Le Toronto Defiant implante son équipe académie d’Overwatch à Montréal

En collaboration avec l’organisation québécoise Mirage Sports Électroniques, le Toronto Defiant, une équipe de l’Overwatch League (OWL), a annoncé jeudi qu’elle allait implanter son club académie à Montréal. Comme les autres équipes académie de l’OWL, l’équipe basée à Montréal évoluera dans le circuit Contenders d’Amérique du Nord.

Les joueurs seront hébergés et s’entraîneront à Montréal. À compter de la deuxième saison de Contenders de 2019, leurs matchs seront diffusés en direct de l’Esports Central Arena, une arène d’esports qui doit ouvrir ses portes prochainement sur la rue Sainte-Catherine. Puisque les membres de l’équipe joueront sur place, il s’agira de la première équipe d’esports à tenir régulièrement des matchs dans une arène ouverte au public au Québec. Cette annonce marque donc un jalon significatif pour le développement de l’infrastructure du sport électronique au Québec et dans sa progression vers un modèle d’affaire ressemblant davantage aux sports traditionnels.

« Il s’agit d’un énorme pas vers la démocratisation des sports électroniques au Québec. Nous tenons à prouver que le Québec est en mesure de rivaliser avec les géants du sport électronique et il s’agit d’une première étape pour y arriver », a déclaré Yanick Babin, président de Mirage. Son organisation sera responsable de toute la gestion des opérations de l’équipe, du recrutement des joueurs au marketing.

Yannick Babin, président de Mirage

Le Defiant à l’assaut du marché québécois

Contrairement à Vancouver et Toronto, Montréal n’a pas d’équipe de l’OWL, le Toronto Defiant espère pouvoir se tailler une place dans le marché québécois avec cette décision. Elle ne serait pas la première équipe sportive torontoise à le faire : les Blue Jays, au baseball, et les Raptors, au basketball, jouent parfois des matchs à Montréal et comptent plusieurs fans au Québec.

« Il s’agit pour nous de poursuivre notre engagement en faveur de la croissance des sports électroniques à l’échelle nationale et de l’extension de notre base de fans du Toronto Defiant, au Québec et dans l’est du Canada », a expliqué par voie de communiqué Chris Overholt, le président d’OverActive Media, la compagnie derrière le Defiant.

À cette fin, on nous promet que tous les matchs de l’équipe seront diffusés en français et que des efforts ont été faits afin de recruter des joueurs locaux. Comme l’alignement du Toronto Defiant est composé exclusivement de joueurs sud-coréens, l’équipe de Montréal pourrait permettre à l’organisation de mettre en valeur des talents locaux qui, espérons-le, parlent mieux l’anglais et le français.

L’alignement du Toronto Defiant

Le logo et l’alignement de l’équipe de Montréal seront rendus publics en début de semaine prochaine et la saison des Contenders débutera le 24 février. Quant au Toronto Defiant, il jouera le premier match de son histoire ce soir, face aux Outlaws de Houston.

Commentez cet article