top 21

Les 21 meilleurs jeux vidéo du 21e siècle

On est en 2021, au 21e siècle, alors je me suis dit que ce serait un bon moment pour faire un top des 21 meilleurs jeux du 21e siècle à date (à partir de l’année 2001)! J’ai demandé à plusieurs collaborateurs de RDS Jeux vidéo de participer et voici notre top. Bien entendu, c’est subjectif selon les goûts et les jeux joués par ceux qui participent au top. Pour le concept du top 21, j’ai coupé plusieurs jeux proposés, mais ils sont tout de même listés ci-dessous en mentions spéciales. Bonne lecture et n’hésitez pas à proposer votre top 5 du 21e siècle dans les commentaires!

Image à la une : Valve
Collaborateurs ayant participé au top : Mario J. Ramos, Patricia Béliveau, Alexis le Marec, Cédric Fischer, Eric Hébert, Pierre-Luc Racine, Antonin Besner

Mentions spéciales

Voici des jeux nommés par les collaborateurs, mais qui ont été coupés pour s’en tenir à 21 titres : Mass Effect, Spelunky, Star Wars : Knights of the Old Republic, Rock Band, Horizon Zero Dawn, Warcraft III, Grand Theft Auto III, The Sims 2, Super Mario Galaxy, Celeste, Portal, The Elder Scrolls III : Morrowind, Mad World

À LIRE AUSSI : Top 10 des choses à ne pas dire à un gamer

 

21
nintendo
Mario Kart Wii - 2008

Patricia Béliveau : Mario Kart Wii et mon adolescence ne font qu’un. J’ai passé un nombre d’heures incalculable à faire des courses seule ou entre amis sur Mario Kart Wii avec des manettes de Gamecube (bien entendu). Je connais les courses par cœur, les musiques sont entraînantes et cette version de la Rainbow Road est ma préférée. Il m’arrive encore d’y jouer avec mes amis, même si je possède maintenant le nouveau sur Switch. Mario Kart Wii est, selon moi, le meilleur jeu de la série et c’est pourquoi il mérite sa place ici. 

20
xbox
Max Payne - 2001

Mario J. Ramos : Par sa jouabilité, Max Payne innovait, particulièrement avec l’introduction de l’effet bullet-time. Mais ce qui fait que Max Payne est toujours mémorable aujourd’hui, c’est son univers et narration néo-noir. C’est la tragédie du meurtre de sa famille, les cauchemars, les cris du bébé qui nous donnent encore froid dans le dos.

À LIRE AUSSI : 20 ans de Max Payne : un message pour les fans par les acteurs originaux

 

19
rocket League
Rocket League - 2015

Antonin Besner : EA Sports aura beau tenter de créer les simulations sportives les plus réalistes possibles, jamais elles ne parviendront à recréer le vrai sport comme Rocket League le fait. Il n’y a pas de limites à l’amélioration de nos aptitudes dans Rocket League. Tant qu’on y met de l’effort et du temps. Pareil comme le vrai sport.

18
The Elder Scrolls V : Skyrim - 2011

Mario J. Ramos : Les ré-ré-ré-ré-éditions de Skyrim par Bethesda sont devenus un running gag. Mais ce n’est pas pour rien que le jeu continue, 10 ans plus tard, a être un excellent vendeur. C’est un chef-d’oeuvre, un monde immersif où les possibilités ne sont limitées que par notre imagination. Quand je repense aux jeux de Elder Scrolls, que ce soit Morrowind, Oblivion et Skyrim particulièrement, je repense à des moments précis qui sont devenus des souvenirs indélébiles. Peu de jeux réussissent cet exploit.

 

17
Fallout 3 - 2008

Mario J. Ramos : Pendant plusieurs années, je ne jouais qu’exclusivement à World of Warcraft. Quand j’ai décidé de me relancer dans les jeux sur consoles, c’est avec une Xbox 360 et Fallout 3. J’avais oublié le plaisir de découvrir en solo un monde immersif et Fallout 3 me la rappelé et fait réaliser les nouvelles possibilités de l’époque.

