour de l’émission, de l’excitation de gagner ou la tension de re-fu-ser!

29- Fire’N Ice

Source: Tecmo

Du feu! De la glace! Telle est la promesse de Fire ’N Ice! Ce jeu est en fait la suite de Solomon’s Key qui est disponible sur Nintendo Switch Online.

Moitié jeu de plateforme, moitié puzzle, cette pochette ne communique absolument rien quant au jeu. On voit juste de la glace en feu. Ça ne dit pas grand-chose.

28— Summer Games

Source: Atari

Ce jeu plus-que-rétro s’est mérité la position 89 dans le top 100 des meilleurs jeux du magazine Next Generation. Mais à voir cette illustration, on ne sent aucune effervescence estivale.

La pochette de Summer Games est digne d’un vieux roman oublié que tu trouves dans la bibliothèque de ton père.

27— Pure Pinball

Source:Source: Legendo Games

Les créateurs de Pure Pinball se sont demandé : « On a un jeu de machine à boule, alors on devrait en mettre sur la pochette right? »

Les créateurs chez Legendo Games se sont dit que c’était tout à fait logique perpétuant ainsi le cycle des femmes sursexualisées dans les jeux vidéos.

26- Eric And The Floaters

Source: Hudson

Saviez-vous qu’Eric And The Floaters est la toute première version de Bomberman?

Mais en regardant cette illustration, on dirait plus que c’est Indiana Jones Et La Yeule Croche. On salue le camel toe au passage.

25— Freestyle Metal X

Source: Midway

C’est dégueulasse. Cette image m’écœure. Ark. Il me faudrait des gants chirurgicaux pour que j’accepte de tenir cette pochette.

24— Batman: Arkham City – Game Of The Year Edition

Source: Rocksteady

La trilogie des Arkham est fantastique (Batman Origins n’a jamais existé dans mes souvenirs). Arkham City est un chef-d’œuvre du début à la fin et les critiques sont d’accord.

Par contre, peut-être que Rocksteady a transformé cette pochette en horreur criarde avec toutes ses accolades. Cette image ne rend pas justice au visuel incroyable du jeu.

23— Rival Turf!

Source: Jaleco

Le nom de Rival Turf! suggère une guerre de gangs de rue qui se battent pour des territoires. Malheureusement, sa pochette donne l’impression que nos ennemis seront des enfants de secondaires 3 qui nous attendent au rack à becyk.

22- Phil Taylor’s Power Play Darts

Source: Fun Box Media

C’est vraiment chouette qu’une discipline comme les fléchettes puisse avoir sa version portable. Par contre, c’est difficile de rendre ce passe-temps badass, même en ajoutant des flammes.

Phil Taylor, de Phil Taylor’s Power Play Darts, semble porter un polo du Canadian Tire. Il a l’air de ton oncle avec qui tu vas devoir t’obstiner sur des enjeux sociaux à Noël.

21- Tongue Of The Fatman

Source: Activision

Les gros plans de bouche, ça m’écœure. Rajoutez à ça des yeux dans des narines et j’ai envie de vomir.

Le jeu Tongue Of The Fatman ne respecte même pas son titre en ne montrant ni une langue ni un homme en surpoids. C’est peut-être une bonne chose.

20— Druid —Daemons Of The Mind

Source: SoftKey

On dirait Dave Battista en lendemain de brosse. On note aussi la mention « An action-pack alien world combat game » alors qu’il n’y a aucune présence d’aliens.

Je ne suis pas encore sûr de ce que cette pochette essaie de me dire à part d’acheter un autre jeu.

19— Cock’In

Source: Prism

La pochette de Cock’In est tellement horrible qu’elle finit par devenir belle. Je l’ai longtemps observée comme une toile dans un musée et chaque fois j’y découvre quelque chose de nouveau.

Je n’ai pas grand-chose à dire sur Cock’In parce que faire des recherches sur ce titre me mettrait sans doute sur une liste spéciale du FBI.

18— Ninja Scooter Simulator

Source: Silverbird

Vous avez bien lu. Un jeu s’appelant Ninja Scooter Simulator a bel et bien existé! Vivre une immersion de scooter n’est pas assez, il faut le faire en ninja!

Cette pochette mélange trop de styles différents et ça me répugne. Je n’aime pas ses couleurs disparates, ses crânes flous et la façon dont le ninja blanc est caché.

Et pour un simulateur de trottinette, le ninja bleu devrait avoir au moins une main sur le guidon.

17— Ninja Golf

Source: Atari

Définitivement, c’était la folie des ninjas à cette époque!

Ce qui est bizarre de Ninja Golf, c’est que ce n’est pas vraiment un jeu de golf. Tout est étrange dans ce concept et cette pochette montre le ninja tellement souriant des yeux et heureux d’aller au golf.

Mais ça me fait réaliser que la communauté des ninjas n’est pas contre le port du masque à l’extérieur!

16— Columns III

Source: Vic Tokai Inc

Qu’est-ce que Guy Nantel fait sur une pile de pierres précieuses?

Voilà, c’était les positions 30 à 16 des pires pochettes de l’histoire des jeux vidéos!

CLIQUE ICI POUR LA SUITE DE CET ARTICLE

Commentez cet article