Far Cry New Dawn : Hope County sous un nouveau jour

Se déroulant 17 ans après les événements survenus dans Far Cry 5, New Dawn se veut une suite directe ainsi qu’une conclusion à ce dernier. Pour ceux et celles n’ayant pas affronté le culte Eden’s Gate à Hope County, ne vous inquiétez pas! Far Cry New Dawn est bel et bien un jeu à part entière nous plongeant cette fois en contexte post-apocalyptique.

Jeu d’action, d’aventure et de tir à la première personne, Far Cry New Dawn nous met dans la peau de Captain, spécialiste de la sécurité pour Thomas Rush, leader d’un groupe de survivants tentant de rebâtir le pays. Appelés pour venir en aide à Prosperity, un autre petit groupe de survivants aux prises avec des bandits nommés Highwaymen, nous arrivons donc à Hope County et ce n’est pas long que les ennuis commencent.

Scénario intrigant, mais court

L’introduction du jeu est bien réussie, selon moi, et on est vite au cœur de l’action, nous donnant tout de suite envie d’aller au bout de l’histoire. Si l’on se retrouve rapidement au milieu du conflit contre les Highwaymen, le rythme ralentit quelque peu par la suite pour nous laisser l’opportunité d’explorer un peu plus à notre guise. Nous rencontrons bien sûr les bandits sur notre chemin au cours de notre exploration, mais il est assez facile de s’en débarrasser si l’on est armé et accompagné. Le scénario entourant les quêtes principales semble un peu moins développé que ne l’était celui de Far Cry 5, mais demeure tout de même très divertissant.

Même si New Dawn fait suite aux événements de Far Cry 5, il n’est pas nécessaire d’y avoir joué puisque nous sommes littéralement dans un nouveau monde. Certains personnages du précédent volet sont au rendez-vous, tels le pasteur Jérôme et Joseph Seed, mais nous sommes aussi entourés de nouveaux visages et compagnons. Ces derniers sont éparpillés aux quatre coins de Hope County et c’est à nous de les recruter. Un des intérêts majeurs de Far Cry New Dawn repose justement sur l’exploration et la redécouverte de Hope County afin d’établir stabilité et prospérité dans ce nouveau monde.

Un Fallout style Far Cry

Je ne désire pas comparer outre mesure ces deux titres, mais je dois admettre que Far Cry New Dawn me donne un peu l’impression de me retrouver dans un Fallout à la sauce Far Cry. Ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, puisque j’ai beaucoup aimé Fallout 4. Un monde ouvert post-apocalyptique peuplé d’ennemis : bandits, animaux sauvages et monstrueux à cause des retombées radioactives; des armes à fabriquer avec les moyens à notre disposition, dont le duct tape, et plusieurs endroits à piller en quête de ressources diverses.

Cependant, avec la panoplie de véhicules que l’on peut conduire, après les avoir déverrouillés ou fabriqués, la sélection d’armes et d’explosifs ainsi que le gameplay orienté action plutôt que jeu de rôle, Far Cry New Dawn conserve bien la formule Far Cry. Toujours pas de tours à débloquer, mais de nombreux endroits à visiter et plusieurs missions secondaires : le territoire de Hope County est bondé de possibilités.

De l’action et encore de l’action

Quelle que soit l’activité choisie, Far Cry New Dawn ne manque pas d’action. Une de ces activités prend la forme d’outposts à libérer pour gagner ressources et éthanol, qui serviront à créer nos armes et à les améliorer. L’éthanol, ressource indispensable et symbole de pouvoir dans ce nouveau monde, est ce qui permet de faire croître la communauté de Prosperity en faisant monter de niveau les différents établissements qui la composent comme le camp d’entraînement, le garage ou encore le laboratoire d’explosifs, nous octroyant par le fait même une compétence accrue chez nos compagnons ou encore l’accès à de nouveaux véhicules et de nouveaux dispositifs incendiaires.

Pour obtenir plus d’éthanol et de meilleures récompenses, il est possible de laisser les Highwaymen reprendre chaque outpost qu’on libère pour qu’ils renforcent la sécurité tout en y amassant davantage de ressources. Et je peux vous assurer que c’est très satisfaisant de libérer un outpost dont les ennemis sont plus résistants tout en sachant que l’on sera bien récompensé.

Besoin d’autres sources d’éthanol plus rapidement? Des avions ennemis envoient assez souvent au sol des boîtes de ressources contenant entre autre l’éthanol. De plus, nos chers brigands transportent parfois cette indispensable ressource en camion-citerne. À vous de leur tendre une embuscade et de vous en emparer! Attention à ne pas trop rencontrer d’Highwaymen sur le chemin vers Prosperity à bord du camion-citerne, car ils vont tout faire pour vous le reprendre.

