La PS5 dévoilée à son tour!

Elle va être puissante, TRÈS puissante!

C’est une conférence plutôt technique, mais expliquée au point que tout semble clair comme de l’eau de roche. La présentation de la PS5 par son concepteur, Marc Cerny, a permis surtout de voir pour les profanes en quoi les avancées de la PS5 peuvent apporter de réels changements, comme l’influence d’un SSD sur un jeu par rapport à un HDD classique. Si vous êtes anglophiles, nous vous recommandons vivement de l’écouter. En tout cas, la PS5 s’annonce comme étant un monstre de puissance et a été pensée pour afficher rapidement les éléments à l’écran. Concrètement, cela va permettre des jeux plus vastes et encore plus complexes. Au lieu de charger un niveau à l’avance, celui-ci l’est au fur et à mesure, la vitesse du SSD permettant de repenser la manière d’afficher les jeux.

Processeur : 8 cœurs 16 threads cadencé à 3,5 GHz

Graphique : AMD RDNA2 36 CU cadencé à 2,23 GHz

Mémoire : 16 Gb GDDR6, bande passante de 448Gb/s

Lecteur Blu Ray UHD

Slot d’extension pour stockage SSD NVMe supplémentaire

 

Conçue pour aller très vite!

Le débit du SSD est de 5,5 Gb/s face aux 6 Gb/s de la Xbox Series X, est certes en dessous, mais en jeu, cette différence est trop minime pour être significative, elle risque surtout d’être presque imperceptible. La taille du stockage interne est cependant un peu décevante avec seulement 825 GB face au 1To de rigueur. Sony a rogné sur ce point, et cela obligera les joueurs de passer par la case SSD supplémentaire, et vu les tarifs, il faudra compter sur un 150 à 200$ supplémentaires à investir rapidement.

 

La PS5 va utiliser d’autres technologies comme un DMA controler qui va gérer toutes les données sur le SSD pour assurer des chargements instantanés. Une unité de décompression dédiée devrait également permettre d’accélérer le traitement des instructions. Le but est d’assurer des changements quasiment en temps réel. Selon Marc Cerny, dans un jeu, un personnage peut se retourner et les textures seront chargées tellement vite que le joueur ne le remarquera pas. C’est clairement une énorme avancée face à la méthode actuelle qui oblige à se trouver dans un environnement  3D déjà chargé.

Graphiques, une différence notable face à la Xbox Series X

La partie graphique repose sur la nouvelle architecture RDNA2 d’AMD, mais contrairement à la Xbox Series s qui plafonne à  1,8 GHz, la PS5 monte à 2,23 GHz. Cependant, la différence se situe autre part. Si la PS5 comporte 36 Compute units comme la RX 5700 XT, la Xbox  Series X en contient 52. C’est une différence de philosophie, selon Marc Cerny cette méthode serait plus efficace qu’ajouter plus de compute units qui travailleraient à une cadence moins élevée. Il faudra voir les jeux tourner devant nous pour voir réellement la différence et qui de Microsoft ou Sony a le plus raison sur ce sujet.  En tout cas, avec une telle cadence la PS5 risque d’avoir besoin d’un refroidissement ultra efficace, surtout si Sony applique encore un design compact à sa machine.

Son 3D HRTF!

Difficile de vous vanter les qualités sonores des futures machines, mais pour avoir pu essayer des systèmes similaires, l’impression de profondeurs est bien plus présente tout comme la précision des sources. Le son est bien plus naturel et gagne en réalisme.

On l’attend!

Personnellement, je suis plus excité par cette génération de consoles que par la précédente. Mon PC d’alors était bien supérieur aux PS4 et Xbox One, mais avec cette génération, j’ai l’impression que l’on va retrouver une époque où les consoles pouvaient tenir tête techniquement aux PC lors de leur première année de vie. La PS5 intègre des technologies réellement intéressantes, dont j’ai hâte de voir Sony en tirer parti. Enfin, face au streaming, il y a également des avantages que celui-ci ne peut reproduire, notamment dans la gestion du son. Seule inconnue actuellement, son design. Personne ne sait pour l’heure à quoi peut bien ressembler la PS5, on espère que Sony ne nous fera  pas trop languir à son sujet!

Crédit Photo : Captures YouTube

Commentez cet article