Entrevue avec Alexandre « AxB » Bellemare, premier Québécois en RLCS

Alexandre “AxB” Bellemare est un joueur de Rocket League québécois qui débute dans la grande ligue des RLCS en 2019. Déjà un joueur accompli, il entre désormais dans un moment clé de sa carrière et la prochaine saison en dira long sur son futur. Je vous présente un aperçu de ses pensées dans cette entrevue qu’il nous a accordée.

Je voudrais débuter en remerciant Alexandre d’avoir participé à cette entrevue et je lui souhaite un franc succès pour la saison à venir.

Maintenant, l’entrevue:

Classique: Bonjour Alexandre, débutons avec une question simple: quelle est ta mécanique de jeu favorite?

AxB: Les « ceiling shots » sont toujours impressionnants et difficiles à défendre. Ils sont aussi très difficiles à maîtriser et exécuter dans des parties de haut niveau.

Voici un excellent exemple:

Classique: À quoi attribues-tu cette magnifique dernière saison? Qu’est-ce qui a changé chez toi pour tout rafler de la sorte?

AxB: Le talent de notre équipe et la chimie qui s’est installée durant la saison a été un énorme facteur. Nous n’avions qu’un seul but et c’était d’atteindre le top 2. Personnellement, je me suis adapté à eux plutôt que l’inverse et cela a très bien fonctionné.

(Note de l’auteur: le top 2 du classement RLRS donne accès au tournoi de promotion pour passer aux RLCS.)

De gauche à droite: Alexandre « AxB » Bellemare, Raphael « Ralph014 » Morin et Alexandre « Taroco » Reis Pedrogam

Classique: Comment se déroule la présente hors-saison? Avez-vous une stratégie de pratique particulière?

AxB: Elle se passe très bien jusqu’à présent. Notre stratégie est de “scrims” le plus souvent possible contre des équipes des RLCS pour s’adapter à leur niveau de jeu et maintenir ce dernier.

(Note de l’auteur: les “scrims” sont des parties privées où des équipes de haut calibre s’affrontent dans le but d’avoir un niveau de pratique élevé.)

Classique: Quel est le plan de match et tes buts personnels pour la prochaine saison?

AxB: Nous visons tout d’abord le top 6 pour nous assurer une place lors de la prochaine saison. Par contre, nous savons au fond de nous que si l’on performe comme nous nous en savons capables, un top 4 serait envisageable et peut-être même une qualification pour le tournoi mondial des RLCS.

Classique: Avec cela en tête, de quelle équipe as-tu le plus peur et pourquoi?

AxB: G2 Esports avec leur nouvelle acquisition Chicago va être une équipe excessivement dangereuse. Il est, selon moi, un joueur digne du top 3 nord-américain en ce moment. Ajoute à cela l’aide offensive de Jknaps et ils sont redoutables.

(Note de l’auteur: Selon moi aussi, G2 Esports est dans le top 3 des équipes à suivre en 2019.)

Classique: Selon toi, quelle est la différence majeure entre le niveau des équipes dans les RLCS et celles des RLRS?

AxB: La vitesse du jeu augmente considérablement et le nombre réduit d’erreurs sont les plus grosses différences selon moi. En plus, les rotations d’une équipe de niveau RLCS sont beaucoup plus solides que celles des équipes RLRS.

Classique: Alors, quel conseil donnerais-tu aux joueurs qui tentent d’atteindre ton niveau?

AxB: Il n’y a pas vraiment de secret. Premièrement, il faut se pratiquer le plus possible. Ensuite, je conseille de regarder les “streams” ou les vidéos sur demande des joueurs professionnels pour apprendre leurs techniques et comprendre comment ils jouent. C’est de cette façon que je me suis développé jusqu’à ce calibre.

Classique: Cela fait quelques fois que tu gagnes les tournois montréalais. Comment appréhendes-tu le Dreamhack Pro Circuit qui arrive en septembre?

AxB: Celui qui s’en vient n’a rien à voir avec les “BYOC” du passé. La compétition va être à son apogée avec les meilleures équipes nord-américaines et européennes. Ce sera un tournoi à prendre très sérieusement. Je suis très excité de pouvoir jouer devant la famille et les partisans locaux sur un gros “stage”.

Classique: Selon toi, quelle est le meilleur côté d’être un joueur professionnel?

AxB: Pour nous, ce n’est pas encore le cas, car nous sommes encore en négociations. Toutefois, de pouvoir être payé et pouvoir focalisé la majeure partie de son énergie sur le jeu et ne pas avoir à faire un autre travail ou d’aller à l’école aide énormément. Bref, en faire une carrière et se concentrer uniquement sur ça est le meilleur point.

Classique: Alexandre, merci énormément de ton temps et bonne chance cette saison avec Bread!

AxB: Merci à toi et à tous nos partisans.

Pour en savoir plus sur Rocket League et la prochaine saison, restez à l’affût du #rocket league sur notre site web.

Commentez cet article