megamigs

Coordonner une production avec Cassie Nantais

Le 25 et 26 septembre se déroule le volet Formations et carrières du MEGAMIGS 2020! Malgré la pandémie, c’est plus de 2000 emplois dans le secteur qui seront à combler au Québec dans les prochains mois. Lors de cet événement en ligne, les étudiants et futurs travailleurs de ce milieu pourront découvrir des conférences sur l’industrie, s’informer sur les carrières et formations possibles au Québec et discuter avec des vétérans pour des conseils de mentorat. Procurez-vous vos billets ici!

Photos gracieuseté de Square Enix Montréal

Pour témoigner de la diversité des métiers qui existent en jeu vidéo, on a décidé de faire une série d’entrevues avec des travailleurs du milieu qui nous parlent de leur métier et de leur parcours académique et professionnel, question de vous inspirer si vous aspirez à travailler dans cette industrie en constante effervescence!

Aujourd’hui, Cassie Nantais de Square Enix Montréal nous parle de son parcours et métier actuel, coordonnatrice de production!

Quel est exactement ton métier et poste actuel?

Je suis présentement Coordonnatrice de production senior chez Square Enix Montréal. Je m’occupe de faire le suivi de la production auprès de l’équipe de développement. Je planifie les sprints et les rencontres nécessaires à l’atteinte de nos objectifs. Le tout, toujours en collaboration avec toute l’équipe de développement. Je participe aussi à la planification a moyen-long terme du projet avec le producteur. Je m’assure que l’équipe a tous les outils nécessaires pour fonctionner à sa meilleure capacité et aider du mieux que je peux pour surmonter les obstacles rencontrés.

Je fais le suivi des communications auprès de l’équipe afin d’en assurer le bon fonctionnement. Je vérifie les dépendances entre les équipes et les tâches lorsqu’on développe une nouvelle fonctionnalité pour le jeu. Je participe à l’élaboration des pipelines de production avec les personnes concernées tout en m’assurant qu’elles sont bien utilisées en trouvant les meilleurs outils et méthodes de travail adaptées à l’équipe. Je m’occupe aussi des contrats reliés au développement auprès de l’équipe légale du studio. Finalement, je m’assure qu’on réussisse nos lancements de versions aux bonnes dates et que le processus se passe bien sans embûche. Bref, je touche pas mal à tout ce qui est lié à la production du jeu à court et moyen terme.

megamigs

Quel est ton parcours académique et professionnel?

Au cégep et à l’université, j’ai principalement étudié en sciences humaines incluant la psychologie, le travail social, l’enseignement et même les sciences des religions. Plus près du domaine du jeu vidéo, j’ai aussi étudié 2 ans en technique d’intégration multimédia.

Avant d’intégrer le milieu du jeu vidéo, j’ai travaillé pendant près de 10 ans dans le milieu communautaire auprès de personnes dans le spectre de l’autisme et leur famille. À l’exception d’une année lors de laquelle j’ai été QA chez EA Mobile il y a de cela environ 9 ans.

J’ai vraiment rejoint le merveilleux monde du jeu vidéo chez Jeux Boréalys en 2016 en tant qu’adjointe administrative et gestionnaire de communauté pour ensuite me rapprocher de plus en plus de la production de jeu. J’ai eu ce premier emploi grâce à des ami/es travaillant déjà dans le domaine.

As-tu eu un mentor/professeur qui a marqué ton parcours?

Je n’avais pas vraiment d’expérience en jeu vidéo lors de mon premier emploi et j’étais la première personne à occuper ce poste dans le studio. J’ai beaucoup appris par moi-même et cela a continué au courant des 4 dernières années.

Je dirais que c’est à mon emploi actuel chez Square Enix Montréal que j’ai enfin eu un mentor en production. Il s’agit de mon producteur actuel. Je suis vraiment chanceuse de travailler avec une personne qui m’aide à m’épanouir et à atteindre mes objectifs personnels et professionnels. C’est important d’être débrouillard, mais c’est aussi très bien d’avoir une personne proche qui nous permet de nous dépasser.

Comment as-tu trouvé ton emploi actuel?

Une fois de plus grâce à mes contacts dans l’industrie. En fait, l’ancien producteur sur le premier projet sur lequel j’ai travaillé chez Jeux Boréalys m’a contacté puisqu’il cherchait une coordonnatrice de production pour son équipe chez Eidos Montréal. Toutefois, le poste a finalement été comblé par une personne à l’interne. Ceci dit, puisque Eidos Montréal et Square Enix Montréal partagent les mêmes ressources humaines, j’ai été référée à une autre équipe chez Square Enix Montréal. Je travaille maintenant sur un de leur projet non annoncé depuis plus d’un an. J’aime beaucoup mon travail et surtout l’équipe!

megamigs

À quoi ressemble une journée de travail typique pour toi?

Je n’ai pas une journée qui se ressemble! D’ailleurs, c’est une des choses que j’aime de mon travail. En effet, mon horaire et mes priorités dépendent beaucoup de celles de l’équipe et du projet. Je dirais que la journée commence toujours par l’animation du stand up avec l’équipe. Par la suite s’il y a une urgence je m’en occupe immédiatement. Mes journées sont souvent remplies de rencontres et je fais beaucoup de suivi avec les leads de l’équipe par rapport aux tâches en cours et à venir. Je dois constamment m’assurer que notre planification est réaliste et la réajuster au besoin. Je dois aussi vérifier que la documentation est mise à jour. Je prends le temps à presque tous les jours d’améliorer un aspect de mon travail et du travail de l’équipe pour rendre le tout plus efficace et simple pour l’équipe.

Quelle est la réalisation dont tu es la plus fière?

Il ne s’agit pas d’une réalisation en particulier. Ce qui me rend le plus fière c’est lorsque l’équipe participe à la planification et qu’on réussit à mettre en place des méthodologies de travail qui plaisent à tous et qui facilitent la collaboration. En effet, mon but est que l’équipe soit le plus autonome possible et que je sois seulement présente pour les aider. Je considère que c’est très important de s’adapter à l’équipe avec laquelle on travaille et de trouver les meilleurs outils pour celle-ci sans rien imposer qui soit déplaisant pour eux. En résumé, ce qui me rend le plus fière est une équipe heureuse dans le développement de son jeu.

megamigs

Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui voudrait pratiquer le même métier?

Je pense qu’il s’agit d’un métier qui demande principalement le développement de soft skills. C’est facile d’apprendre comment les outils comme JIRA et Confluence fonctionnent et de bien comprendre les étapes de développement d’un jeu vidéo. Ce qui est le plus difficile est d’apprendre à être toujours présent/e pour son équipe, d’être calme et compréhensif, de laisser la place aux autres, de leur donner le mérite, etc. Il s’agit aussi d’un poste dans lequel on doit être autonome rapidement, proactif et organisé.

Commentez cet article