Faux teaser de Left 4 Dead 3 : une réalisation d’étudiants québécois

La semaine dernière, une mystérieuse bande-annonce a été « fuité » sur le web sur un compte YouTube du nom de Clusterflu961. Les fanatiques de la franchise de jeux de zombies Left 4 Dead se sont réjouis, car il s’agissait clairement d’un teaser pour le 3e titre de la série.

Les théories se multiplient sur les plateformes telles que Reddit : une fuite par un employé de Valve en amont du E3 2019 ? La grande qualité visuelle du teaser laisse croire qu’il s’agit d’une vraie fuite… Il n’en est rien, il s’agit de l’œuvre d’étudiants québécois qui ont choisi ce moyen pour se faire un nom dans l’industrie ! J’ai eu le plaisir de m’entretenir avec eux.

MJR : Qui êtes-vous?

Nous sommes une petite équipe, comptant parmi nous cinq (5) artistes visuels et un (1) artiste sonore. Joey Morel-Carrier, Olivier Desjardins, Razvan Cojocaru, Félix-Antoine Guilbert, Bastien Rouleau et Matthieu Perron.

Nous sommes finissants à une université de 3D. Certains arrivent d’un DEC, d’autres ne connaissaient rien à l’univers de la 3D et ont appris par eux-mêmes sans diplôme collégial.

Nous sommes des collègues d’études et de très bons amis depuis le tout début du Baccalauréat. Nos forces et nos idées sont complémentaires ce qui nous permet de hausser notre niveau de qualité au maximum en travaillant ensemble avec ce que chacun fait de mieux.

MJR : Quelle était votre intention en réalisant ce teaser?

Notre intention était de créer une fausse bande-annonce pour la suite d’un jeu très attendu dont l’existence ne tient qu’à la rumeur et ainsi la fuiter sur des réseaux sociaux sur YouTube via un compte Anonyme au nom de Clusterflu961.

Il s’agissait d’un gros défi pour nous, étant donné que nous devions atteindre une fidélité visuelle suffisante pour convaincre le web, ou du moins, y installer un doute.

Puisque nous n’étions que 5 étudiants, nous avons dû faire une exploration de ce qu’il était possible de réaliser tout en respectant chacun nos forces.

Au final, nous voulions produire un beau projet à mettre dans nos portfolios et ainsi provoquer un certain niveau de publicité pour ceux-ci.

MJR : On parle de combien de temps de travail?

Nous avons eu l’idée à l’été 2018 autour d’un feu durant un séjour en bonne compagnie.

Nous avons eu la fin de notre session d’automne pour faire de maintes recherches sur l’histoire de valve et de leur série Left 4 Dead.

Ces recherches nous ont permis d’établir nos piliers de base ainsi que la direction artistique pour notre projet. Un brainstorming d’idées des différents membres de l’équipe a abouti à un concept bien fortifié pour le début janvier 2019.

Depuis ce temps, la véritable production à commencé et c’est terminé 15 semaines plus tard. On parle ici d’une séquence de travail d’équipe très intense qui demandait en moyenne 10 à 15 heures par jours à travailler ensemble via Discord.

MJR : C’est réalisé dans le cadre d’un cours ou à temps perdu?

On pourrait dire un mixte des deux, idéalement c’est notre projet synthèse de fin de Baccalauréat, mais nous avons passé la très grande majorité du temps à travailler à l’extérieur du cadre scolaire pour s’assurer que notre projet final soit une réussite.

MJR : Pourquoi Left 4 Dead ?

Il s’agit d’une licence culte très appréciée par ses nombreux fans. Ceux-ci attendent une suite depuis maintenant près de 10 ans. Nous savions que la publication d’une bande-annonce crédible pour cette licence serait suivie d’un certain buzz médiatique.

Ironiquement, aucun membre de l’équipe n’a passé particulièrement beaucoup de temps sur la série elle-même avant le début du projet. Il s’agissait en revanche d’un excellent défi pour tester nos connaissances techniques en termes de recherches pour assurer le respect de la licence.

Pensez-vous que Valve va finalement produire un 3e titre dans une série…?

Nous avons souvent lu des commentaires des fans à l’effet que valve ne sait pas compter jusqu’à 3.

Nous sommes par contre moins pessimistes que la majorité bien qu’il soit vrai qu’en ce moment, les producteurs aient peu à gagner à le poursuivre considérant le revenu gagné avec leur service de vente, Steam, ainsi que les attentes disproportionnées que les fans ont pour leur franchise.

Une chose est sûr, si Valve fait une suite à ce jeu, il fera des heureux puisque les réactions face à notre teaser démontrent que les fans laissent savoir qu’ils veulent une 3e partie.

Ceci dit, nous croyons qu’il est possible qu’un jour Valve se sentent obligés de recommencer à produire leurs propres contenus originaux, particulièrement s’ils perdent davantage de part de marché.

Après tout, c’est présentement ce que Netflix fait dans le domaine télévisuel. Ils ont récemment mis l’emphase davantage sur leur propre production que sur l’acquisition de films et de séries provenant de différentes compagnies.

MJR : Quel avenir envisagez-vous dans l’industrie du jeu vidéo ?

Nous sommes une équipe d’étudiants qui se démarque par une attitude très professionnelle, ce qui a permis, à certains d’entre nous, de se trouver un travail avant même la ligne d’arrivée.

Pour les deux bataillons toujours à la recherche d’un studio vidéo, les incertitudes sont rassurées suite à l’impact du projet.

Idéalement, nous voulons acquérir qualité et quantité d’expériences et de nouvelles connaissances durant nos parcours professionnels.

Une chose est certaine, nous sommes devenus une petite famille et bien que nous savons que nos chemins se séparent, nous avons souvent discuté à propos de retravailler tous ensemble un jour ou l’autre. Et peut-être même voir notre propre Studio?

Voici ici les liens vers nos portfolios :

Joey Morel-Carrier :     https://www.artstation.com/artwork/2xZXvY
Olivier Desjardins:       https://www.artstation.com/artwork/dObmEJ

Razvan Cojocaru:        https://www.artstation.com/artwork/1nZlLG
Bastien Rouleau:         https://www.artstation.com/artwork/Pmnbvo
Matthieu Perron:          https://matthieuperron.wixsite.com/portfolio
L’équipe tient à remercier :
Ludovic Plouffe – Animation
Benaissa Benchaa – Artiste de soutien

Benoît Melançon – Mentor
François Hurtubise – Mentor

Aide / Critiques
Vincent Robichaud

Pierre-Olivier Roy
Sébastien Primeau
Commentez cet article