La fin de Stadia a pris de court développeurs et employés

L’annonce par Google que son service de gaming en nuage, Stadia, va disparaître au cours des prochaines semaines, a pris par surprise beaucoup d’acteurs du milieu.

Image à la une : CD Projekt Red

Les développeurs qui avaient des projets en développement pour Stadia n’ont eu aucun indice qui a laissé entendre que le couperet était pour tomber aussi sec.

Et certains ont eu une réaction plus forte que d’autres.

James Simpsons, de GoldFire Studios, a révélé avoir discuté avec un gestionnaire de projet pour que le jeu Artic Awakening soit prêt pour le début de 2023.

Nous avions signé un accord et travaillé à une sortie sur Stadia/Stadia Pro pour Arctic Awakening en 2023. Nous avons eu une communication avec [notre responsable des partenaires] en début de semaine pour passer en revue les prochaines étapes, donc rien n’indiquait que quelque chose allait changer.

           – James Simpsons

La question qui persiste présentement : est-ce que ces développeurs auront droit à des compensations monétaires pour le temps et les ressources qui ont été consacrées pour des projets qui ont été annulés, par la force des choses, par Google?

D’ailleurs, les employés de Google eux-mêmes ont appris la nouvelle en même temps que tout le monde!

Les plus joueurs de l’industrie doivent aussi faire face à la réalité. Les jeux comme Destiny 2, Cyberpunk 2077 ou Red Dead Redemption 2 sont encore accessibles jusqu’à la mi-janvier 2023, mais que se passera-t-il ensuite avec la progression des joueurs? Certains ont commencé à soulever l’idée de permettre le transfert des sauvegardes vers une autre plateforme.

En espérant qu’en fin de compte, les joueurs n’écoperont pas trop de cette nouvelle… ni les développeurs qui ont cru au projet Stadia!

À LIRE AUSSI : Google annonce la (triste) fin de Stadia

Commentez cet article