La Coop La Guilde et Alliance Numérique annoncent leur fusion

Cette fusion prendra effet le 1er janvier et va regrouper plus de 200 studios québécois!

La Guilde du jeu vidéo du Québec est la nouvelle entité née de la fusion d’Alliance Numérique et de la Coop la Guilde. De son côté, Alliance Numérique représente déjà les intérêts du jeu vidéo québécois à l’étranger. La Coop La Guilde, elle, aide les studios et leurs employés dont l’accès, aux assurances par exemple, n’est pas aussi solide que ce que peut proposer un gros studio avec des milliers d’employés à travers le monde.

La Guilde du jeu vidéo du Québec devrait ainsi permettre de mieux représenter les quelque 200 studios qu’elle soutient. En reprenant les activités de la Guilde Coop, c’est à dire en ayant un contact direct avec les studios, La Guilde du jeu vidéo du Québec sera en mesure de bien connaître chacun d’eux. Tandis que les portes ouvertes à l’étranger par Alliance Numérique vont leur donner un accès direct à des contrats que ces studios auraient bien plus de difficulté à aller chercher.

Une association au service de l’industrie

Pour le président fondateur de La Guilde, Louis-Félix Cauchon, cette association permettra de mieux promouvoir l’industrie vidéoludique d’ici ainsi que de mieux faire connaître ses bienfaits.

Le secteur du jeu vidéo au Québec compte plus de 13 000 emplois et des retombées économiques qui se chiffrent en centaines de millions de dollars. La créativité québécoise continue de faire école partout dans le monde et il était tout naturel que le secteur se dote d’un représentant unique avec cette nouvelle structure qui pourra poursuivre les projets déjà mis sur pied par La Guilde.

Rappelons-nous que l’événement MEGA+MIGS de novembre organisé par la Coop La Guilde avait été un franc succès avec plus de 100 000 visiteurs. L’événement permettait entre autres de tester plusieurs créations vidéoludiques québécoises ainsi que de rencontrer toutes sortes de travailleurs de l’industrie.

Si la fusion de ces deux représentants majeurs de l’industrie québécoise a déjà été annoncée, elle sera effective au 1er janvier 2020. Elle regroupera 200 studios installés au Québec, indépendants ou internationaux, pour ainsi constituer la plus grande association du genre au monde.

Commentez cet article