Harcèlement chez Ubisoft : Yves Guillemot annonce des mesures

Département éditorial revu, processus RH transformés, mise en place de lignes d’écoutes en cas de harcèlement, le développeur a enfin décidé de réagir!

Nous avons reçu un plan détaillant les mesures qui seront prises et annoncées par Yves Guillemot, au sujet des allégations de harcèlement dont font l’objet plusieurs cadres de la société, et en particulier le département éditorial.

Le PDG et fondateur de l’entreprise semble bien décidé à faire un grand ménage. Ainsi, l’équipe éditoriale va être revue, tandis que les processus RH vont être transformés. On ne sait pas encore dans quelles mesures l’équipe éditoriale va être touchée, mais employer les termes « revoir la composition » veut dire faire sauter des têtes et mettre en place d’autres personnes.

Concernant les employés dénoncés pour harcèlement, plusieurs enquêtes confiées à une société externe suivent leur cours et Ubisoft n’a d’autre choix que d’attendre ses conclusions.

Ubisoft  ne s’arrête pas là puisqu’elle compte mettre en place  et va nommer Lidiwine Sauer pour superviser les efforts d’Ubisoft en matière de lutte contre le harcèlement.

Des groupes de discussion entièrement anonymes seront mis en place à partir de la semaine prochaine afin d’écouter l’expérience des employés, tandis que des questionnaires portant sur le harcèlement vont être envoyés dans les différents studios. Mais avant ça, une plateforme d’alerte afin de dénoncer les cas de harcèlement vient d’être  mise en place, ainsi que les comportements inappropriés. Pour garantir l’anonymat, cette plateforme appelée Whispli est gérée par une société tierce.

Voici en intégralité, le message d’Yves Guillemot :

Chers tou.te.s,

Les situations que certaines et certains d’entre vous ont vécues ou dont vous avez été témoins sont inacceptables. Personne ne devrait jamais se sentir harcelé ou traité sans respect au travail, et les comportements inappropriés dont nous avons pris connaissance ces derniers jours ne peuvent être tolérés. Je tiens à dire à ceux qui ont pris la parole ou qui ont soutenu des collègues : vous êtes entendus et vous contribuez à conduire les changements nécessaires au sein de l’entreprise.

Nous avons beaucoup à faire pour améliorer nos modes de fonctionnement et notre façon de travailler ensemble, et je m’engage personnellement dans la conduite de ces changements fondamentaux. Ils doivent agir en profondeur et nous allons les mettre en œuvre très rapidement, à tous les niveaux de l’entreprise.

Plus précisément, j’ai décidé de revoir la composition de notre département éditorial, de transformer nos processus RH, et de responsabiliser davantage tous nos managers sur ces sujets.

Nous ne visons pas des ajustements à la marge. Ce que nous voulons mettre en œuvre est un changement structurel au sein d’Ubisoft, en totale adéquation avec nos valeurs qui ne tolèrent aucun comportement toxique et veillent à ce que chacun se sente en sécurité pour s’exprimer. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que personne n’ait plus jamais à vivre ces situations. C’est la raison pour laquelle je mets aussi en place une série d’initiatives qui nous serviront de feuille de route pour agir, en vous écoutant. Je souhaite que chacun d’entre vous participe à la construction et à la mise en œuvre de ces actions pour que le respect de l’autre reste un des piliers de la culture d’Ubisoft.

Nomination d’un Head of Workplace Culture

J’ai nommé Lidwine Sauer pour superviser tous nos efforts dans ce domaine. Lidwine est déjà connue par certaines et certains d’entre vous pour son rôle de directrice de projets au sein du Strategic Innovation Lab, et je suis très heureux qu’elle ait accepté d’assumer cette responsabilité. Comme je l’ai déjà dit à Lidwine, elle sera habilitée à examiner tous les aspects de notre culture et à proposer des changements d’ampleur dont nous bénéficierons tous. Lidwine sera sous ma supervision directe dans cette nouvelle fonction et créera pour ce faire un groupe de travail multidisciplinaire, international et diversifié au sein d’Ubisoft. Elle vous communiquera plus de détails sur cette taskforce dès la semaine prochaine.

Groupes d’écoute des collaborateurs dans tous nos sites 

À partir de lundi, nous commencerons à déployer ces groupes de discussions, que certains d’entre vous ont déjà organisés de manière informelle. Il ne s’agit pas de séances de questions-réponses, ni d’assemblées plénières : l’objectif est d’écouter avec bienveillance vos expériences et préoccupations, ainsi que vos suggestions d’amélioration. Ils se dérouleront sur Teams et seront animés par différents facilitateurs externes. Vos MDs vous informeront des dates et modalités pour y participer.

Lancement d’un questionnaire auprès de tous les collaborateurs à travers le monde

Pour compléter ces groupes d’écoute, nous lancerons un questionnaire spécifique sur ces sujets d’ici deux semaines. Notre objectif est que vous puissiez tous vous exprimer en toute franchise, et je souhaite que chacun d’entre vous y participe. Nous sommes en train de le finaliser. Il sera entièrement anonyme et nous apportera des informations extrêmement précieuses pour impulser le changement au sein de l’entreprise. 

Enquêtes en cours sur les allégations

En réponse aux récentes allégations, nous avons lancé une série d’enquêtes menées par des consultants externes indépendants. Je sais que beaucoup d’entre vous sont impatients d’en connaître les résultats. Nous devons toutefois prendre le temps nécessaire pour nous assurer qu’elles soient effectuées avec toute la rigueur requise. Lorsqu’elles seront achevées, toutes les mesures appropriées seront prises. Si d’autres allégations ou signalements sont portés à notre attention, nous mènerons également des enquêtes approfondies. 

Par ailleurs, Ubisoft a mis en place une plateforme d’alerte confidentielle en ligne permettant aux employés ainsi qu’aux personnes externes de signaler tout harcèlement, discrimination et autre comportement inapproprié, y compris ceux qui enfreignent notre Code de Bonne Conduite. Pour garantir la confidentialité et l’anonymat, cette plateforme nommée Whispli est administrée par un tiers, et les plaintes sont examinées par un comité de spécialistes RSE et de juristes.

Révision complète des procédures et politiques 

Nous sommes en cours de sélection d’une société de conseil afin d’auditer et d’améliorer celles-ci. Dans le cadre de ses travaux, elle s’appuiera également, pour nourrir sa réflexion, sur les remontées du questionnaire monde et des groupes d’écoute. Mon objectif est de m’assurer que les procédures et politiques d’Ubisoft soient conformes aux meilleures pratiques. Nous vous communiquerons les résultats de l’audit ainsi que les changements qu’ils entraineront.

Diversité et Inclusion

En parallèle, nous créons le poste de Responsable Diversité et Inclusion, qui sera directement sous ma supervision. Je m’engage à améliorer la diversité à travers toute l’organisation, y compris dans toutes nos équipes de direction.  

Ces actions concrètes ne sont que le début de changements profonds à tous les niveaux de l’entreprise. Je suis convaincu que, tous ensemble, nous allons bâtir un Ubisoft meilleur, pour le bénéfice de tous.

Encore une fois, je tiens à exprimer ma reconnaissance à celles et à ceux d’entre vous qui ont eu le courage de s’exprimer. A tous, sachez que ma porte vous est toujours ouverte si vous souhaitez me faire part directement de vos préoccupations. Nous avons beaucoup à accomplir, et je suis déterminé à mener à bien ce changement. 

– Yves

Commentez cet article