critique jedi fallen order review

Jedi : Fallen Order – la longue aventure solo que vous attendiez

Du solo et rien que du solo! Jedi : Fallen Order livre la longue aventure à laquelle vous vous attendiez.

Après un très bon Battlefront 2, mais qui a pâti de la controverse des loot boxes, Jedi: Fallen Order vient remettre les choses en ordre chez EA. Pas de PVP et certifié sans loot boxes, avec une longue aventure à incarner un Jedi ayant échappé au massacre entraîné par l’ordre 66. Cette aventure se déroule donc quelque 5 à 6 ans après la chute des Jedi et l’avènement de l’Empereur.

critique jedi fallen order review

On va vous ménager la surprise de l’histoire, mais sachez que Cal, un technicien, va se retrouver propulsé à travers une aventure sur plusieurs planètes avec rien de moins que l’ambition de reformer l’ordre Jedi. Vous allez voir, tout se tient très bien côté histoire, et Cal n’est pas un anonyme qui vit son rêve d’enfant de devenir Jedi.

critique jedi fallen order review

Un jeu long, et qui peut être très difficile!

C’est la première chose que l’on m’a demandée: est-ce un jeu façon couloirs avec un seul chemin, et ma réponse est : non, et c’est très loin d’être le cas. Chaque planète propose une énorme carte avec de nombreux embranchements et raccourcis à débloquer. Si l’on a une bonne impression de grandeur dans la première partie de l’aventure, la seconde moitié propose de retourner parfois sur certaines planètes comme Kashyyyk et d’en dévoiler le reste de la map complète, qui se trouve être assez énorme!

Ne vous fiez donc pas aux trois premières heures de l’aventure, et surtout à la première planète que vous allez visiter, elle va au contraire vous lancer dans une très longue mission.

critique jedi fallen order review

Jedi Fallen Order repose sur des bases qui ont fait le succès d’autres jeux. On retrouve une exploration puzzle qui n’a rien à envier à un Tomb Raider, tandis que les combats m’ont rappelé, à la difficulté la plus élevée, rien de moins que Dark Souls. Je n’exagère pas, ce jeu propose quatre niveaux de difficulté qui n’ont rien à voir entre eux. Bizarrement, j’ai trouvé les combats contre les stormtroopers assez faciles, mais ceux contre la faune locale peuvent s’avérer bien mortels. En gros, il va falloir courir, éviter des tonnes d’attaques, et répliquer au bon moment. En baissant la difficulté, rien ne change, mais on peut encaisser plus de coups avant de mourir. Je regrette tout de même une chose : certains ennemis, notamment les araignées, ont des attaques parfois abusives. Vous avez beau courir et éviter, ils vous touchent quand même.

critique jedi fallen order review

Bien sûr, Cal va devoir progresser également dans ses pouvoirs. Ça reste classique, chaque niveau vous donne un point, et il va falloir débloquer des habiletés sur l’Arbre des habiletés. Ce sera l’occasion ensuite de retourner sur les planètes pour en finir l’exploration et débarrer de nouveaux passages avec vos nouveaux pouvoirs. On trouve également de nombreux éléments de personnalisation, mais j’ai eu un sale bogue à ce niveau. Des éléments débloqués pour mon light saber ont disparu en revenant dans le jeu.

Côté durée de vie, cela va dépendre de votre investissement et du niveau de difficulté. C’est sûr que si vous la mettez au minimum, ce jeu devrait durer une dizaine d’heures, mais en tout cas j’ai mis bien plus de temps à hard/hardest et j’ai énormément exploré. Difficile de dire donc combien de temps, mais un bon joueur avec une difficulté à hard et non à ultime devrait finir le jeu en environ une vingtaine ou trentaine d’heures la première fois, selon qu’il explore tout ou non.

critique jedi fallen order review

Un design un peu fade

EA a réussi le tour de force de proposer une longue et très bonne aventure, destinée autant aux gamers débutants qu’aux hardcores les plus émérites. Par contre, heureusement que nous sommes dans l’univers Star Wars, parce que le character design et le choix des couleurs sont plutôt fades. Cal semble être le petit frère d’Erwan McGregor, mais surtout, le choix de la palette des couleurs est plutôt restreint. J’ai eu l’impression d’être remonté à l’époque 16 bits quand l’astuce pour fluidifier un jeu consistait à limiter les couleurs à l’écran. Les environnements ne vous pètent pas aux yeux comme ceux d’un Battlefront 2, alors c’est réussi oui côté modalisation, mais assez terne en termes de couleurs.

critique jedi fallen order review

Autre reproche, la mise en scène est parfois limite plate. Les conversations sont statiques et on peut être déçus. Par exemple, la mission principale va vous demander de retrouver un chef disparu, ce qui donne lieu à quelques heures d’aventure. Et quand on le rencontre enfin, rien, zéro cinématique, une bête conversation statique, rien de marquant à la hauteur du personnage censé être une légende sur sa planète et parmi toute son espèce.

Techniquement, j’ai entendu des horreurs sur la version PS4, mais ce jeu est en effet très demandant. Sur PC, pour le jouer en 1440p à ultra, il faudra une RTX 2070 ou une RX 5700 XT, et aller vers une RTX 2060 pour du 1080p à ultra. En tout cas, je n’ai eu aucun des problèmes d’affichage de texture au dernier moment ou de clipping monstrueux qu’on voit sur la PS4. La version PC est très propre.

critique jedi fallen order review

Conclusion, un très bon Star Wars!

Je fais partie de ceux extrêmement déçus par le virage Disney, et je suis très content de voir que l’univers de Lucas n’est pas trahi par EA. Ce Star Wars offre presque tout ce que les fans étaient en droit d’attendre : une longue aventure bien variée, des environnements énormes, des temples anciens, des planètes à explorer, beaucoup de puzzles et d’action, et une faune souvent dangereuse. Bref, si vous aimez Star Wars, ce jeu vous en offre une belle dose! Ce n’est pas le jeu du siècle, mais c’est un très bon jeu qui vous fait passer un excellent moment, et vous en donne pour votre argent.

Verdict
Très bon
Commentez cet article