Destiny 2 Season of the Splicer – Petit contenu, grosse rejouabilité

La dernière extension de Destiny 2 est sortie, et il va falloir attendre six mois avant de voir la nouvelle saison arrive en 2022. Y en at-il assez pour patienter jusque-là?

Captures d’écran par RDS Jeux Vidéo

Petit contenu, mais grosse rejouabilité, voilà comment on pourrait résumer la dernière extension de Destiny 2 qui vient s’ajouter aux deux précédentes. Au menu, un nouveau mode six joueurs, un ancien raid remis au goût du jour, de nouvelles armes équipement et modes, et quelques missions en solo ou coop afin de mettre fin à un énième piège Vex en rapport avec le temps, bien pratique pour scénariser sur du vide. Il permet néanmoins d’introduire un nouvel allié, Mithrax.

Destiny 2 Season of Splicer - Petit contenu, grosse rejouabilité

Aucun nouvel assaut donc, mais une nouvelle activité à six fait son apparition, L’Override. Plus fun que difficile, elle est bien moins exigeante et intense qu’une Ménagerie. Comprendre que, quel que soit votre niveau vous êtes sûrs de réussir cette activité. En offrant un engramme puissant après trois complétions, cette nouvelle activité parvient néanmoins à attirer les joueurs.

Destiny 2 Season of Splicer - Petit contenu, grosse rejouabilité

Du côté des nouveaux équipements, certaines nouvelles armes de la saison comme le fusil automatique ou le lance-grenade vont avoir leur place dans votre arsenal futur. Trois bottes exotiques font également leur apparition. Pour les avoir, il faudra farmer des Lost Sector Légendaire solo. Comme toujours cela dépend de la chance. Pour le Titan et le Warlock cela m’a pris trois complétions en tout, alors qu’il m’en a fallu une dizaine pour obtenir celles de mon Hunter. À cela s’ajoute chaque semaine une mission histoire afin de prolonger artificiellement l’expérience dans le temps. En outre, les modes Grandmaster viennent corser la difficulté des nightfall, sans parler des challenges à réussir dans le Vault of Glass.

À LIRE AUSSI : Destiny 2 : Beyond Light – faute de concurrence, il reste le meilleur

Destiny 2 Season of Splicer - Petit contenu, grosse rejouabilité

Un raid mythique qui va vous occuper

Comme l’avait annoncé Bungie l’an dernier, les raids de Destiny vont faire leur retour, l’occasion de ramener du contenu bonus qui a fait ses preuves, tout en faisant découvrir quelque chose sur PC que de nombreux joueurs n’ont pas connu. Le premier raid a avoir bénéficié d’une refonte était donc très attendu puisqu’il s’agit du Vault of Glass, sorti au tout début du premier Destiny en 2014.

Le Vault of Glass représente plusieurs grandes choses à la fois. Il reste mythique de par sa dimension comme le premier raid dans un shooter pour les joueurs de Destiny 1. De plus, son ambiance unique et ses longues phases de plateformes sont toujours une référence des années après sa sortie.

Destiny 2 Season of Splicer - Petit contenu, grosse rejouabilité

Les mécaniques ont été un peu revues, mais c’est bien normal vu que les pouvoirs ont évolué, sans parler de l’apparition de nombreuses nouvelles armes qui l’auraient rendu trop facile dans sa première version. Le loot reste conséquent avec quelques excellentes armes issues du premier Vault of Glass, mais il y a quelques petits regrets comme l’absence de l’Épilogue d’Atheon. Bien sûr, l’arme ultime à remporter reste la Vex Mythoclast qui bénéficie pour l’occasion d’un nouveau mode de tir. Par contre, elle manque de puissance, mais devrait être buffée dans le futur, et son nouveau son est juste laid et sonne ridicule comparé au bruit iconique qu’elle émettait dans Destiny.

Destiny 2 Season of Splicer - Petit contenu, grosse rejouabilité

Gambit – PVP

Ramené à une partie unique, mais dans laquelle il faut déposer 100 motes of light avant de faire apparaitre le PrimeEvil, le Gambit est toujours plus amusant à jouer que dans son ancienne formule.

Concernant le PVP, la nouvelle doctrine Stasis continue de tuer ce mode de jeu. Résultat, de nombreux joueurs ont fui, tandis que la moitié de ceux qui restent jouent cette doctrine. Tomber sur une équipe adverse et encore plus en clan signifie donc que vous allez passer la moitié de la partie à être gelé. C’est également l’assurance de retrouver en nombre les joueurs les plus try harder habitués d’Osiris et qui en possèdent les armes parfois abusivement puissantes. Un joueur moyen va donc faire figure de cible d’entrainement.

Si vous avez la chance d’avoir un clan très PVP, les parties privées sans Stasis s’avèrent bien plus amusantes. Un énième nerf est toutefois prévu concernant la doctrine Stasis. Le problème venant principalement de sa capacité à geler ou ralentir l’ennemi bien trop abusif, car n’ayant pas d’équivalent dans les autres classes. Il n’est pas normal par exemple que l’on puisse arrêter un super d’un simple coup de poing de glace.

Destiny 2 Season of Splicer - Petit contenu, grosse rejouabilité

Toujours aussi mal optimisé depuis novembre

Depuis le lancement de Beyond Light, Destiny 2 souffre de ralentissements parfois graves, voir de performances désastreuses. Dans l’Override du Tangle Shore, que l’on soit en 1440p ou en 4K une 6900Xt ou une 6800 ne dépassent pas les 46 FPS. Ces ralentissements ne concernent pas tout le jeu, mais seulement plusieurs parties récentes, en particulier les nouveaux éléments de simulation Vex, mais pas le Vault of Glass bizarrement.

En PVP par contre, j’ai éliminé les problèmes de freeze en désactivant toutes les fonctionnalités Radeon. Peut-être que c’est dû à la covid, mais depuis une coupe de mois, la version PC de Destiny 2 est de moins en moins bien optimisée techniquement. Le jeu est toujours aussi superbe, mais les ralentissements sont légion, tandis que certaines zones vides même dans des missions solo affichent 70 FPS en 1440p là où un Outriders rempli d’ennemis affiche allègrement 150 FPS. Si les ralentissements dus aux nouveaux effets d’éclairage ont été corrigés, il reste de nombreuses places optimisées à la truelle.

Destiny 2 Season of Splicer - Petit contenu, grosse rejouabilité

Conclusion

Passé l’Override qui présente l’avantage d’être à six joueurs, nous aurons droit à quelques nouvelles missions exclusives, de nouveaux équipements, et surtout le Vault of Glass à farmer pour obtenir ses armes god roll ou à refaire pour le plaisir. Ajoutez les activités des saisons précédentes (certes, pas très excitantes) ou les Nightfall Grandmaster, cela fait tout de même beaucoup de contenu. Et puis, l’autre avantage de Destiny 2 reste que c’est un jeu très joué. On attend rarement plus de dix secondes pour trouver d’autres joueurs lorsqu’on lance une activité, même pour un assaut bas niveau, et tout ça sans le cross play qui devrait arriver pour 2022. Par contre, depuis que Bungie s’en occupe sur PC, l’optimisation est en chute libre et cela devient vraiment problématique dans certaines activités.

Verdict
Bon 7/10
Commentez cet article