dead by daylight

Le chapitre Hellraiser maintenant disponible dans Dead by Daylight

Le populaire jeu d’horreur en ligne Dead by Daylight du studio montréalais Behaviour nous ramène un autre classique de l’horreur cinématographique. Cette fois, c’est Hellraiser, et le chapitre est disponible dès maintenant sur les plateformes PlayStation, Xbox, Nintendo Switch, Stadia et PC.

Dans ce nouveau chapitre, les joueurs peuvent incarner l’emblématique tueur Pinhead, ainsi que son serviteur Le Bavard sous la forme d’une tenue légendaire.

Voici le communiqué de Behaviour :

Pinhead est entré dans la Brume, et les survivants doivent maintenant goûter à ses plaisirs. Il les déchirera en morceaux, mais pas de larmes, par pitié! Avec l’éminent tueur arrive aujourd’hui la collection Hellraiser, qui permet aux joueurs d’incarner le Chatterer, son avide serviteur défiguré.

Pinhead est l’une des figures les plus reconnaissables de tous les classiques de l’horreur. Même les gens qui n’ont jamais vu les films connaissent son regard unique et intense. Donc, en tant que panthéon de l’horreur, nous devions l’inclure dans notre jeu », partage Mathieu Côté, directeur de jeu pour Dead by Daylight. « Non seulement notre communauté le demande depuis longtemps, mais j’ai aussi souvent mentionné que Pinhead figurait en haut de ma liste personnelle de personnages d’horreur préférés. Nous savons que les fans sont aussi ravis que nous de le voir entrer dans la Brume!

Il n’y a pas de limites à son pouvoir

Comme pour tous les tueurs dans Dead by Daylight, Pinhead est doté d’un pouvoir distinct, pour le plus grand plaisir des joueurs. Son pouvoir, l’invocation douloureuse, est une porte extra dimensionnelle qui invoque une chaîne possédée qui peut être dirigée vers les survivants pour les attacher. Une fois attachés à une chaîne, les survivants sont incapables de sprinter et leur vitesse de mouvement est réduite.

Le pouvoir de Pinhead vient également avec une difficulté additionnelle pour les survivants : la boîte-puzzle Configuration des lamentations. Lorsque laissée seule, elle invoque une traque des chaînes, lançant ainsi des chaînes à la poursuite des survivants. Si cueillie par les survivants, ceux qui la transportent souffrent automatiquement de l’effet de statut inconscient, et des chaînes sont invoquées de façon aléatoire pour les attaquer. Les survivants doivent résoudre la Configuration des lamentations pour mettre fin à la traque des chaînes et retirer la boîte-puzzle de leur possession. Pendant ce temps, Pinhead peut voir leur emplacement et s’y téléporter.

Le Bavard se joint à son maître avec la collection Hellraiser

Une fois invoqué, Pinhead ne vient jamais seul. C’est pourquoi la collection Hellraiser propose une tenue légendaire permettant aux joueurs d’incarner le Bavard, son dévoué serviteur dédié à l’exploration des limites des sensations humaines. Le visage du Bavard est sévèrement défiguré, avec des lèvres décollées pour exposer ses dents, qu’il clique ensemble pour communiquer. Sa tenue des souffrances est composée d’un uniforme de cuir affichant ses rites de scarification extrême tandis que son arme de prédilection est la chaîne et crochet dentelés qu’il manie avec violence et satisfaction. En plus de la tenue légendaire Bavard, la collection Hellraiser offre aux joueurs une tenue très rare pour Pinhead : le Prêtre infernal. Cet ensemble occulte présente Pinhead alors qu’il explore les régions les plus éloignées de l’expérience humaine.

La collection Hellraiser permet aux joueurs d’incarner le Bavard en plus de leur offrir une tenue très rare pour Pinhead : le Prêtre infernal. 

La tenue Bavard de Pinhead est maintenant disponible pour 1 485 cellules d’Ora dans la boutique du jeu alors que la tenue Prêtre infernal est disponible au coût de 720 cellules d’Ora.

Le chapitre Hellraiser de Dead by Daylight est disponible dès maintenant au coût de 4,99 $ US via Nintendo Switch, PS4, PS5, Stadia, Steam, Windows Store, Xbox One ainsi que Xbox Series X|S.

Pinhead arrivera également sur Dead by Daylight Mobile avant la fin de l’année.

À LIRE AUSSI : Dead by Daylight : nos impressions du chapitre Resident Evil

Commentez cet article