Alexis le Marec : Les mondes entièrement ouverts. Ce concept a véritablement pris son sens lors des lancements d’Elder Scrolls 3, puis Fallout 3. Ils apportaient alors quelque chose de jamais vu, un véritable monde ouvert en 3D. Bethesda a réussi à transcrire tout ce que l’on trouvait dans les jeux 2D en 3D, posant les bases de séries qui allait inspirer bien des concurrents.   

16
The Last of Us - 2013

Patricia Béliveau : The Last of Us fait partie de cette liste parce que c’est un des premiers jeux qui m’a fait vivre des émotions et réfléchir en dehors de mon temps de jeu. Ce véritable drame humain m’a fait découvrir une autre facette des jeux vidéo et je lui en suis éternellement reconnaissante. Qui aurait cru avant la sortie de Last of Us qu’un jeu vidéo de zombie pouvait faire vivre autant d’émotions, tout en nous permettant de tirer sur tout lorsque le moment vient. Pas moi ! Avec une cinématique de début capable de faire pleurer même les plus émotionnellement stables, The Last of Us mérite sa place dans ce top.

15
bioshock 2
Bioshock - 2007

Pierre-Luc Racine : J’hésite beaucoup entre Bioshock et Bioshock Infinite, mais je pense que Bioshock a brisé plus de barrières. En plus d’être original et de proposer un univers complet, sa trame narrative visant à démontrer l’absurdité d’une philosophie de droite est extrêmement bien ficelée!

14
Des films ou téléséries québécoises qu'on aimerait voir adaptés en jeux vidéo - partie 2
God of War - 2018

Antonin Besner : Un jeu d’une ambition quasi démesurée, mais qui raconte pourtant une histoire tellement intime. Santa Monica Studio a réussi son pari de faire passer Kratos de bête de violence enragée à père sensible qui tente d’aider son fils à devenir meilleur que lui. Ajoutez à cela un système de combat jouissif, des graphismes époustouflants et un doublage exceptionnel, et vous obtenez le meilleur jeu de la PS4.

13
top 5 link
The Legend of Zelda : Wind Waker - 2002

Patricia Béliveau :Wind Waker n’est peut-être pas apprécié de tous, mais il m’a permis de découvrir les jeux Zelda, et tout une découverte à part de ça. J’ai possédé Wind Waker plus jeune sur la Gamecube, et même si ça m’a tout pris pour le passer, j’ai vraiment passé un bon moment. Le monde coloré, le gameplay amusant, l’histoire. Tout m’attirait dans Wind Waker plus jeune. C’est donc définitivement un jeu qui m’a marqué et qui m’a donné la piqûre du jeu vidéo.

12
Super Mario Galaxy 2 -2010

Cédric Fischer : J’avais un peu perdu foi dans les Super Mario en 3D, après Mario Sunshine qui pour moi reste un jeu tout juste correct, pour plein de raisons. Alors que Super Mario Galaxy a largement rehaussé la barre, en revenant au principe de mécaniques simples, mais orienté sur la plateforme, plutôt que l’action; le graal a été atteint avec sa suite. Super Mario Galaxy 2 est bien plus qu’une version 1.5, c’est un condensé de tout ce que j’aime dans les jeux de ce genre. On va de surprises en surprises, il y a énormément de choses à faire. Et on peut l’apprécier en tant que joueur chevronné ou alors, en tant que simple débutant.

11
Batman : Arkham City - 2011

Pierre-Luc Racine : Arkham City a été une dynamite dans mon cerveau et a fait exploser mon esprit!  Une de ses grandes forces se trouve dans la finesse de ses vilains. Un jeu ordinaire nous livrerait des méchants qui s’unissent pour nous nuire, mais dans Arkham City, ils ont des relations différentes et complexes. Ça fait d’Arkham City un jeu extraordinaire.

