nhl 22

Il est temps qu’EA Sports change de modèle d’affaires pour NHL et ses autres jeux de sports

Après 30 ans d’association, EA Sports et FIFA divorcent. EA promet que cela leur permettra d’innover et d’amener la franchise ailleurs, dorénavant sous le nom de EA Sports FC. Pourtant, je suis de l’avis que ce qui empêche EA de vraiment innover dans ses jeux de sports tels que NHL, Madden et feu-FIFA, ce n’est pas leurs licences, mais leur modèle d’affaires de sorties annuelles. Il est temps de changer.

Image à la une : EA Sports

Changer vers quoi? Un modèle de service en ligne, à la manière de League of Legends, Rocket League, Fortnite, etc. Oui, oui, vous pensez que les « services en ligne » c’est le mal, mais en réalité ce serait un changement positif, autant pour EA que pour les joueurs. Au lieu d’une sortie annuelle, EA NHL, par exemple, pourrait devenir une plateforme numérique constamment mise à jour avec un calendrier plus « libre ». Chaque début de saison réel pourrait voir l’arrivée d’une « Season pass » qui coûterait moins cher aux joueurs qu’un jeu complet, tout en gardant leur progression de la saison précédente.

1- Ils ne feront pas moins de revenus

On pourrait penser que cela ferait à EA une moins grande rentrée d’argent, car les joueurs ne payeraient plus 79.99$ ou 89.99$ annuellement pour la nouvelle édition. Par contre, les joueurs sont de moins en moins enclin à vouloir acheter un jeu plein prix à sa sortie. Ce n’est pas pour rien que FIFA 22 est déjà gratuit avec PS Plus et NHL 22 inclus sur le Xbox Game Pass. EA compte déjà sur l’arrivée de joueurs à la mi-saison qui obtiendront le jeu gratuitement… mais qui seront donc plus enclins à dépenser en micro-transactions pour rattraper les joueurs qui ont acheté le jeu day one.

Sortir un nouveau jeu chaque année ça engendre également énormément de coûts. C’est des dépenses en marketing et en coûts de production pour une sortie physique. Cet argent peut être réinvesti ailleurs.

esports

2- Plus de liberté pour les développeurs

Les amateurs de jeux de sports de EA Sports ont cette fâcheuse tendance de taper sur la tête des développeurs, de les traiter notamment de paresseux. C’est vrai qu’il y a peu de changements d’une année à l’autre sur un jeu annuel de EA, mais on peut difficilement mettre la faute sur les développeurs.

Le problème c’est le calendrier très restreignant d’une sortie annuelle. Même si un développeur a une super idée pour un nouveau mode de jeu, par exemple, si ce mode prend un an et demi de développement, il faudra sauter au moins une édition avant que ce mode voit le jour. En attendant, il faut donc travailler sur les aspects qui sont réalisables pour la prochaine édition… finalement cette superbe nouvelle idée sera constamment mise de côté et ne verra pas le jour avant plusieurs années.

Le modèle d’affaires d’une sortie annuelle, ça met des boulets et des chaînes à la capacité des développeurs de pouvoir innover. Alors, arrêtez d’insulter les développeurs et demandez plutôt à EA de changer leur façon de faire. La meilleure façon de faire ça est de voter avec votre porte-feuille et de ne pas acheter le jeu à sa sortie.

3- Les joueurs pourraient garder leur progression

Avez-vous vraiment envie de dépenser des centaines de dollars en paquets de cartes dans le mode Ultimate Team ou cosmétiques pour votre patineur en sachant que vous devrez recommencer à zéro à la prochaine saison? À moins de vous y sentir obligé pour compétitionner sérieusement, il est peu probable que vous sortirez votre carte de crédit pour une progression éphémère.

Par contre, si vous pouviez garder votre progression et dépenses indéfiniment comme c’est le cas sur des jeux comme Fortnite, League of Legends et compagnie, vous seriez sûrement plus enclin à dépenser. Un tel modèle d’affaires serait donc plus intéressant pour le joueur, et pour revenir au point #1 : EA ne fera pas moins d’argent, au contraire.

critique madden nfl 22 review

4- Pour créer un écosystème esport plus crédible

Si les League of Legends de ce monde sont devenus des disciplines esports crédibles, respectées et suivies par des millions de joueurs, c’est parce qu’on sait que la méta de ces jeux a été travaillée, re-travaillée, et continuellement peaufinée pour offrir l’expérience la plus balancée et compétitive possible. Difficile de prendre NHL, Madden et FIFA comme des esports sérieux quand la méta est à revoir chaque année et que les cyberathlètes doivent réapprendre le jeu chaque à édition… avec un jeu mal balancé et bogué à sa sortie. Avec le modèle du service en ligne, les changements au jeu seraient progressifs tout au long de l’année et les joueurs n’auraient pas à gérer une « cassure » dans la méta à chaque début de saison.

Les développeurs pourraient prendre le temps de réellement peaufiner la jouabilité et d’être à l’écoute de la communauté, réagir rapidement plutôt que de dépenser temps, énergie et argent à atteindre la ligne d’arrivée de la prochaine sortie annuelle avec un produit minimalement « jouable », pour ensuite essayer de le patcher convenablement tout en entamant simultanément le sprint pour sortir un autre jeu dans un an…

EA Sports, vous pouvez faire mieux, pour la communauté et vos développeurs; il ne manque que la volonté et le courage de réellement innover.

Commentez cet article