Diffusion de porno : rien ne va plus entre Ninja et Twitch

Une semaine après son départ, le torchon brûle entre le streamer et son ancienne chaîne.

C’est une vidéo postée par Ninja lui-même qui a mis le feu aux poudres. Le streamer passé sur Mixer (Microsoft aurait déboursé 50 millions de dollars) accuse Twitch de malmener sa chaîne depuis son récent départ.

Après avoir rapidement retiré à Ninja sa verification checkmark permettant au public d’identifier que c’est bien lui qui s’exprime, Twitch se servirait de la défunte chaîne, compte tenu du grand nombre de vidéos qu’elle possède toujours, pour promouvoir d’autres streamers de Fortnite en signalant simplement que Ninja a rejoint un autre château, chose qu’elle ne fait jamais. Pire pour Ninja, alors que les vidéos de promotions sont habituellement désactivées lorsqu’un streamer arrête sa chaîne, en plus des streamers concurrents, une vidéo de promotion de porno d’une autre chaîne aurait été diffusée et mise en avant, devenant la vidéo la plus populaire selon le journaliste indépendant Keem.

Alors que Twitch lutte contre le contenu pornographique, l’apparition de cette vidéo sur cette chaîne est pour le moins singulière, tout comme la promotion de streamers concurrents. D’ordinaire, après la fermeture d’une chaîne, tout est arrêté, et seules les vidéos diffusées sont encore accessibles. D’ailleurs, depuis le coup de sang de Ninja, son ancienne chaîne est revenue à l’état normal comme pour n’importe quel autre streamer, excepté le chat toujours ouvert et actif.

Racheté par Amazon, Twitch est en train de connaître actuellement pour la première fois de son histoire une baisse de fréquentation ainsi que du nombre d’heures diffusées sur ses chaînes alors que YouTube Gaming et surtout Mixer voient grandir leur audience.

Commentez cet article