L’Amérique du Nord éprouve quelques difficultés au MSI

Malgré le départ excellent de Team Liquid au MSI, ils ont de la difficulté contre les équipes favorites du tournoi. Pourront-ils se redresser à temps?

Source: David Lee/Riot Games

Un début flamboyant

Comme vous le savez déjà,Team Liquid a débuté son parcours au sein du MSI avec un balayage brutal de Phung Vũ Buffalo. Les victoires se sont ensuite enchaînées pour la journée de vendredi.

Ils ont d’abord rencontré les représentants de la Taïwan, Flash Wolves, et ce fût un succès total. En effet, la partie s’est terminée en moins de trente minutes avec une seule mort du côté de Team Liquid. En plus de la différence de meurtre et d’argent, TL a obtenu tous les dragons, le Rift Herald ainsi que le Baron Nashor.

Une fois le premier sang emporté par TL à la marque des sept minutes et 46 secondes, la partie n’a fait que filer entre les mains de FW. De plus, cette partie nous a encore gracié du fameux Gankplank à Impact dont nous avions précédemment parlé. Il a terminé 1/0/6, ce qui n’est pas la meilleure fiche de son équipe, mais tout de même bien.

Source: David Lee/Riot Games

Une fois cette partie derrière eux, les représentants de l’Amérique du Nord ont ré-affronté PVB. Pour cette rencontre, Team Liquid a choisi d’utiliser le nouveau duo de Sona et Taric. Cette stratégie fut plus utilisée dans l’ouest que dans les autres régions internationales. Encore une fois, Impact ne déroge pas de son champion de choix Gankplank.

Cette fois-ci, ce n’est pas nos représentants Nord-Américain qui ont sécurisé le premier sang. Le choix de prendre Lux en support fut payant pour les Vietnamiens. Par contre, TL rétorqua rapidement au milieu de la carte suivant un joli jeu de Jensen sur Akali. Cette escarmouche donna le premier de leur meurtre à Xmithie qui était sur Jarvan IV.

Par la suite, un scénario semblable s’est produit pour catapulter le joueur de milieu et le joueur de jungle en avance. Malgré ces deux séquences excellentes, PVB s’est bien défendu et a sécurisé le Rift Herald ainsi que la première tour de la partie. Par contre, malgré ces objectifs allant du côté de PVB, l’avantage d’argent restait toujours chez TL, particulièrement grâce aux nombres de sbires des joueurs nord-américains.

Le vent a définitivement tourné juste avant la marque des 24 minutes et une fois le baron allant du côté de Team Liquid, tout espoir de PVB était perdu. Il ne fallut que cinq minutes de plus pour conclure cette deuxième et dernière partie de leur journée.

Source: David Lee/Riot Games

Une deuxième journée plus ardue

Un début de MSI comme TL l’ont connu est évidemment bien encourageant. Cependant, ils affrontaient probablement les deux équipes restantes les plus faibles. En effet, les trois autres sont les champions de la LEC, G2 Esports, les champions de la LCK, SKT et les champions de la LPL et champions du monde en titre, Invictus Gaming.

Durant cette deuxième journée, ils ont partagé le Rift avec G2 Esports et Invictus Gaming. Malheureusement pour nos représentants, aucune de ces deux parties ne fût gagnée. Ils ont amorcé leur série de défaites contre les Européens. À ce moment, TL était 2-0 alors que G2 Esports était 1-1.

Le premier sang alla à G2 Esports assez rapidement. Il y eut plusieurs va et viens de chaque équipe, mais le duo de Caps et Jankos fût trop difficile à gérer pour Team Liquid. Ces deux derniers ont fini 5/0/6 et 4/1/6 respectivement et le monstrueux Sylas n’a fait qu’une bouchée de leurs rivaux occidentaux.

Source: David Lee/Riot Games

Il serait plus plaisant d’écrire que ce fût l’inverse dans la partie suivante, mais il n’en est point ainsi. Invictus Gaming ont été très agressif dès le début en obtenant deux meurtres à seulement 2 minutes et 40 secondes. Aucune position n’a réussi à prendre de l’avance et l’exécution d’IG n’a pas laissé assez de marge à TL.

Il y eut un moment où les Nord-Américains semblaient reprendre du poil de la bête ayant Doublelift en rampage, mais le retard était beaucoup trop difficile à redresser. Après un combat d’équipe final autour de la 32ie minutes, IG a scellé leur victoire. Ce résultat les amène à une fiche impressionnante de 3-0 et même jusqu’à 4-0 un peu plus tard. Ils étaient favoris du MSI et leurs résultats soutiennent ces attentes sans le moindre doute.

Team Liquid affrontera SK telecom T1 et Flash Wolves le dimanche 12 mai à l’aube.

Commentez cet article