Destiny 2 – Black Armory: préparez vous à grinder!

Après un retour en grâce initié par Forsaken, c’est l’heure du premier des trois DLC prévus cette année. Le contenu est là, mais distillé chaque semaine, et il va falloir grinder en maudit!

Trois mois après le lancement de l’excellent Forsaken, il est temps pour Destiny 2 de connaître son premier DLC. S’il semble un peu léger à première vue, c’est parce que son contenu va être dévoilé au fur et à mesure jusqu’à fin janvier. Pour ce DLC, l’emphase a été mise sur de nouvelles armes à forger et qui peuvent se révéler particulièrement destructrices, bienvenue dans la Black Armory!

Trois forges ont été réparties sur différentes planètes, et deux sont accessibles au moment d’écrire ces lignes. Mais avant de les trouver, il faudra effectuer quelques contrats et aventures pour les débloquer. Une fois faits, deux vagues successives d’ennemis, et un boss vous attendent. Le but : forger des armes, et pour les plus acharnés, tomber sur un god roll en enchaînant les contrats de forge. Ces armes souvent puissantes et pourvues d’un design à tomber reposent sur d’excellentes bases côté prise en main et performances, poussant ainsi les joueurs à chercher les meilleurs rolls.

Comme d’habitude avec Destiny, la forge est un moment assez intense où il faut se montrer ultra mobile tout en faisant face à quantité d’ennemis. Le principe est simple, les ennemis supérieurs lâchent une boule en mourant qu’il faudra lancer au centre de la salle pour remplir une jauge avant la fin du temps imparti. Simple et efficace, on ne voit pas passer les parties grâce à l’action omniprésente.

L’autre activité accessible est bien sûr le raid où six joueurs devront anéantir une menace qui pèse sur la Black Armory. Chaque phase comporte des mécaniques bien trouvées et qui demandent une participation générale à différents postes. Il est facile d’un côté lorsqu’on le connait, et on le finit en 30 à 40 minutes, mais je le trouve un peu plus demandant comparé au Last Wish. Il est plus facile de mourir dans ce raid, et il y a peu de place pour un joueur qui se ferait porter par son équipe. Tous doivent connaitre les stratégies et être habitués à courir entre les balles, tout en étant capables de fournir un énorme DPS sur demande pour défaire un ennemi puissant le plus vite possible. C’est intense, et on redemande des phases puzzle comme au beau milieu DPS du boss où il faut changer de place en fonction de son état; une erreur, et on meurt tout en tuant son coéquipier! Même s’il ne comporte que quatre phases, il est extrêmement plaisant à jouer et se révèle intense du début à la fin. Ce n’est pas du simple DPS, chacun a son importance, doit effectuer les mécaniques et faire sa job de concert avec ses coéquipiers.

Nouvelles armes et contenu dans le temps

Ça commence à devenir une habitude avec Bungie, les nouveautés de ce DLC vont s’étaler sur plusieurs semaines pour se finir fin janvier avec la quête du Last Word, un pistolet exotique ramené de Destiny, et qui était l’arme qui tuait le plus vite en PVP.

En attendant, on pourra toujours faire de nouveaux contrats d’armes uniques auprès du gambit, de l’avant-garde et du PVP. Réservés jusqu’ici au PVP, ces contrats vont demander là encore de jouer, et pas qu’un peu. Par contre, certaines des armes à gagner sont folles. Je pense plus particulièrement au Breakneck du Gambit, un fusil automatique dont le tir devient de plus en plus rapide et les dégâts encore plus puissants au fur et à mesure des kills. Encore plus fou, ajoutez-lui un des nouveaux mods d’armes de la black Armory pour prolonger les dégâts et utilisez le avec l’arcaniste équipé du torse qui fait exploser les ennemis, on verse alors dans le massacre de masse.

Beaucoup de grind

Qui dit nouveau DLC dit montée de niveau. Passer de 600 à 650 prend une semaine et demie à condition de faire tous les contrats et les deux raids sur chaque personnage. C’est beaucoup, surtout qu’il faut dans tout ça débloquer les forges et faire aussi les contrats d’armes. Et puis, les deux premières armes forgées sur chaque personnage chaque semaine demandent plus de farming. On peut se rendre la tâche plus facile, comme en allant dans le raid de Calus pour les contrats des fusils de sniper qui demandent des séries de tirs à la tête.

Il y a donc moyen d’accélérer le farming, mais même en utilisant ces astuces, la quantité de farming pour monter en niveau est assez exigeante.

Quelques déceptions

Ce n’est pas le DLC le plus important, mais il amène, semblant de rien, plusieurs forges et missions, un raid et une myriade de nouvelles armes et équipements. Le contenu est là, mais on aurait aimé un nouvel assaut et une carte de Gambit supplémentaire, voire de PVP. On regrette également que les vêtements de la black armory soient si longs à débloquer, et encore plus avec les rolls aléatoires. Le but est de se forger une belle armure avec de bons rolls, pas d’avoir juste une jolie armure!

Et puisqu’on parle du PVP, Bungie devrait absolument régler les problèmes liés à certains équipements exotiques qui redonnent le super bien trop vite, ce qui peut déséquilibrer complètement le jeu. Certaines équipes n’hésitent pas à exploiter ces failles pour s’assurer la victoire à moindre risque, vous avez dit toxique ?

Enfin, le loot d’arme exotique unique en fin de raid est tout simplement dégueulasse, et il n’y a pas d’autres mots qui me viennent à l’esprit, même « injuste » serait trop faible. Avec un taux de loot au hasard et ultra bas, des débutants peuvent l’avoir à leur première et unique complétion alors que des joueurs chevronnés ne l’auront jamais, et aucune chance que cette arme ne soit donnée automatiquement, par exemple, après avoir complété 50 raids ou l’avoir fait sans mourir. Ce loot ne récompense en rien le talent puisque des joueurs qui se sont fait transporter par leur équipe pourront l’avoir alors que ceux qui ont tout fait et connaissent les stratégies ne sont pas récompensés. Bref, la personne qui décide des loot chez Bungie doit être du genre à torturer ses enfants à Noël en leur offrant des cailloux dans des cartons de PS4, juste pour le plaisir de voir leur face dépitée.

Pour les joueurs de Destiny

Ce n’est pas un énorme DLC, mais le contenu est là et il va tenir les joueurs des dizaines d’heures. Et puis, il est offert pour 15$ ou compris dans le season pass qui en coûte 35$, c’est moins cher qu’une place de cinéma! S’il est clair que de nouvelles missions et même des quêtes cachées vont être révélées dans les prochaines semaines, on regrette quand même l’absence d’un nouvel assaut et de cartes supplémentaires en PVP et Gambit. Sûrement en mars lors du prochain DLC.

Verdict
Très bon
Commentez cet article