Les meilleurs jeux de Vidéoway! (Et.. c’était quoi un Vidéoway?)

Bien avant que nos consoles modernes nous servent de centre de divertissement avec des applications intégrées comme Netflix en plus d’un lecteur Blu-Ray, toutes les consoles rétro de jeux vidéo ne servaient qu’à une seule chose : jouer à des jeux. Toutes? Oui, sauf l’irréductible Vidéoway!

Vidéoway, qui fête son 30e anniversaire en 2020, c’était une grosse boite qui servait à la fois de terminal pour la télévision et de console de jeux incluant des applications folles comme l’astrologie ou la météo. Ça a l’air niaiseux en 2020, mais à l’époque, recevoir ces informations numériquement en temps réel, c’était de la sorcellerie!

À LIRE AUSSI : Le paradis a déjà existé : le Mégadome Nintendo à La Ronde

Encore plus fou, pour jouer, nous utilisions la télécommande qui servait à changer les postes de télévision. Techniquement, Vidéoway a été dans les premiers à offrir une manette sans fil!

Source

Les jeux étaient rudimentaires et l’action n’était généralement pas le point fort du Vidéoway. Par contre, il y a eu suffisamment de jeux pour graver la mémoire d’une génération complète et ensemble, nous allons passer à travers les plus mémorables!

De nos jours en 2020, c’est plutôt rare que les médias traditionnels abordent les jeux vidéo même si cette industrie rapporte plus que le cinéma et la musique. Alors, imaginez à l’époque. On sait que Vidéoway a marqué la société lorsque même RBO en ont parlé :

Mais avant tout, en 1990, c’était important de bien faire comprendre aux gens la technologie qui vient de rentrer dans la maison alors qu’on a maintenant plein de boutons sur notre manette. Pour que tous et toutes puissent suivre cette nouvelle invention, Vidéoway a créé une émission pour expliquer le concept à toute la famille :

D’ailleurs, c’est à Jeux De Nuit qu’on pouvait appeler pour jouer au bonhomme pendu avec Yves Sauvé et sa chevelure endiablée dans cette espèce d’ancêtre de Call TV :

Si vous êtes prêts pour un voyage sur le boulevard des souvenirs, attachez votre ceinture, on part pour ce décompte des 11 meilleurs jeux de Vidéoway :

11- Tac-o-Tac

Source

Un des gros attraits de Vidéoway était sa banque de jeux éducatifs. Après tout, en utilisant la manette de télévision, les joueurs pouvaient directement entrer des nombres d’un seul pressement de bouton. C’était très utile pour des jeux à vocation mathématique comme Patapomme ou Crocomath.

Est-ce que des jeux comme Tac-O-Tac ont fait de moi l’ancien actuaire et amoureux des nombres que je suis devenu? Probablement!

10— Hamburger

Source

Bien que le Vidéoway n’était pas la machine la plus puissante, elle était suffisamment forte pour rouler des classiques comme Burger Time et Q*Bert.

Par contre, déjà à l’époque, ces jeux s’en venaient déjà plutôt vieillots. En même temps, l’impopularité des jeux vidéo à l’époque, comparativement à aujourd’hui, a fait en sorte que plusieurs usagers de Vidéoway ont découvert ces pionniers du gaming.

On va se le dire, ces découvertes ont été probablement faites par accident parce qu’ils s’étaient perdus dans le menu et qui sont tombés sur Hamburger par hasard!

9— Foubrique

Source

Foubrique n’était que 15 niveaux d’Arkanoid, mais il était assez difficile pour une raison particulière : une manette de télévision n’était pas vraiment faite pour supporter autant d’actions!

8— Quilles

Source

Si vous pensez que la Wii a été la première console à rassembler toutes les générations pour jouer virtuellement aux quilles, je suis là pour réécrire l’histoire de la bonne façon!

Quilles était un jeu assez simple que nous pouvions tous comprendre. En utilisant le bouton le plus utile de la manette de Vidéoway, le crochet, nous pouvons indiquer la direction et la force à laquelle la boule allait foncer vers l’avant.

Comme moyen de personnalisation afin de distinguer chaque joueur, nous pouvions choisir des chaussures différentes. Dans vos faces les Mii!

7— Styx

Source

Sur le Vidéoway, une grosse partie de sa librairie était constituée de jeux d’autres consoles. C’est le cas de Styx où il fallait créer des rectangles à partir des côtés sans se faire prendre par la grosse affaire pas claire.

Styx sur Vidéoway était en fait une version de Styx de Windmill Games, qui se contenait tout seul sur une grosse disquette molle en 1983. Et Styx était lui-même un clone du jeu Qix qu’on pouvait jouer à l’arcade en 1981.

