10 ans de Plants vs Zombies : des détails sur les origines du jeu

Il y a maintenant 10 ans sortait un jeu de Tower-Defense qui allait faire beaucoup de bruit autour de lui, avec un destin qui ne le prédestinait pas à devenir le jeu culte qu’il est aujourd’hui. Plants vs Zombies est le genre de jeu qu’on gribouille sur le coin d’une feuille, sans se douter qu’on est en train de créer une nouvelle licence populaire.

C’est pourtant l’histoire de George Fan sur Twitter, qui nous livre pour l’anniversaire des 10 ans du jeu, quelques détails sur l’idée qui a donné lieu à la conception de Plants vs Zombies.

Dans un premier temps, il nous fait découvrir que le jeu n’avait pas pour ambition d’avoir l’allure qu’il a aujourd’hui. Il devait initialement s’agir d’un Tower-Defense très classique dans lequel le joueur doit défendre un chemin assailli par les extraterrestres provenant de Insaniquarium, un autre jeu édité par PopCap Games. Mais il change de direction en mettant en place les lignes de défense, qui à la base devait être six, mais la version finale du jeu en contiendra seulement cinq.

Le système de défense devait s’inspirer de Magic : The Gathering. Le joueur se créait un deck à partir des graines qui défilaient sur un tapis roulant. Un procédé qui sera néanmoins gardé pour certains niveaux de Plants vs Zombies, notamment ceux qui clôturent une série de stages.

La forme finale du Zombie est arrivée tardivement, comme les tournesols donnant des rayons de lumière. Il était d’abord question d’un radis qu’on doit arroser, mais le créateur trouvait cela trop pénible sur la longueur. Même les plantes n’avaient pas dans un premier temps le look qu’on leur connaît, mais il devait ressembler à des Shy Guy de Super Mario Bros 2.

Comme quoi il en faut parfois peu pour créer une licence. On est passé proche de ne pas connaître la licence Plants vs Zombies sous son apparence actuelle.

Commentez cet article