Layers of Fear 2 : en quête de réponses

Layers of Fear 2 nous emporte dans une autre dimension, une autre vie. Il laisse le joueur découvrir cet univers à petits pas, déterrer un passé étrange. Qui suis-je? Pourquoi moi? À vous de le découvrir si vous avez les nerfs assez solides.

Layers of Fear 2 est comme son prédécesseur un jeu de survie horreur psychologique. Le jeu vous transporte à l’intérieur d’un énorme bateau de croisière quelque part dans le début des années 1900. Le luxueux navire n’a en apparence rien de spécial sauf qu’il accueille le tournage d’un film. Vous traverserez des décors de film et surtout vous rencontrerez beaucoup de mannequins de bois. Une voix inconnue vous pousse alors à prendre des décisions, vous semblez être un acteur et la voix vous commande de jouer votre partie. Mais que pouvez-vous bien faire ici, alors que le navire est désert?

Parallèlement, on suit l’histoire d’un jeune garçon et de sa grande sœur qui s’amusent à jouer au pirate. Plus on avance dans l’aventure, plus on comprend que les enfants sont en fait laissés à eux-mêmes dans cet énorme bateau. Il vous faudra avancer beaucoup dans l’aventure pour comprendre leur implication dans l’histoire. Mais conseil d’ami, si la voix d’enfant vous dit de fuir, courez.

Une question d’atmosphère

Personnellement, le jeu ne m’a pas fait bondir de ma chaise plus de quelques fois. Pour un jeu d’horreur, cela pourrait être très mauvais, mais l’atmosphère vient ajuster le tir. D’abord, le visuel est de toute beauté et immersif. Chaque nouvel endroit est un véritable plaisir à découvrir. La musique ainsi que les sons ambiants parviennent à créer un malaise, un sentiment d’insécurité. Vous avancerez lentement, dans l’inquiétude et chaque nouvelle porte aura son lot d’appréhension. Lorsque vous passez une porte, généralement elle se referme derrière vous et se barre. Vous ne pouvez donc pas revenir sur vos pas pour vous cacher. Le plaisir du jeu vient aussi avec le fait de découvrir l’histoire à travers des indices laissés un peu partout sur votre passage. Prenez le temps d’investiguer chaque pièce pour une expérience complète.

Des mécaniques angoissantes

Contrairement au premier Layers of Fear, il est possible de mourir dans le jeu. Vous êtes avertis, vous n’êtes pas à l’abri d’une poursuite à travers les corridors hantés du bateau. Cette mécanique peut ajouter de la répétition au jeu, mais habituellement quelques essais suffisent. Pour fermer les portes derrière vous lors des poursuites, il vous faudra cliquer sur la porte et glisser. Ceci rajoute un élément de stress lorsque vous voyez la créature approcher et que vous peinez à fermer la porte. De plus, le bateau est un véritable labyrinthe de couloirs constamment en train de changer. Ceci signifie que ce qui se trouve derrière vous peut changer à tout moment sans même avoir à passer par un écran de chargement­. Une créature apparait pour vous poursuivre et vous vous retournez en vitesse pour découvrir que ce que vous venez de traverser n’est plus. Les changements constants dans l’espace sont très déconcertants et ajoutent à l’anxiété constante du joueur.

Finalement, Layers of Fears 2 est un jeu de Bloober Team édité par Gun Media. Il est sorti officiellement le 28 mai dernier et vous pouvez y jouer sur PC, Xbox One ou PlayStation 4.

Verdict
Bon
Commentez cet article