critique animal crossing new horizons review

Animal Crossing : New Horizons – Parfait pour la quarantaine

Depuis sa sortie le 20 mars, Animal Crossing : New Horizons est en tête des ventes de jeux vidéo partout. Il faut dire qu’une grande partie de la population mondiale est confinée à la maison, un contexte idéal pour commencer une nouvelle vie virtuelle sur une île déserte.

Copie du jeu et images gracieuseté de Nintendo

Animal Crossing est une série de jeux assez unique en son genre, un simulateur de vie qui se déroule en temps réel. Autrement dit, dans le jeu, il fait jour ou nuit en même temps que dans la vraie vie, et plusieurs éléments du jeu se régénèrent d’un jour à l’autre. Il y a également des mini-événements qui ont lieu un jour de la semaine en particulier, ou même un jour de l’année.

New Horizons conserve tout ce qui fait le charme de la série depuis le Gamecube, tout en lui insufflant un peu de renouveau grâce à un nouvel environnement et de nouvelles fonctionnalités. Et c’est très réussi!

critique animal crossing new horizons review

Du bonbon pour les yeux

L’apparence mignonne et colorée du jeu est de retour, mais en version améliorée. Les graphismes sont tout simplement sublimes et très détaillés. La lumière du soleil éclaire différemment tout au long de la journée et selon la météo. Lorsqu’il vente, les feuilles des arbres s’agitent doucement. Si vous placez un ventilateur qui bouge dans votre maison, les feuilles de vos plantes remueront lorsqu’il pointera dans leur direction. On sent toute l’attention qui a été portée aux détails!

De plus, les multiples options de personnalisation permettent de créer des décors tout à fait enchanteurs. Dans cet opus, il est désormais possible de placer des objets partout dans notre ville, d’appliquer des patterns sur le sol, de créer des chemins, de modifier la géographie de notre île, de personnaliser de nombreux articles… Bref, les possibilités semblent infinies et on ne se lasse pas d’admirer les créations qui en résultent!

critique animal crossing new horizons review

Côté atmosphère, la musique est toujours aussi entraînante (et j’aimerais en fait avoir l’option de l’entendre plus!) et K.K. Slider est bien sûr de retour. Il vous arrivera d’ailleurs d’entendre vos voisins chanter certaines de ses chansons en se baladant!

Naviguer les menus, ça peut être ardu

Les principaux désagréments du jeu résident dans la navigation des très nombreux menus. En effet, de nombreux contrôles sont peu intuitifs, et on se retrouve régulièrement à ouvrir les mauvais menus, à annuler une action par accident ou à faire des manipulations inutilement nombreuses, notamment lors du bricolage. L’écran tactile, qui aurait pu être utile dans de nombreux cas, particulièrement pour la création de patterns, est également sous-utilisé.

Pour donner un exemple concret, la roue à outils, censée être un menu de sélection rapide, est à peine plus efficace que l’inventaire. Il faut appuyer sur un bouton pour l’ouvrir, utiliser le joystick pour choisir, et enfin appuyer sur un autre bouton pour s’équiper.

critique animal crossing new horizons review

Heureusement, il y a aussi des bons coups. Le mode de décoration pour la maison est absolument merveilleux et facilite grandement le placement d’objets et l’aménagement de notre intérieur dans les moindres recoins. Plus besoin de tirer à bras chaque meuble. Il est facile à prendre en mains et constitue définitivement un des meilleurs ajouts de New Horizons.

critique animal crossing new horizons review

Petits moments entre amis

Au cours de la dernière semaine, mes seules sorties se sont faites à dos de dodo pour aller visiter les îles de mes amis. Le temps de chargement est assez court si vous avez un bon Internet, et il est toujours agréable d’aller voir à quoi l’évolution des villages de nos amis (ou de leur montrer le nôtre!) et de magasiner un peu chez eux.

L’application de Nintendo Switch Online, pour une fois, est assez utile et permet d’écrire ou de parler de vive voix à tous les personnages se trouvant sur une île en même temps que vous. Par contre, j’aurais aimé qu’on puisse voir quelque part quand les portes de nos amis sont ouvertes, plutôt que de devoir se taper tout le discours du dodo de l’aéroport pour le savoir.

critique animal crossing new horizons review

Pour ce qui est du multijoueur sur une seule île, il est très fluide et peut s’avérer pratique, notamment pour ramasser plus rapidement des ressources. Tous les joueurs à part le premier à arriver sur l’île, cependant, demeurent des citoyens de seconde classe ne pouvant prendre aucune décision concernant les infrastructures de l’île. C’était à s’y attendre, puisque cela fonctionnait de la même façon dans les jeux précédents, mais il aurait été intéressant de donner un peu plus de pouvoir décisionnel aux autres habitants, surtout dans le contexte où il est impossible d’avoir une deuxième île sur une même Switch.

Pas le temps de s’ennuyer!

Sur votre île déserte, vous pourrez accomplir tout ce que vous faisiez dans les jeux précédents de la série : agrandir et décorer votre maison, rembourser votre dette, pêcher, remplir le musée, jardiner, aider vos voisins, etc. Mais en plus, New Horizons introduit plusieurs nouveautés qui ajoutent du dynamisme au jeu et réduisent les périodes creuses auxquelles on pouvait être confrontés dans les jeux précédents lorsqu’on voulait jouer plus d’une heure ou deux par jour.

critique animal crossing new horizons review

Le bricolage (crafting), que certains adeptes de longue date redoutaient, ajoute une nouvelle dimension avec la cueillette de ressources et la possibilité de fabriquer toutes sortes d’objets personnalisables. Cela permet de créer plus rapidement un décor agréable dans notre maison, sans qu’il soit identique aux autres puisqu’on ne trouve pas tous les mêmes plans et qu’on peut changer l’apparence de la plupart des meubles ainsi construits.

À LIRE AUSSI : Animal Crossing: New Horizons – Guide de survie pour vos premiers jours

Les points Nook, qu’on obtient en accomplissant des objectifs quotidiens ou à long terme, ont un double avantage : ils orientent les néophytes, qui peuvent parfois se sentir dépassés par la quantité de possibilités du jeu, en leur donnant des objectifs clairs auxquels s’atteler, et ils récompensent les vétérans, qui font de toute façon déjà les actions proposées.

critique animal crossing new horizons review

De plus, des événements spéciaux sont prévus, avec le premier qui débutera dès le 1er avril. Cela fournira de nouvelles choses à faire et permettra de garder un peu de fraîcheur pour tous les joueurs.

Briser l’isolement

Ce n’est pas un secret, Animal Crossing est un jeu relaxant idéal pour s’évader. Les animaux semblent avoir retrouvé de la personnalité, un élément qui faisait un peu défaut dans New Leaf, alors même si vous n’avez pas d’amis qui possèdent le jeu, vous pourrez vous lier d’amitié avec les habitants qui partagent votre île. Certains sont sympathiques, d’autres moins, mais en tout cas, aucun n’est ennuyant, et ils sauront vous faire sentir appréciés en ces temps difficiles!

critique animal crossing new horizons review

Bref, malgré quelques irritants au niveau des contrôles, Animal Crossing: New Horizons est définitivement une réussite et saura capter l’attention d’un large éventail de joueurs. Que vous soyez un enfant, un adulte, un joueur collectionneur, occasionnel ou créatif, il y a tant à faire que vous y trouverez certainement votre compte!

Verdict
Excellent – 9/10
Commentez cet article