Bush Hockey League : si Slap Shot était un jeu vidéo

Il y a quelques années, je participais à une soirée spéciale chez Arcade MTL où se déroulait un tournoi sur un nouveau jeu de hockey intitulé Old Time Hockey, qui sortait sur PC. Quelques années plus tard et un changement de nom, Bush Hockey League arrive sur Nintendo Switch.

Copie du jeu et images gracieuseté de V7 Entertainment
Joué sur Nintendo Switch pour la critique

Bush Hockey League est très clairement inspiré de l’emblématique long métrage Slap Shot. Il s’agit d’un jeu de hockey dans le contexte d’une ligue de garage dans les années 70. L’attitude, les styles chevelus/moustachus pas d’casque de l’époque, et la violence sont au rendez-vous.

Tout cela accompagné d’une bande-sonore contenant des classiques de l’époque.

Entre l’arcade et la simulation

La jouabilité est à peu près ce qu’on s’attend d’un jeu de hockey, sans plus. En fait, il semble que le jeu ne s’assume ni comme arcade, ni comme simulation; on a l’impression de jouer ce que la série EA NHL considérait comme de la simulation en 2001.

Il y parfois certains moments arcadesques, quand le filet prend en feu après un puissant tir frapper. En plusieurs heures de jeu, c’est la seule animation du genre que j’ai vue.

La jouabilité est plutôt lente, les patineurs semblent lourds, et les contrôles ne répondent pas toujours bien… On s’entend, ce ne sont pas des joueurs du calibre de la LNH, mais la présentation du jeu nous promet du plaisir et elle est plutôt difficile à trouver sur la glace. Bush Hockey League aurait dû assumer un côté plus arcade dans sa jouabilité.

Une version tronquée… où est le mode bière?

Malheureusement, il s’agit d’une version tronquée du jeu qui arrive sur Nintendo Switch. Contrairement à la version PC, il n’y pas de mode en ligne. Il est seulement possible de jouer un match d’exhibition, en solo ou multijoueur local, ou le mode histoire.

Mention spéciale à la présence d’une équipe québécoise Les Voyous de Québec dont l’aréna se situe en Beauce.

Certains schémas de contrôles ont été retirés pour la version Switch. Il y a un mode avancé et un mode rétro. Le mode avancé fait penser aux jeux modernes de la série EA NHL avec le contrôle du bâton et tir avec le joystick droit, alors que le mode rétro nous ramène à l’époque de NHL 94. Personnellement, je trouve le mode rétro plus approprié au style de jouabilité de Bush Hockey League.

Je mentionnais en début de critique le tournoi chez Arcade MTL. Eh bien ce tournoi était joué en mode bière pour les contrôles; c’est à dire qu’il était possible de jouer avec une main qui tient une manette et que l’autre main soit libérée… pour tenir une bière! Sans vouloir encourager la consommation d’alcool (qu’on peut remplacer par n’importe quoi d’autre), il est dommage de constater que ce schéma de contrôles a été retiré de la version Switch. Considérant le potentiel de la Switch comme console de party, ça me semble une opportunité manquée!

Un aspect « important » du hockey de ligue de garage, est la violence et les batailles. Bien qu’il soit satisfaisant de plaquer un joueur sur la glace, les combats eux offrent une jouabilité plutôt basique et redondante.

Le mode histoire

Il est également dommage de constater qu’il n’y aucun mode de saison régulière personnalisable. Il y a cependant un mode histoire où on joue obligatoirement avec les Hinto Brews de Schuykil. Le mode histoire commence en pleine saison alors que les Hinto Brews ont une saison exécrable et c’est à nous de remonter la pente.

Un aspect intéressant du mode histoire c’est d’avoir des objectifs spécifiques à remplir pendant les matchs, tels que marquer d’une certaine façon ou faire un certain nombre de mises en échec.

Pour un jeu de hockey, c’est plutôt original d’offrir ainsi un mode histoire avec une équipe dont on découvre l’historique à travers de bribes d’informations dans les écrans de chargement.

Et vous aurez le temps de lire ce qui est écrit dans les écrans de chargement… car le jeu est mal optimisé sur Nintendo Switch et les chargements sont épouvantablement longs. Pour un jeu AAA porté sur Switch, je peux comprendre, mais Bush Hockey League n’est pas un gros jeu; c’est difficilement excusable.

Bush Hockey League n’est pas un mauvais jeu de hockey, mais alors que la série EA NHL est toujours absente sur Nintendo Switch, le développeur V7 Entertainment aurait dû saisir l’opportunité d’y offrir une alternative intéressante pour les joueurs en manque de jeux de hockey.

Peut-être que l’opportunité sera saisie par les développeurs de Goons : Legends of the hockeyverse ou Tape to Tape. En attendant, il y a Ice Hockey au NES si vous êtes abonnés au Nintendo Switch Online, ou Super Blood Hockey qui s’en inspire dans son aspect rétro avec une touche d’ultra-violence.

Verdict
Mitigé 5/10

À bien des égards, Bush Hockey League semble être né de bonnes intentions de recréer l’univers glauque, mais comique du film Slap Shot, mais ça ne se traduit pas dans une jouabilité enlevante… au moins le mode bière était drôle!

Commentez cet article