Après une victoire miracle contre G2 Esports, Team Liquid passe aux demi-finales!

Malgré un moment de faiblesse durant deux jours consécutifs, Team Liquid s’assure une position lors de la phase finale du Mid-Season Invitational. Au travers des embûches, l’Amérique du Nord fait partie des quatre meilleures régions de League of Legends.

Source: David Lee/Riot Games

La descente

Après les deux défaites de samedi, le sort de Team Liquid n’allait pas en s’améliorant. Nous avions mentionné que perdre contre Invictus Gaming et G2 Esports n’était pas nécessairement une cause pour inquiétude. Il en va de même envers la défaite contre SK Telecom T1.

SKT est l’une des équipes les plus respectées de la ligue et n’a fait qu’une bouchée de Team Liquid. Allant de jeux supérieurs à simplement déclassé ces adversaires mécaniquement, les Coréens nous ont rappelés leur statut légendaire. C’est aussi la seule équipe qui a vaincu Invictus Gaming.

Toutefois, le voile de l’incertitude s’est manifesté suite à leur défaite contre Flash Wolves, l’équipe de la Taiwan. Pour accéder à la phase finale du MSI, il faut absolument terminer parmi les quatre meilleures équipes. Donc, les parties contre les équipes notamment vues comme plus faibles étaient cruciales pour nos représentants.

Lors de leur première rencontre contre Flash Wolves, la partie n’avait même pas été serrée. Elle s’était terminée avec plus de 10,000 gold de différences et plusieurs objectifs. Cette fois-ci, ce fut la revanche de la Taiwan. Le pointage final n’est pas aussi brutale que leur première rencontre, mais à partir de la quinzième minute, FW n’a fait que dominer.

Une fois cette deuxième défaite de la journée et la quatrième de suite, les perspectives de demi-finales semblaient plus éloignés que jamais. Principalement, car les équipes restantes étaient PVB, G2Esports, IG et encore une fois SKT. Obtenir deux victoires parmi ces quatre rencontres semblait être hors de ce monde, mais si vous êtes ici, c’est qu’ils y sont parvenus.

Source: David Lee/Riot Games

La lueur d’espoir au loin

Il est difficile de garder la tête haute après quatre défaites d’affilée. Notamment lorsqu’il y en a une d’entre elles où la victoire est d’autant plus importante (même si chaque partie l’est). Si Team Liquid perdait contre PVB, les espoirs étaient certains de chuter. Toutefois, ils ont gardé leur fiche impeccable contre les Vietnamiens.

Plus importante encore est probablement leur défaite contre Invictus Gaming. Oui, c’est une défaite et ce n’est pas le meilleur résultat escompté. Toutefois, la façon dont cette partie s’est déroulée fut encourageante. Ils ont gardé tête aux Champions du monde pendant la majorité de la rencontre.

Être capable de tenir en haleine Invictus Gaming est un accomplissement en soi et c’est ce à quoi ils devaient s’accrocher pour la dernière journée des groupes.

Source: David Lee/Riot Games

Enfin, nous y voilà

Comme n’importe qui l’aurait prédit, SKT Telecom T1 a encore triomphé sur les Nord-Américains ce matin le 14 mai 2019. L’ancienne équipe d’Impact n’a pas bronché lors de l’anéantissement de ce dernier. À partir de ce moment, TL devait absolument gagner contre G2 Esports pour s’assurer une place aux demi-finales. Sinon, ils auraient été en bris d’égalité avec FW. Rien n’aurait été certain, puisqu’ils étaient une victoire à une défaite. C’est alors que TL a fait ce que PVB ont accompli plus tôt: ils ont défait G2 Esports. Ce fut une journée difficile pour ces derniers qui n’auraient dû perdre aucune de ces deux rencontres.

Grâce à une excellente partie de Xmithie, qui semblait vraiment tirer de la patte durant ces derniers jours, et de jolis mouvements de Jensen, Team Liquid a scellé sa place parmi les quatre meilleures équipes. C’est la première fois que Doublelift atteint enfin cet objectif. Il en va de même pour tous les joueurs de l’équipe sauf Xmithie qui l’avait atteint en 2016 avec CLG.

Dans une entrevue d’après-match, Doublelift mentionne que pour y arriver, Team Liquid a cessé d’être une pâle imitation des titans, mais qu’ils sont revenus à leurs forces.

La course au trophée continue à Taipei ce vendredi 17 mai 2019 sur les ondes de League of Legends.

Commentez cet article