megamigs 2020

La communication dans un grand studio de jeu vidéo avec Geneviève Sorel

Le 12 et 13 novembre prochain se déroule le volet professionnel du MEGAMIGS 2020! Pour l’occasion, on continue notre série d’entrevues qui témoignent de la diversité des emplois dans l’industrie du jeu vidéo québécoise. Aujourd’hui, on discute de communication avec Geneviève Sorel de chez Gameloft!

Photos gracieuseté de Gameloft

Quel est exactement ton métier et poste actuel?

Je suis directrice des communications du studio de Montréal et j’assiste également le studio de Toronto. Mon travail consiste principalement à valoriser Gameloft et ses talents et à protéger sa réputation.

Une partie de mon travail consiste à collaborer avec les journalistes des secteurs techno, affaires ou nouvelles générales dès qu’une actualité concerne Gameloft ou l’industrie des jeux vidéo. Cependant, ceci n’est qu’une infime partie de mon quotidien. Je travaille également avec un large éventail de parties prenantes : gestionnaires du studio, associations de l’industrie, décideurs politiques, écoles en divertissement, OBNL, autres studios de jeux, etc. Ces collaborations visent toujours à favoriser le développement et la valorisation de l’industrie.

megamigs gameloft

Quel est ton parcours académique et professionnel?

À regarder les autres parcours dans cette série de profils, j’ai l’impression que tout le monde parle de parcours atypiques… et je ne suis pas en reste! J’ai cependant étudié en communications publiques à l’Université Laval, mais il faut savoir que j’ai commencé mes études avant l’arrivée des médias sociaux, donc le monde a bien évolué depuis.

Diplôme en poche, mais unilingue, j’ai décidé de faire une année de bénévolat pour une fondation dans l’état de New York où j’ai eu l’opportunité de gérer le département de design graphique. Cette expérience m’a permis non seulement d’apprendre l’anglais, mais aussi d’approfondir mes connaissances dans ce domaine et d’aiguiser mon sens créatif et ma débrouillardise.

De retour à Montréal, avec peu d’expérience dans mon domaine, j’ai dû faire preuve de ténacité pour trouver du boulot, mais j’avais un atout que peu de personnes avaient à cette époque. J’étais une communicante qui savait faire des visuels pour accompagner les messages stratégiques. Donc, si on remonte à 2007, avec le début de l’utilisation des médias sociaux pour les entreprises, j’ai pu démontrer ma valeur et décrocher un emploi chez Capital Image, une agence de communications publiques.

S’en est suivi un parcours de 9 ans en agence où j’ai eu la chance de travailler avec des personnes extraordinaires particulièrement dans le secteur des technologies et jeux vidéo (Panasonic, Xerox Canada, Google Canada, Northern Arena, Reflector Entertainment, etc.).

Ce parcours m’a finalement amené chez Gameloft où j’ai l’occasion de collaborer quotidiennement avec des gens passionnés. Depuis mon arrivée, je bâtis le département des communications du studio et j’ai la chance, avec ma superbe équipe, d’avoir carte blanche pour proposer des projets.

megamigs gameloft

As-tu eu un mentor/professeur qui a marqué ton parcours?

J’ai eu plusieurs personnes qui ont marqué mon cheminement professionnel (coucou Tristan Bel, Yvon Desautels, François Vaqué!). Leur dénominateur commun est d’avoir eu une confiance absolue en mes capacités et de voir mon potentiel. Leur professionnalisme m’a poussé à viser l’excellence et avoir une éthique de travail irréprochable. Ces personnes ont aidé à forger la professionnelle que je suis aujourd’hui et je leur en suis infiniment reconnaissante.

Comment as-tu trouvé ton emploi actuel?

Une amie dans le domaine des communications a recommandé à Gameloft de me contacter pour ce poste. J’étais à l’époque directrice conseil chez Citoyen Relations.

C’est donc dire qu’on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve et que savoir entretenir des liens dans son réseau peut nous amener, des années plus tard, à décrocher un emploi!

À quoi ressemble une journée de travail typique pour toi?

Je dis souvent à la blague que j’aimerais lancer un blogue qui se nomme « toutes tâches connexes », parce que le chapeau d’un communicant est TRÈS large, ce qui amène donc une myriade de tâches très différentes. Je pense qu’on peut simplement dire qu’en communication, il n’y a pas de journée type. C’est aussi ce qui fait la particularité de ce domaine, dans lequel on ne s’ennuie jamais.

Dans une même journée, je peux échanger avec Pixelles afin d’organiser des conférences destinées aux employés sur la diversité et l’inclusion; avec le directeur du studio pour parler des conférences que nous offrirons au MEGA MIGS; avec l’agence créative interne pour le tournage d’une vidéo avec des employés (à distance!) ou encore négocier avec le producteur d’une série télévisée afin de valider l’utilisation de nos jeux dans celle-ci.

Dans tous les cas, je fais beaucoup d’appels et de rencontres.

megamigs

Quelle est la réalisation dont tu es la plus fière?

Chez Gameloft, je dirais que c’est d’avoir été en mesure de valoriser le talent infini qu’il y a chez les employés. Que cela soit au travers des articles de presse (merci RDS Jeux!), d’événements de l’industrie (TED, MEGA MIGS) ou avec les Gameloft Classes, un programme de formation interne mis sur pied par mon équipe où les employés partagent leurs connaissances. Il est vraiment inspirant de travailler avec des gens aussi passionnés et cela me rend fière de pouvoir les mettre en avant.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui voudrait pratiquer le même métier?

De ne jamais se décourager! En communication, les imprévus sont au cœur de notre métier, on ne sait jamais de quoi demain est fait et il faut faire avec, donc autant les accueillir en étant créatif et flexible.

La curiosité est également un atout, car nous avons la chance de toucher à tellement de projets, et le champ des possibles est tellement vaste, qu’on peut se laisser inspirer par mille choses. Par exemple, un projet innovant dans le domaine de la construction peut devenir une inspiration pour un projet chez nous. Une idée complètement farfelue peut donner un éclair de génie pour un partenariat! Bref, plus on reste ouvert, plus on sera inspiré pour amener des idées originales.

Enfin, être organisé est à mon avis un vrai « life saver ». En communication il faut savoir mener beaucoup de projets en simultané, tout en offrant continuellement une vision stratégique à l’organisation.

Commentez cet article