Autre opportunité d’action : les expéditions. En allant voir Roger Cadoret, qui n’est probablement pas originaire du Montana lorsqu’on l’entend nous dire : « t’es cool toé » et d’autres québécismes à faire sourire (ou qui dérangent certains), il nous fait quitter Hope County à bord de son hélicoptère, « La Grosse Patate ». Ces expéditions sont de relativement courtes missions où l’on doit rapidement localiser une cargaison particulière, se l’approprier et rejoindre au plus vite « La Grosse Patate » pour quitter les lieux. Elles peuvent être rejouées, comme les outposts, avec une difficulté accrue, ce qui pour moi ajoute à la durée de vie de Far Cry New Dawn.

Quelques éléments RPG

Ce n’est pas notre personnage qui monte de niveau, mais les armes que l’on fabrique et c’est important de les améliorer parce que différents types d’ennemis s’opposent à nous. Face à un animal monstrueux type élite ou un Highwayman enforcer, qui est un des plus dangereux, posséder une arme de niveau 1 ne sera pas à la hauteur.

En plus d’avoir des armes de divers niveaux, nous pouvons accomplir des défis, comme abattre cinq ennemis avec un tel type d’arme, pour obtenir des points servant à acquérir de nouvelles compétences telles retenir son souffle sous l’eau plus longtemps ou la possibilité de porter jusqu’à quatre armes à feu sur soi. Bien sûr, davantage d’éléments de jeu de rôle auraient pu être bien, mais je trouve ceux-ci quand même intéressants pour un jeu de tir à la première personne.

Hope County post-nucléaire

Visuellement, Hope County, 17 ans après la bombe nucléaire, est magnifique. La nature a repris ses droits : beaucoup d’animaux qui nous attaquent si on se trouve sur leur territoire, la végétation qui a poussé parmi les bâtiments en ruines, les couleurs éclatantes de l’environnement, bref les graphismes sont très beaux. Tout en jouant, j’avais l’impression de me promener dans une sorte d’éden post-apocalypse.

Pour lier encore plus Far Cry New Dawn à Far Cry 5 (et pour les nostalgiques), nous avons comme mission secondaire à agencer une série de photographies de lieux avant désastres nucléaires avec les ruines présentes dans New Dawn. Il faut donc essentiellement retourner sur chaque lieu et comparer la photo avec la nouvelle réalité. Je pense que c’est particulièrement intéressant d’observer les différences entre ces deux réalités, surtout pour les joueurs de Far Cry 5. Un élément que je n’ai pas pu essayer, mais qui semble tout de même attrayant est la possibilité de jouer en coopération en ligne. Personnellement, l’idée d’évoluer dans un Far Cry post-apocalypse avec un ami me plaît beaucoup.

Je ne peux passer sous silence le vilain de l’histoire ou plutôt les deux vilaines principales : les jumelles Mickey et Lou. N’ayant pas connu le Hope County avant apocalypse, elles ont grandi dans un nouveau monde où parfois il faut se battre pour sa survie. Si Mickey semble être le cerveau de l’opération et Lou les muscles, elles sont toutes deux féroces et dotées d’un charisme menaçant. Elles dirigent ensemble les Highwaymen de Hope County et se considèrent comme les reines de l’endroit. Très honnêtement, elles nous le font bien ressentir et en tant qu’adversaires je pense qu’elles sont une réelle force de Far Cry New Dawn.

Le jeu n’est bien entendu pas parfait. S’il y a beaucoup d’opportunités d’action dans ce titre d’Ubisoft Montreal, certaines sont parfois répétitives. Par exemple, les nombreux endroits où il est possible de piller les ressources finissent par se ressembler un peu. Au moins, il n’y a pas que ça à faire à Hope County et parfois une chasse au trésor, renfermant un butin impressionnant, est ce qu’il nous faut pour varier les plaisirs.

L’intelligence artificielle n’est pas toujours non plus au meilleur, notamment avec un compagnon qui court pratiquement les yeux fermés vers le danger, mais ça n’a pas été pour moi un frein trop important à l’immersion du jeu. Je considère que Far Cry New Dawn est un très bon jeu, une bonne suite et conclusion à Far Cry 5 et même si pour moi davantage de quêtes principales et un scénario encore plus poussé auraient été agréables, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce jeu de tir post-apocalypse.

Verdict
Très Bon
Commentez cet article