Grand Theft Auto VI : les premières infos échappent

Plus petit pour éviter les crunch!

Dans un échange de courriels que s’est procuré Kotaku, on apprend plus sur le prochain GTA VI au travers du changement de politique chez Rockstar. La société n’a cessé depuis 2018 de défrayer la chronique sur ses pratiques managériales qui ont favorisé le crunch dans ses équipes. Par exemple, en plus de l’énorme somme de travail sur des environnements immenses  s’ajoutaient les nombreuses demandes de dernière minute de Dan Houser.

Ces ajouts ou corrections peuvent parfois demander des heures ou des jours de travail supplémentaire. Les équipes d’assurance qualité tributaires de ces changements et rudement mises à l’épreuve ont quant à elle été engagées par Rockstar. Les heures supplémentaires existent toujours, mais elles se font désormais sur la base du volontariat et sont rémunérés une fois et demie le taux horaire.

Pour éviter les crunch, GTA VI va bénéficier de la nouvelle politique de développement de Rockstar mise en place par Jennifer Kolbey chef exécutif chez Rockstar. Ainsi, GTA VI va être plus petit que ne le sont GTA V et Red Dead Redemption. Rockstar enrichirait la carte via des DLC qui ajouteraient des portions à la ville ou de nouveaux environnements. Cela permettrait également de faire revenir les joueurs ayant fini le jeu et ne jouant pas à GTA Online.

Plusieurs rumeurs parlent d’un GTA de retour à Miami dans la ville de Vice City. Dans l’absolu cette ville est plus petite que Liberty City. Il est également fait référence à Las Vegas et Mexico, mais cela peut être un DLC comme un éventuel futur GTA.

Concernant la date de sortie, c’est la grande inconnue, et cela va dépendre du support. Si c’est un jeu prévu exclusivement sur la prochaine génération, il ne faudra pas s’attendre à le voir arriver avant deux ou trois ans, le temps que le nouveau parc de consoles soit assez conséquent pour lui assurer des ventes élevées.

Crédit photo : Rockstar Games

Commentez cet article