Le cheval blanc reprend sa position favorite dans la LCS

La sixième semaine de la League of Legends Championship s’est conclue ce dimanche dernier et Team Liquid a repris les devants. L’équipe de Philippe Laflamme est près des séries éliminatoires et un des meilleurs match de l’année a eu lieu entre Cloud9 et Team SoloMid.

L’arrêt de l’élan

Counter Logic Gaming a fait parler d’eux ces dernières semaines. En effet, leur performance en a surpris plus d’un. Passant de la septième position lors de la saison de printemps à la première lors de la saison d’été a de quoi faire jaser.

Par contre, cette fin de semaine mit un frein à ce train allant à toute allure. Leur partie de samedi opposait les joueurs de CLG à ceux de Team Liquid. Forcément, il y allait avoir un bris d’égalité et ce fut les chevaux blancs qui l’ont remporté.

Le joueur du haut de TL, Impact, a joué avec son champion fétiche Gankplank. Son coéquipier à la position de support, CoreJJ, joua Rakkan. Ce dernier est le champion pour lequel CoreJJ possède un skin de champion du monde. Malgré ces deux choix importants, ce ne fut ni l’un ni l’autre qui a obtenu la meilleure performance. Au niveau des meurtres, Doublelift a terminé premier avec huit alors que le jungler Xmithie a terminé avec le meilleur KDA soit 13.

Malgré ces fiches techniques impressionnantes, ce ne fut pas si facile pour Team Liquid. CLG possédait un avantage de ressource pendant les dix premières minutes. Par contre, le vol du Rift Herald a été violent et c’est à ce moment que TL a repris l’avantage.

Malgré un effort vaillant de CLG, particulièrement Ruin sur Renekton, l’avance de TL était trop massive pour que le résultat de cette partie ne soit quoi que ce soit d’autre qu’une victoire pour ces derniers. Sur un troisième baron, TL a réussi à clore la rencontre après 37 minutes de jeu.

Le même sort attendait CLG le lendemain. Golden Guardians, l’équipe présentement à la cinquième position dans le classement, a remporté la partie après 31 minutes. Malgré une seconde défaite, CLG est encore dans la course et a tout de même performé décemment.

La perle de la saison

Chaque saison, il y a une partie ou une série qui ressort comme étant la plus excitante. Nous avons eu droit à une rencontre qui pourrait porter ce titre pour la LCS de l’été 2019. Nous parlons ici de la joute entre Cloud9 et Team SoloMid qui a eu lieu dimanche dernier.

La partie a durée 36 minutes et ce fut explosif. Pour cette rencontre, Kumo était encore le joueur du haut de Cloud9. Ce dernier avait connu un bon week-end lors de la cinquième semaine et ce fut encore le cas à la sixième. Même lors de leur défaite de samedi, il avait un KDA de 9, le meilleur de son équipe.

Le tout a débuté avec une domination de TSM. Dès la huitième minute, l’équipe avait une avance avec le dragon infernal. Trois minutes plus tard et elle avait une avance de plus de 3,000 gold. Cet avantage était doublé avant la vingtième minute. Il est donc évident que le début de la partie n’était qu’à sens unique.

Toutefois, ce ne serait pas un nominé pour la partie de l’année si tout avait fonctionné pour TSM jusqu’à la fin. En effet, à partir de la vingt-troisième minute, nous avons aperçu une lueure d’espoir dans les yeux des joueurs de Cloud9 lors d’un beau jeu d’équipe qui sauva leur deuxième tour du haut.

Sachant qu’ils pouvaient gagner des combats d’équipes, ils n’ont pas eu peur de forcer les escarmouches. Ils ont repris du poil de la bête lorsqu’ils ont arrêté le baron de TSM à la vingt-huitième minute. À partir de ce moment, la tranchée séparant les ressources des deux équipes se rétrécissait.

Les meurtres étaient à 13 de chaque côté juste avant le dernier moment clé de la partie. Malgré leur jungler décédé, Cloud9 a encore fait un beau jeu autour du baron. Ce dernier a tombé aux mains de TSM, mais ce fut au coût de la partie alors que les joueurs de C9 restants ont pu terminer le tout grâce aux Super Minions.

Commentez cet article