regiment tactique qubec

À la rencontre d’un des plus gros clans du Québec

Samedi soir, au cœur de Montréal. Il fait froid en ce mois de février et je me dirige vers le Gam1ng Café pour aller rencontrer un groupe de passionnés qui se sont réunis dans un de leur LAN. Sans le savoir, j’allais entrer dans l’univers d’un des plus grands clans de la province : Le Régiment Tactique du Québec (RTQC). Comptant plus de 200 membres actifs, ces amateurs ont des événements en ligne plusieurs fois par mois et se réunissent quatre fois par année à différents endroits pour se voir « en vrai ».

Qui est le RTQC?

Il faut savoir qu’autour des années 2000, faire des LAN était le meilleur moyen pour les amateurs de jeu de PC de jouer ensemble. À l’époque, les réseaux sociaux et la communication sur Internet en étaient à leurs débuts et se réunir représentait une occasion unique d’échanger des films, de la musique et des jeux. Les compétitions amicales qui permettaient de mieux se connaître devenaient des moments importants à ne pas manquer. C’est une tradition que veut conserver le RTQC et c’est pour cette raison qu’ils se regroupent plusieurs fois par an, à Montréal, Québec ou Trois-Rivières.

En cherchant un peu, on découvre que ce clan se nommait avant le Royal 22e Régiment. Il a en effet été fondé en 2011 par des militaires passionnés par les jeux de guerre et qui voulaient se mesurer à d’autres équipes. Ils ont éventuellement invité des civils à les rejoindre et le clan à continuer à grandir. C’est en 2016 qu’il a changé de nom parce que l’armée canadienne en a fait la demande suite à une confusion sur les médias sociaux. Pendant tout ce temps, leur réputation est restée excellente et plusieurs autres clans sont devenues leurs alliés.

Une ambiance de LAN nostalgique

J’ai été surpris par la camaraderie de ce clan non compétitif québécois qui rassemble des passionnés de 18 à plus de 60 ans. La première mission du groupe est d’offrir un endroit où les joueurs peuvent se rencontrer, jouer ensemble et où tous sont acceptés s’ils savent respecter les autres. La majorité des joueurs qui s’y trouvent investissent beaucoup de temps dans leurs jeux favoris. Ils deviennent ainsi meilleurs que la plupart des amateurs, mais il n’y a actuellement pas de structure en place au sein du RTQC pour soutenir une équipe esport professionnelle. Ceux qui veulent devenir professionnels se feront recruter par d’autres organisations et les dirigeants du clan vivent bien avec cette situation.

Je me suis d’ailleurs entretenu avec le dirigeant du clan, le Général Pr3d4tor, et il m’expliquait que l’esprit d’entraide et le fait de se réunir tous les jours pour discuter permettait au clan de rester fort. De ce que j’en ai vu, la hiérarchie et le sérieux qu’ont les différents officiers font aussi son succès. En effet, à chaque année, les membres votent pour ceux qui vont les diriger. Ajoutez à cela leur excellent système pour recruter de nouveaux membres et leur présence sur les médias sociaux et vous avez un clan qui ne s’est pas essoufflé avec le temps.

Je suis donc resté très surpris de découvrir bien plus qu’un petit groupe d’amis en train de jouer à Apex ou à Counter-Strike, mais bien une communauté soudée qui prend soin de ses membres. Ce n’est pas le seul groupe du genre au Québec, mais c’est certainement un des plus grands et des mieux structurés. Si je me fie à l’énergie et à la passion des membres que j’ai rencontrés, le RTQC est là pour rester et il continuera à rassembler, dans le respect, des joueurs de toutes les origines.

Si vous voulez en savoir plus sur ce clan 100% québécois, visitez leur site web ou contactez-les sur leur Discord.

Commentez cet article