Comment bien nettoyer ses moniteurs et consoles

Quand vient le temps de nettoyer moniteurs, consoles et PC, quelques précautions sont à prendre, au risque d’endommager parfois gravement son matériel.  Quel type de chiffon, quel alcool utiliser, et surtout quoi éviter, on fait le point!

Image à la une : iStock/CentralTAlliance

Chiffon en micro fibres obligatoire!

Il est important pour les écrans comme pour les consoles d’utiliser uniquement des chiffons en micro fibre de polyester et polyamide. Du scott towel ou un chiffon ordinaire sont bien plus rudes. Ils sont conçus pour des surfaces faites solides destinées à être maltraitées et donc insensibles aux rayures de ce type. Les écrans plats actuels consistent en une superposition de plusieurs couches de filtres divers sur une épaisseur de quelques millimètres (par exemple, 11 couches sur un écran Qled de Samsung). La protection est sommaire, et un chiffon ordinaire aurait donc vite fait de les rayer.

Même chose avec les consoles. Si leur plastic est durable, il est souvent facile d’engendrer des micros rayure avec certains chiffons aux fibres trop rudes ou du Scotch Towel, et encore plus sur les surfaces lisses. Il faudra donc porter son choix sur un chiffon à micro fibres. Et pas la peine de dépenser une fortune, on a même essayé ceux du Dollarama qui ont donné d’excellents résultats y compris sur un écran Qled dont la surface recouverte de micro cristaux demande un entretien précautionneux.

Les plumeaux anti poussière en micro fibres ne rayent pas l’écran et permettent d’espacer les entretiens. Même chose que pour les chiffons, utilisez uniquement des produits faits de micro fibres.

Écrans : Nettoyants proscrits!

Les nettoyants pour vitre à base d’alcool ou d’ammoniac auront vite fait d’endommager les filtres de votre écran à cause des substances bien trop corrosives qu’ils contiennent.

C’est pour cela que nous recommandons d’utiliser uniquement de l’eau (de préférence préalablement filtrée même avec un Brita) c’est très suffisant dans la majorité des cas si vous entretenez régulièrement votre moniteur. Nous avons fait l’essai sur un moniteur laissé 6 mois sans être nettoyé, et là encore, enlever la poussière et le laver à l’eau a suffi à le rendre comme neuf.

Produits nettoyants naturels aux herbes : Ils fonctionnent bien, mais c’est plutôt un luxe. Par contre, lorsque des traces de doigt ou de postillons peinent particulièrement à partir, ils s’avèrent utiles, mais l’eau fonctionne déjà très bien dans la plupart des cas.

Nettoyage d’un écran

Tout d’abord, l’écran doit être froid et éteint. On devra donc le laisser se reposer avant de procéder. S’il y a de la poussière, enlevez-la avec le chiffon. Versez de l’eau uniquement sur le chiffon, frottez, mais en veillant à ne pas exercer de pression. Empiler les couches de tissus, mais pas trop, permet de nettoyer fermement, mais sans forcer. Enfin, séchez avec un chiffon sec et attendez un 5- 10 minutes avant de rallumer votre écran.

Comment bien nettoyer ses moniteurs et consoles

Nettoyer ses consoles

De l’eau suffit dans la majorité des cas, mais si des traces sont particulièrement difficiles, un peu de vinaigre blanc mélangé à l’eau est ce qu’il y a de mieux. C’est un produit naturel, qui nettoie puissamment et sans laisser de traces.

Personnellement, j’ai plutôt tendance à utiliser de l’alcool isopropylique à 99,9% que je magasine en bidons de 4L pour nettoyer même les extérieurs de mes électroniques.

Éponges en mélamine : Ces éponges vendues à un prix abordable, comptez 29$ pour le lot de 100, sont particulièrement efficaces pour donner une seconde fraicheur aux consoles sur lesquelles la poussière s’est incrustée, y compris celle plus collante résultant de la fumée de cigarette ou du pot (qui est en passant encore pire pour l’électronique que celle de la cigarette). En tout cas, ces éponges sont souvent utilisées dans les boutiques de jeux pour remettre les consoles sales à neuf. Il suffit de mouiller légèrement l’éponge et de frotter la surface, mais en veillant à ne pas appuyer trop fort. Allez-y tranquillement et votre console sera comme neuve en moins de 10 minutes.

À l’intérieur : alcool isopropylique à 99,9%

Pour dépoussiérer l’intérieur, on pourra utiliser une bombe à air. Je les trouve cependant extrêmement dispendieuses au regard du peu d’air qu’elles contiennent. Je vous conseille plutôt d’opter pour une souffleuse à air filaire qui permet d’assurer un débit puissant et constant. Vous l’aurez en plus toujours sous la main, ce qui vous incitera à passer un coup même à l’extérieur lorsque la poussière s’accumule dans les angles.

Pour nettoyer les composants, utilisez uniquement de l’alcool isopropylique à 99,9%. N’employez surtout pas des alcools isopropyliques à 99% ou 70% qui pourraient endommager vos électroniques. L’alcool isopropylique à 99,9% ne contient pas d’eau et a la particularité de s’évaporer presque immédiatement, ce qui permet de rallumer votre machine directement après l’avoir remontée.

Comment bien nettoyer ses moniteurs et consoles

Au cas où vous pousseriez à retirer la ventilation de la console pour changer la pâte thermique, nous vous recommandons particulièrement la Nth1 de Noctua ou la MX-4 de Arctic Cooling, qui permettront plusieurs applications dans le temps. Ne mettez pas plus d’un grain de riz de pâte thermique au centre du processeur, et étalez avec une carte type carte de crédit, des lamelles de papier carton, ou encore du scotch towel.

Gardez vos électroniques aérées

Avec le réchauffement et les canicules qui se sont multipliées, les étés sont devenus particulièrement rudes au Québec pour les machines de jeux. La température de leur partie graphique peut facilement dans ces conditions monter à plus de 80-90 degrés, surtout s’ils ne sont pas dans des pièces climatisées. Aérez-les, ne les laissez pas dans un meuble ou l’espace est restreint pour évacuer la chaleur. Un ventilateur qui souffle vers la console ou le PC et non dans les sorties d’aération peut également aider.

Ne fumez pas dans la même pièce ou aérez

La fumée a pour effet de retenir la poussière grâce à la couche collante qu’elle forme sur la surface des composants. À l’extérieur de la console ou d’un PC, elle se repère par une poussière abrasive plus difficile à éliminer. À l’intérieur par contre, le résultat est particulièrement néfaste. Une couche collante se forme rapidement sur la surface des éléments destinés à refroidir et retient alors les particules de poussières. Une autre couche collante se juxtapose, puis de la poussière, et ainsi de suite… créant ainsi une véritable gangue. De plus, leur nettoyage est bien plus long et parfois sensible que pour une machine simplement poussiéreuse. Si vous fumez dans la même pièce, au pire faites-le uniquement l’été et aérez continuellement avec des ventilateurs. Pour vous donner une idée, il faut environ 9 minutes à un ordinateur dans une pièce de 20 mètres carrés pour aspirer et recracher l’air au complet, mais ce facteur est amplifié par le fait que le fumeur est souvent proche de la machine ou face à sa console.

Commentez cet article