patch

Des améliorations au gameplay dans NHL 22

EA Sports a annoncé une première patch majeure pour son opus NHL 22 mercredi. Plusieurs améliorations au niveau du gameplay ont notamment été apportées par les développeurs, au grand plaisir de la communauté. Voici l’essentiel de cette mise à niveau.

Image à la une:  EA Sports, NHL 22

De nombreux joueurs de NHL 22 se sont plaints depuis la sortie du jeu concernant les pénalités pour obstruction envers le gardien de but… et avec raison. Au moindre contact avec le gardien, lorsqu’un but était marqué, ce dernier se voyait être refusé par les officiels et le joueur fautif se faisait chasser pour deux minutes. Or, selon cette nouvelle patch, si une telle situation se produit, mais que le gardien ne tombe pas à la renverse, le but sera refusé, mais le joueur ayant provoqué la collision n’écopera pas d’une pénalité mineure. Cela constitue selon moi le progrès le plus notable de cette nouvelle version de NHL 22.

patch

À LIRE AUSSI : NHL 22 : une entrée solide, mais une communauté divisée

Des correctifs ont aussi été apportés aux notions de tir et de défense. Ainsi, les déviations seront davantage variées et se baseront sur la note de coordination main-oeil du joueur utilisé. Les tirs sur réception provenant de la ligne bleue seront aussi plus menaçants, tout comme dans la vraie vie. En défensive, soulever le bâton d’un adversaire sera moins difficile et moins rare alors qu’on aura besoin d’être un peu moins précis avant d’appuyer sur le bouton X (ou A selon votre console de jeu). Le poke check sera pour sa part un peu plus difficile alors que les gamers qui avaient tendance à appuyer sur le bouton en question à répétition (spam dans le jargon de la communauté) écoperont d’un deux minutes pour avoir fait trébucher plus souvent qu’à leur tour. Il s’agit tout de même d’une amélioration en soi puisque ça rend le jeu plus réaliste.

Les développeurs se sont aussi penchés sur l’IA afin de le rendre plus fluide, plus réaliste et surtout, plus intelligent. En effet, les défenseurs ne devraient plus tourner le dos au porteur de la rondelle dans l’enclave lorsque la situation ne s’y prête pas. Aussi, les joueurs contrôlés par l’IA iront désormais chercher les rondelles libres derrière leur propre filet. Finalement, les joueurs contrôlés par l’IA qui cherchent à se positionner pour effectuer un tir sur réception devraient se placer davantage sur les côtés de la patinoire. Trop souvent, ces derniers se positionnaient de façon à être alignés avec le centre du filet, ce qui n’était pas tout à fait logique.

Finalement, sur l’aspect visuel, EA Sports s’est penché sur les joueurs K’Andre Miller (Rangers de New York), Kirill Kaprizov (Wild du Minnesota), Torey Krug (Blues de St-Louis) et Nico Sturm (Sharks de San Jose) afin qu’ils se ressemblent davantage.

Pour consulter la liste complète des corrections apportés par EA Sports, c’est ici.

À LIRE AUSSI : NHL 22: la saison du CH simulée avec et sans Carey Price

Commentez cet article