10
top 21
Guitar Hero - 2005

Eric Hébert : Quand Harmonix a décidé de s’inspirer de l’excellent jeu arcade de Bemani, Guitar Freaks, pour en faire une version pour le marché Nord Américain, tout un genre est devenu mainstream. Je me souviendrai toujours du jour que j’ai apporté le kit de Guitar Hero à la maison. Je l’avais acheté car c’était fait par Harmonix, qui avait fait Frequency et Amplitude, deux jeux que j’adore. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Trois jours plus tard, j’avais fini le jeu, j’avais invité des amis pour vivre ça avec des nuits blanches et je savais que de quoi de spécial était commencé. Harmonix a éventuellement droppé Guitar Hero pour en faire un autre petit jeu : Rock Band. Anecdote drôle pour Guitar Hero : quand j’étais gérant au Microplay Mont-Royal, il y avait plein de monde qui revenait de vacances de noël en famille avec une question : « Vous avez Guitar Hero? J’ai joué à ça chez mon neveux chez la famille et il me le faut! » Ça m’avait fait réaliser que c’était un des premiers jeux où toute la famille pouvait jouer, et ça c’est beau. Chose qu’on a vue à un tout autre niveau l’année d’après avec la Wii et Wii Sports.

9
Portal 2 - 2011

Mario J. Ramos : Peu de jeux offrent des moments dont on se souviendra toujours. Un moment d’épiphanie, où notre mind est blown en 1000 morceaux. C’est ce qui arrive dans Portal 2, et pas juste une fois!

Alexis le Marec : Des énigmes prenantes, une IA complètement déjantée, et ce générateur de portails iconique et devenu une référence. Tellement unique qu’il a gagné la culture populaire, mais Portal reste malgré tout un jeu à part. Il a certes engendré des émules, mais a posé tellement de règles et concepts qu’il est difficile d’apporter plus, ou alors à changer radicalement le concept.  

8
Marvel's Spider-Man - 2018

Mario J. Ramos : En terme de jeux de superhéros, on croyait avoir atteint le peak avec la série Arkham de Batman. Insomniac Games a prouvé qu’on pouvait faire encore mieux avec Marvel’s Spider-Man. Les possibilités en combat sont tellement diversifiées, tout en étant intuitives, qu’on ne se tanne jamais. Sans mentionner le simple plaisir de « swinger » et explorer Manhattan avec nos toiles d’araignée. En plus d’une excellente campagne principale, Spider-Man est un des rares jeux où toutes les missions et petits objectifs secondaires sont aussi amusants à compléter. Aussi, la trilogie de DLC « The City that never sleeps » ajoute considérablement de contenu et une histoire tout aussi prenante.

7
top 21
Katamary Damacy - 2004

Cédric Fischer : Cela peut sembler saugrenu de mettre ce jeu, voire cette licence aussi haut dans le top, mais c’est un titre que j’apprécie particulièrement. Cela démontre pour moi qu’il est possible de faire un jeu en partant d’une simple mécanique. Dans le cas ici, c’est de faire rouler une boule et de ramasser tous les objets qui peuvent traîner sur notre route. C’est simple et à la limite de l’addictif. Un jeu reposant, délirant et qui brille par une excellente bande sonore. 

6
blizzard
World of Warcraft - 2004

Eric Hébert : Mon premier vrai amour en MMORPG, et un des jeux en ligne les plus importants du 21ème siècle, quoi dire de plus? C’est le jeu qui a rendu les MMO accessibles à tous. On pouvait être un raider hardcore dans des groupes de 40 comme on pouvait tout simplement se concentrer sur les maisons de ventes aux enchères. Même si pour le moment j’ai arrêté de jouer et que Blizzard n’est plus le Blizzard d’avant, on ne peut pas nier le fait que c’est facilement le jeu qui a occupé le plus de temps en ce début de siècle pour plusieurs personnes. En espérant que je retrouve le goût de retourner dans Azeroth un jour.

 

5
Half-Life 2 - 2004

Eric Hébert : 2004 était une bonne année pour les jeux vidéo : on a eu Half-Life 2 et World of Warcraft, quelle chance! Pour moi, Half Life 2 est le summum du genre. Aussitôt qu’on arrive à City 17 pour la première fois, on peut voir un univers fascinant et vivant, les énigmes liées au système de physique du jeu, une mécanique qui était encore toute fraîche à l’époque dans les jeux vidéo et des contrôles et narration on point. Bref, impossible de décrire tout ce qui rend Half-Life 2 si incroyable en un paragraphe. Mais aussi, faut pas oublier un autre effet de Half-Life 2 qui est très important pour le 21e siècle : la popularisation de Steam qu’il ne faut pas oublier et qui est arrivée avec beaucoup de grogne. « Quoi? Ma plateforme doit être connectée à l’Internet??!? Blasphème!!! »

Alexis le Marec : Qu’est-ce qu’a apporté Half-Life 2 ? Une aventure qui peut se vivre d’une traite et nous fait passer par différents environnements presque sans chargement, un tour de force à l’époque. Il a apporté une nouvelle façon de voir l’aventure dans un monde ouvert qui nous fait passer par de nombreux décors avant d’arriver à la fin. Cela peut sembler normal désormais, mais il est le premier à avoir montré ce que devait être un shooter d’aventure en 3D. 

