stadia dévoilement

L’achat de Bethesda par Microsoft aurait précipité la fermeture des studios de Stadia

L’acquisition de Bethesda serait un coup fatal à Google.

Durand l’entretient téléphonique qui s’est déroulé après l’annonce de fermeture des studios de Stadia, Phil Harrison aurait pointé le rachat de Zenimax par Microsoft selon Kotaku. Voir des licences telles qu’Elder Scrolls, Fallout ou Doom aller chez Microsoft aurait effrayé Google. Parmi les autres facteurs, la pandémie a également été évoquée ainsi que les coûts de développement qui ne cessent de grimper.

À LIRE AUSSI : Phil Harrison a félicité les employés de Stadia pour leur progrès, tout en sachant qu’ils allaient être licenciés

Google se rend compte qu’il va lui être difficile de compétitionner en termes de jeux. Avec sa présence sur les multiples supports, Zenimax la maison mère de Bethesda, et de plusieurs autres studios dont ID Software, Arkane Studios…  aurait été un soutien crucial en lançant ses jeux sur Stadia. Un peu à l’image de Cyberpunk 2077 sur Stadia qui est une réelle alternative pour ceux qui ne peuvent le jouer sur console.

Même si des jeux multiplateformes sont toujours prévus pour Stadia, il est difficile de faire émerger de grandes licences. Sony qui a accumulé de nombreux studios au fil des années peut se le permettre, tout comme Microsoft dont les récents achats placent dans son escarcelle des éditeurs prestigieux tels Bethesda ou Obisidian, à côté de ses séries phares Forza, Halo ou Gears of War. La perspective de voir émerger un grand jeu à l’interne restait donc maigre pour Google, qui préfère désormais soutenir des projets externes. Ce n’est pas une mauvaise stratégie, mais cela démontre que Google est arrivé sur ce marché avec peu d’expérience.

Se couper d’une partie des licences majeures est un énorme problème pour stadia qui voulait toucher tous les joueurs. Avoir engagé Jade Raymond et Phil Harrisson a sûrement rassuré les actionnaires et le public, mais il lui aurait fallu la force de frappe de Sony et Microsoft concernant les jeux exclusifs, ce que Google est très loin de posséder, tout comme Amazon soit dit en passant.

Commentez cet article