À plusieurs égards, le Vidéoway présentait des versions plus anciennes que ce qu’on retrouvait à l’arcade au même moment. Comme les clones de Qix nommés Gals Panic avec des filles dénudées qu’on découvrait en complétant le jeu. Mais s’ils l’avaient implanté, ils auraient reçu beaucoup de plaintes pour une console familiale!

6— Monsieur Chin

Source

Dans Monsieur Chin, nous étions ce petit monsieur qui devait faire tourner des assiettes sur de longues tiges et s’assurer qu’aucune ne tombe et ne se fracasse. Pour ce faire, il fallait redonner de la vitesse à nos assiettes chambranlantes déjà mise en place en plus d’en installer de nouvelles sur les autres tiges vides.

Monsieur Chin était probablement un des jeux les plus fluides sur Vidéoway. Le jeu est originalement paru en 1985 sur MSX. Disons simplement que ça parait dans son concept que ce jeu date d’une autre époque!

5— Taupe

Source

Taupe était un jeu simple et accessible. Il s’agissait simplement d’aller ramasser tous les bijoux sans se faire prendre par un ennemi. Enfant, j’étais convaincu que notre personnage était le petit diable vert, Victor, la mascotte de Juste Pour Rire!

Taupe était l’adaptation Vidéoway de Digger sur MSX. Définitivement, sans MSX, la librairie de Vidéoway aurait été plutôt maigre!

4— Gaston Labrosse

Source

Vous n’aurez pas pu jouer à Gaston Labrosse ailleurs qu’avec votre manette de télé. Il s’agit d’un des seuls jeux complexes créés exclusivement pour le Vidéoway!

Faire le ménage n’a jamais été aussi amusant qu’avec Gaston Labrosse! Le but du jeu était de passer le balai sur tous les étages d’un édifice. Parlez-moi d’un concept qui parle aux enfants!

3- Bizbille

Source. Le jeu n’avait pas la tignasse incroyable de Yves Sauvé en bas à droite.

Le Vidéoway avait plusieurs jeux de gambling comme le Blackjack, le Poker et une version de Yahtzee qui s’appelait Dé-Plus. Mais le plus coloré et le plus enlevant était Bizbille!

Au départ de Bizbille, chaque joueur avait sa bille au sommet. La roulette en haut à droite pointait une couleur à éliminer. Par exemple, ici, la roue s’est arrêtée sur le bleu. Le joueur actif peut faire disparaitre une des cases bleues, faisant tomber les billes s’y trouvant. Le premier à réussir à porter sa bille au bas de l’écran gagne la partie!

Du bon gambling familial sans que personne ne se ruine!

2— Le Fou Du Roi

Source

Le Fou Du Roi était un genre d’hybride entre Pac-Man et le premier Zelda. Naviguant un monde 3 x 3, il fallait trouver des items comme des clés tout en évitant des ennemis.

Ce jeu était assez similaire à Boycott. Un jeu durant lequel nous devions nous enfuir des drogues comme de la cocaïne ou des seringues qui nous courraient après!

Dans les deux cas, une fois que nous avions atteint un niveau record, nous pouvions appeler au Club Les Maîtres Des Jeux pour indiquer notre progression… et ça ne changeait rien pentoute!

1— Temporel Inc

Source

Seul jeu de type graphic adventure comme King’s Quest sur Vidéoway, Temporel Inc a été le succès de l’époque! Le but du jeu était de sortir de la pyramide dans laquelle on se trouvait en sélectionnant les bonnes actions aux bons endroits.

Le danger était présent tout au long de l’aventure alors que du poison ou un serpent pouvait mettre un terme à nos jours abruptement. Il fallait donc se casser la tête afin de résoudre les puzzles à notre disposition sans mourir. La satisfaction de finir la cassette (alors qu’on n’avait même pas de cassette) de Temporel Inc est incommensurable!

Dans les dernières années, il y a eu un remake téléchargeable ici que je ne peux pas tester ayant un Mac. Cette exclusivité au Vidéoway est maintenant disponible après sa mort et ça, c’est vraiment le fun!

Voilà, nous sommes passés au travers des 10 meilleurs jeux de Vidéoway, mais je dois admettre moi-même que cette liste est incomplète. Certains excellents jeux ne s’y trouvent pas, essentiellement parce que je n’ai pas trouvé de captures d’écran pour vous les présenter. Mordicus, Fléchette, Plunk, Quadrille, NucléR et Tikkaro qui méritent toute leur place ici.

Pour une grosse boite qui se trouvait accessoirement à être une console de jeu, Vidéoway regorgeait étragenement de bons titres pour l’époque. Vidéoway a marqué toute une génération au Québec de la même manière que le Mégadome Nintendo l’a fait.

Commentez cet article