4
Destiny - 2014

Alexis le Marec : Malgré quelques périodes creuses, Destiny est la référence absolue du looter shooter, non sans avoir apporté et adapté de nombreux concepts. Sa véritable force vient de sa jouabilité d’une souplesse rare et unique, tandis que sa direction artistique est également un atout. Après 7 ans d’existence, la concurrence n’a pu l’égaler, et nombreux sont les studios qui aimeraient connaitre ce succès.  

3
trilogy
Metroid Prime - 2002

Mario J. Ramos : Tout le monde attendait Metroid Prime en pensant que ce serait une catastrophe. Retro Studios a plutôt livré un chef-d’oeuvre qui transposait la jouabilité de la série du 2D au 3D première personne tout en gardant l’essence de Metroid. J’ai très hâte hâte que Nintendo se décide à rendre disponible la trilogie Metroid Prime sur Nintendo Switch…

2
legendary edition trailer
Mass Effect 2 - 2010

Mario J. Ramos : Pour moi, LA trilogie intersidérale, ce n’est pas Star Wars, c’est Mass Effect. Le 2e opus réparait tous les problèmes du premier, avec des missions secondaires qui comptent vraiment, un système de combats plus précis, tout en construisant sur le narratif et les relations interpersonnelles du premier jeu. Le fait de pouvoir importer « son » Shepard, avec son apparence, ses choix et relations du premier jeu était révolutionnaire.

Pierre-Luc Racine : Mass Effect 2 est un jeu tellement parfait que je ne sais pas par où commencer. Un jeu de politique dans l’espace avait toutes les chances de se planter, mais  Mass Effect 2 gère des univers complexes avec des personnages profonds et des enjeux moraux déchirants.

1
nintendo
The Legend of Zelda : Breath of the Wild - 2017

Patricia Béliveau : Je ne pouvais pas faire un top sur les meilleurs jeux du 21ème siècle sans parler de Breath of the Wild, bien entendu. Breath of the Wild est actuellement mon jeu préféré, j’ai passé un temps énorme sur ce jeu lorsque je me le suis procurée sur Switch. Pour moi, Breath of the Wild est un mélange parfait d’aventure, d’exploration, de puzzles (shrines) et de RPG. Nintendo a vraiment visé juste en créant ce petit bijou qui restera, je le crois, un de mes jeux préférés à vie. 

Antonin Besner : Jamais un jeu d’aventure n’aura autant rempli sa promesse. Pour une des très rares fois de ma vie, je me suis complètement immergé dans un jeu vidéo. J’étais Link. Il n’y a que le monde qui était virtuel, le plaisir de chacune des mes découvertes était bien réel lui. Breath of the Wild n’est non seulement mon titre favori du 21e siècle, mais mon titre favori tout court!

Mario J. Ramos : D’une certaine façon, BOTW intègre nombreuses avancées qu’à fait le jeu vidéo au 21e siècle, particulièrement en ce qui a trait aux mondes ouverts. Nintendo nous a rappelé cependant, que ce qui fait le plaisir des mondes ouverts, c’est l’exploration, la découverte de l’inconnu, et pas juste de balayer une série d’icônes sur une carte. Ce n’est pas pour rien que plus de 4 ans plus tard, on découvre encore de nouvelles choses à Hyrule et qu’on attend impatiemment sa suite directe.

Certains des objets proposés dans cet article contiennent des liens affiliés, ce qui signifie que nous recevons une petite commission d’affiliation lorsqu’un achat est effectué à partir d’un tel lien. Ne vous en faites pas, il ne vous en coûtera pas plus cher et ça nous permet de continuer à vous offrir du contenu de qualité!
Commentez cet article