dual sense drift

Dual Sense Drift : une manette dont certains matériaux ont une durée de vie de 417 heures

Une manette bien trop fragile ?

Crédit Photo : Sony

Suite à l’affaire du Dual Sense Drift qui touche de plus en plus de joueurs sur PS5, iFixit a démonté la Dual Sense et ses conclusions sont plutôt alarmantes.

À LIRE AUSSI : PS5 : Dual Sense drift, possible recours collectif aux États-Unis

Tout d’abord, les sticks sont des modèles en provenance de chez Alp, un fabricant japonais qui propose différents types de sticks dans son catalogue. Ceux équipant le Dual Sense sont conçus pour encaisser 2 000 000 de cycles. D’après les tests menés par un ingénieur de iFixit sur Call of Duty : Mordern Warfare, cela représente 417 heures de jeu. À raison de deux heures de jeu par jour, il faudrait 139 jours pour arriver à cette limite.

Cela ne veut pas dire selon iFixit que le stick va forcément connaitre un drift après 400 heures. Il pourrait même fonctionner au-delà, mais il peut également briser avant d’atteindre les 417 heures de jeu.

Dual Sense Drift : une manette dont certains matériaux ont une durée de vie de 417 heures selon iFixit

Crédit Photo : iFixit

Concernant le Dual Sense drift, iFixit l’explique par quatre points faibles du système, dont l’accumulation de poussière. La poussière semble entrer facilement, pouvant empêcher des pièces mécaniques de fonctionner correctement. IiFixit a d’ailleurs réussi à réparer des manettes en utilisant une souffleuse à air afin de déloger la poussière.

La première cause semble cependant venir du potentiomètre. Fixé au mécanisme, il est sans cesse sollicité en particulier lorsque l’on effectue une action trop forte et que le stick vient frapper contre le bord. Cela finit par créer des imperfections.

L’autre problème peut venir du ressort de tension placé au centre et sur lequel repose l’axe du stick. Il permet d’ordinaire à assurer le repositionnement automatique du stick au centre. À force de bouger le stick, celui-ci peut finir par légèrement se détendre. Le potentiomètre est toujours capable de le repérer, mais étant désaxé, il envoie alors des informations disant que l’on est en mouvement.

Enfin, le fait de pousser le stick très fort souvent à la limite joue sur le mécanisme qui doit encaisser énormément de force. Les pièces de plastique qui se heurtent s’usent immanquablement durant ce processus.

Dual Sense Drift : une manette dont certains matériaux ont une durée de vie de 417 heures selon iFixit

Crédit Photo : iFixit

La conclusion de iFixit est sans appel! S’il est possible dans certains cas de réparer les Dual Sense, notamment lorsque de la poussière s’est immiscée, le seul moyen de mettre fin à ce problème est de choisir de meilleurs mécanismes. Ceux utilisés manquent bien trop d’endurance et ne cesseront de briser tant que Sony emploiera ces modèles.

C’est d’autant plus dommage que la Dual Sense est tout de même vendue à 89$. Si Sony décide d’opter pour des mécanismes de meilleure qualité, il va cependant devoir composer avec toutes les manettes Dual Sense actuellement en stock. En tout cas, si vous devez absolument en magasiner une prochainement, une garantie prolongée ne risque pas d’être de trop.

Commentez cet article