22 000 heures de jeu pour monter son équipe de rêve sans payer dans FIFA 21

Ou vous pouvez également la débloquer pour 136 000$.

Crédit Photos : Captures Twitter ScudzTV

Y a-t-il encore des têtes pensantes chez EA ou la société est dirigée par des caisses enregistreuses? EA a beau affirmer que les joueurs de FIFA 21 peuvent se constituer une équipe de rêve en jouant, le streamer ScudzTV a pris Electronic Arts au mot et s’est constitué son équipe de rêve, puis a calculé le temps nécessaire en fonction de tous les moyens promus par EA. Une conclusion s’impose, soit le jeu « encourage la communauté à dépenser un énorme temps de jeu au détriment de sa santé mentale » ou alors « il encourage la communauté à dépenser un énorme montant d’argent au détriment de sa santé financière ».

À LIRE AUSSI : Un nouveau format pour le NHL Gaming World Championship

L’équipe de rêve demande ainsi aux joueurs 100 millions de coins, mais le temps ou le montant demandé est-il réaliste ?

Si le joueur veut se constituer une équipe avec l’argent obtenu en jouant, à raison de 1500 coins par match pour un match de 20 minutes en moyenne, cela revient à 22 000 heures de jeu soit 916 jours en jouant 24 heures sur 24 sept jours par semaine.

Obtenir ces 100 millions via les échanges? Étant donné que chaque transaction rapporte 10 000 coins, le joueur devra effectuer 10 000 transactions soit 1650 heures, l’équivalent de 69 jours à échanger 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Enfin, si le joueur est riche et décide plutôt d’acheter les points du jeu avec de l’argent réel, à raison de 80 Livres (138,44$ CAD) pour 12 000 points FIFA, il devra acheter l’équivalent de 1000 packs soit 79 990 Livres (136 000$ CAD).

Electronic Arts n’a pour l’instant pas réagi, mais l’investissement demandé est en dehors de tout canon du bon sens.

 

MAJ : EA France, a tenu à préciser qu’Electronic Arts avait apporté une réponse.  Pour résumer puisque la réponse est en anglais, nous avons droit aux argument habituels « ça dépend des skills du joueur » ou mon préféré « aucune équipe n’est composée d’autant de joueurs de rêve ». Ce à quoi nous répondrons que c’est un jeu vidéo justement, et donner la possibilité de pouvoir aligner autant de bons joueurs c’est ouvrir une porte. Les joueurs ne vont pas se dire j’ai Maradona, j’arrête! Ils vont vouloir Pelé, Zidane… et aligner à chaque poste un joueur de rêve. Nous serions fort étonnés que les décideurs chez EA ignorent ce genre de chose, on ne devient pas numéro 2 mondial du secteur en étant aussi candide.

We’re aware there has been recent speculation on what it takes to have a great FIFA Ultimate Team in EA SPORTS FIFA.

While we respect the effort and creativity to map out possible paths to greatness, we challenge the premise of these theories.

There are a lot of assumptions being made in the calculations.

For example, you can’t accurately calculate how many coins you would earn from trading as that would depend on your skill as a trader.

There are also other aspects of the game that contribute to building your club such as SBCs, Objectives and Draft, which have to be accounted for as well.

As importantly, FIFA is a game of skill. The skill of the player is the greatest factor in the outcome of matches or challenges in FIFA — a strong player can be successful whether their team is bronze, silver, gold or a mixture of all three.

You don’t need the highest rated players in the game in order to win.

In the real world, no football club has the world’s highest rated players in each of the 11 positions.

While it’s possible to field the “top 11” in FUT if skilled enough with substantive time investment, it’s certainly not intended or expected that players would field a squad like this.

To say otherwise disrespects the many players who spend time learning and loving the game; mastering a skill-move, set-pieces, timed finishing, pitch vision/passing lanes; working their craft; building/tearing down/rebuilding their team like so many managers, and working on the tactics to help them win.

That’s the magic and fun of the game for those players.

Investment is a choice players can make, just like in the real world. Some teams build through investment, and that’s a choice for owners, front offices and managers in real-world sports, just as it’s a choice in EA SPORTS FIFA.

If the premise here is that players want the best players in the world on their team so they can improve, compete online and play against the best, they can do that in FIFA for no additional investment — you can play as Liverpool or Man City or PSG whenever you like.

There’s no one path to winning the league. There’s no one path to the Champions League. There’s no one path to the World Cup. And there is no one path to being successful in EA SPORTS FIFA.

That’s as it should be. »

 

 

Commentez cet article